Revue des actualités et évènements notables en Principauté et à proximité.

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
A l'ONU

Le 24 septembre, José Badia, conseiller du Gouvernement pour les Relations extérieures a assisté à la réception offerte par Michelle et Barack Obama à l'occasion de l'Assemblée générale des Nations Unies. Chaque année, il en est de même, le président des États-Unis d'Amérique, en sa qualité de pays hôte de l'ONU, reçoit tous les chefs de délégation des États membres de l'organisation participant à la semaine ministérielle de l'Assemblée générale. José Badia conduisait la délégation monégasque à cette 67e session et à cette occasion s'est exprimé, à la tribune de l'Assemblée générale dans l'après-midi du 28 septembre. Il a rappelé que le Gouvernement princier "a joint sa voix à ceux qui ont condamné les violences perpétrées tant par les autorités que par d'autres protagonistes en République arabe syrienne où la situation ne cesse de se détériorer". Et José Badia d'ajouter qu'il était préoccupé par la situation qui prévalait dans la région du Sahel et de condamner toute attaque contre les missions diplomatiques et consulaires. Il a estimé que l'implication de l'ONU dans la prévention des conflits demeurait encore très insuffisante. Il a souligné l'importance de l'éducation et insisté sur le fait que malgré les efforts budgétaires qu'impose la crise, on ne pouvait perdre de vue la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement, OMD. Appelant aussi à la mise en œuvre des engagements pris à Rio+20, José Badia a mis l'accent sur le développement durable des océans et l'importance de "l'économie bleue". Déclarant que Monaco appuierait toute initiative visant à améliorer la coordination et l';efficacité du travail de l'ONU sur les océans. Il a rappelé que c'était une impérieuse nécessité en faveur les générations futures, de faire que la Conférence de Doha sur les changements climatiques soit un succès.
En outre, au cours de cette même semaine, le conseiller de Gouvernement a participé à plusieurs réunions de haut niveau et s'est entretenu, à l'occasion de rendez-vous bilatéraux, avec plusieurs de ses homologues.

Au Conseil de l'Europe

Philippe Narmino, directeur des Services judiciaires, a participé à la 31e Conférence du Conseil de l’Europe des ministres de la Justice qui s’est tenue à Vienne du 19 au 21 septembre sur le thème "Les réponses de la justice à la violence urbaine". Deux sous-thèmes étaient aussi à l'ordre du jour, "Les groupes organisés et leurs nouveaux moyens de communiquer" et "Les mineurs, en tant qu’auteurs et victimes". Le 19 septembre, la conférence était précédée d’une discussion informelle entre les ministres, qui portait sur des questions pratiques liées à la corruption. Les discussions concernant la violence urbaine, plus particulièrement consacrées aux mineurs et aux nouveaux moyens de communiquer, ont confirmé que l’approche choisie par Monaco dans ces domaines correspondait aux préoccupations du Conseil de l’Europe. Il s'agit notamment de la garantie des droits fondamentaux des mineurs et du renforcement de la coopération permettant de lutter contre l’utilisation des nouvelles techniques de communication à des fins criminelles.
Le 20 septembre, Philippe Narmino a par ailleurs procédé à la signature au nom de la Principauté de Monaco de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, STE n°210. La conférence a également donné lieu à la présentation par la Commission européenne pour l’efficacité de la Justice, CEPEJ, de son rapport d’évaluation des systèmes judiciaires européens dont il ressort que la Principauté de Monaco est, toutes proportions gardées avec les réserves liées à la taille du pays, l’un des États européens mobilisant le plus de ressources en faveur du fonctionnement de la justice.

 

Plus d'infos et images en cliquant ici

L'agenda des évènements officiels de la Principauté est publié, cliquez ici pour y accéder
A la une

RÉMUNÉRATION – La bonne paye des expatriés

Le salaire est un enjeu majeur dans les négociations d’un départ en expatriation. Les critères ainsi que les barèmes de rémunération pour des missions à l’international ont considérablement évolué ces dernières années. De la multiplicité des motifs de missions, au changement de profil des collaborateurs, les politiques salariales s’adaptent de plus en plus aux candidats
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Sao Paulo - Actualité Brésil

LENA ET LA MODE - "Photo du jour"

Chaque vendredi, retrouvez "Lena et la mode", une série de dessins humoristiques sur le rapport des jeunes Brésiliennes à la mode. Ces…
Expat
Expat - Emploi

RÉMUNÉRATION – La bonne paye des expatriés

Le salaire est un enjeu majeur dans les négociations d’un départ en expatriation. Les critères ainsi que les barèmes de rémunération pour des missions à l’international ont considérablement évolué ces dernières années. De la multiplicité des motifs de missions, au changement de profil des collaborateurs, les politiques salariales s’adaptent de plus en plus aux candidats

Une "French touch" pour faire du vin en Virginie

"Je devais rester un an et je ne suis jamais parti." Comme Matthieu Finot, par goût du défi, de la liberté de créer ou du pays lui-même, des vignerons français s'installent en Virginie pour faire le vin dont rêvait Thomas Jefferson, il y a deux siècles.
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.