Revue des actualités et évènements notables en Principauté et à proximité.

Photo (c) CDP
Photo (c) CDP
A l'ONU

Le 24 septembre, José Badia, conseiller du Gouvernement pour les Relations extérieures a assisté à la réception offerte par Michelle et Barack Obama à l'occasion de l'Assemblée générale des Nations Unies. Chaque année, il en est de même, le président des États-Unis d'Amérique, en sa qualité de pays hôte de l'ONU, reçoit tous les chefs de délégation des États membres de l'organisation participant à la semaine ministérielle de l'Assemblée générale. José Badia conduisait la délégation monégasque à cette 67e session et à cette occasion s'est exprimé, à la tribune de l'Assemblée générale dans l'après-midi du 28 septembre. Il a rappelé que le Gouvernement princier "a joint sa voix à ceux qui ont condamné les violences perpétrées tant par les autorités que par d'autres protagonistes en République arabe syrienne où la situation ne cesse de se détériorer". Et José Badia d'ajouter qu'il était préoccupé par la situation qui prévalait dans la région du Sahel et de condamner toute attaque contre les missions diplomatiques et consulaires. Il a estimé que l'implication de l'ONU dans la prévention des conflits demeurait encore très insuffisante. Il a souligné l'importance de l'éducation et insisté sur le fait que malgré les efforts budgétaires qu'impose la crise, on ne pouvait perdre de vue la réalisation des Objectifs du millénaire pour le développement, OMD. Appelant aussi à la mise en œuvre des engagements pris à Rio+20, José Badia a mis l'accent sur le développement durable des océans et l'importance de "l'économie bleue". Déclarant que Monaco appuierait toute initiative visant à améliorer la coordination et l';efficacité du travail de l'ONU sur les océans. Il a rappelé que c'était une impérieuse nécessité en faveur les générations futures, de faire que la Conférence de Doha sur les changements climatiques soit un succès.
En outre, au cours de cette même semaine, le conseiller de Gouvernement a participé à plusieurs réunions de haut niveau et s'est entretenu, à l'occasion de rendez-vous bilatéraux, avec plusieurs de ses homologues.

Au Conseil de l'Europe

Philippe Narmino, directeur des Services judiciaires, a participé à la 31e Conférence du Conseil de l’Europe des ministres de la Justice qui s’est tenue à Vienne du 19 au 21 septembre sur le thème "Les réponses de la justice à la violence urbaine". Deux sous-thèmes étaient aussi à l'ordre du jour, "Les groupes organisés et leurs nouveaux moyens de communiquer" et "Les mineurs, en tant qu’auteurs et victimes". Le 19 septembre, la conférence était précédée d’une discussion informelle entre les ministres, qui portait sur des questions pratiques liées à la corruption. Les discussions concernant la violence urbaine, plus particulièrement consacrées aux mineurs et aux nouveaux moyens de communiquer, ont confirmé que l’approche choisie par Monaco dans ces domaines correspondait aux préoccupations du Conseil de l’Europe. Il s'agit notamment de la garantie des droits fondamentaux des mineurs et du renforcement de la coopération permettant de lutter contre l’utilisation des nouvelles techniques de communication à des fins criminelles.
Le 20 septembre, Philippe Narmino a par ailleurs procédé à la signature au nom de la Principauté de Monaco de la Convention du Conseil de l’Europe sur la prévention et la lutte contre la violence à l’égard des femmes et la violence domestique, STE n°210. La conférence a également donné lieu à la présentation par la Commission européenne pour l’efficacité de la Justice, CEPEJ, de son rapport d’évaluation des systèmes judiciaires européens dont il ressort que la Principauté de Monaco est, toutes proportions gardées avec les réserves liées à la taille du pays, l’un des États européens mobilisant le plus de ressources en faveur du fonctionnement de la justice.

 

Plus d'infos et images en cliquant ici

L'agenda des évènements officiels de la Principauté est publié, cliquez ici pour y accéder
A la une

ANTOINE GRASSIN – "Etre le premier contact avec les étudiants"

Antoine Grassin est le directeur général de Campus France, l’organisme public dont les principales missions sont la promotion de l’enseignement supérieur français à l’étranger, l’accueil des étudiants étrangers en France et la gestion des boursiers des gouvernements français et étrangers. Ses missions sont d’autant plus importantes dans un contexte de hausse de la mobilité internationale avec 4 millions d’étudiants en mobilité aujourd’hui, dont…
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Expat
Expat - Emploi

SALON S’EXPATRIER MODE D’EMPLOI – Rencontre avec les candidats au départ

Vendredi 27 mars la Cité Universitaire de Paris accueillait le Salon S’expatrier : mode d’emploi. Plusieurs stands et conférences étaient proposés aux futurs candidats au départ afin de les renseigner et de les accompagner dans leurs démarches administratives. Qui sont-ils et pourquoi souhaitent-ils partir ?

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.
Expat - Politique

CLAUDINE LEPAGE ET PHILIP CORDERY – “Il y a un vrai risque pour le réseau d’enseignement français à l’étranger”

La sénatrice des Français établis hors de France, Claudine Lepage, et le député des Français du Bénélux, Philip Cordery, ont présenté 50 recommandations visant à contenir les frais de scolarité dans le réseau de l’enseignement français à l’étranger. Au menu, économies, recherches de partenariats et de nouvelles sources de financement et renforcement du rôle de l’Ambassadeur.

FRANCOPHONIE - Fleur Pellerin lance la 20e édition de la semaine de la langue Française

"La langue française est langue d’accueil " c’est le thème de la 20e édition de la semaine de langue française, lancée par la ministre de la culture et de la communication Fleur Pellerin ce mercredi 11 mars à Paris. Avec les événements de ce début d’année, la langue française devient un outil stratégique d’unification et de tolérance pour les francophones.
Magazine
Francophonie

EXPO UNIVERSELLE 2015 – Les pavillons de la Francophonie

Lors de l'exposition universelle 2015, 145 pays seront représentés. Parmi eux, une trentaine sont membres de l'Organisation Internationale de la Francophonie. On compte également quelques grands absents comme le Canada ou la Grèce. A l'occasion de la semaine de la langue française et en cette Journée Internationale de la Francophonie, lepetitjournal.com vous propose un panorama non exhaustif des pavillons, membres de l’OIF.

JEAN-FRANÇOIS BLAREL - La francophonie: un partenariat gagnant pour tous les participants

Le 20 mars est traditionnellement la date lors de laquelle un peu partout dans le monde on fête la francophonie. Alors qu´au Portugal un certain nombre de changements sont en cours au sein des structures françaises, Lepetitjournal.com a voulu interroger l´ambassadeur de France, M. Jean-François Blarel sur l´importance de cette célébration et sur le poids de la présence française dans le pays.