Revue des actualités et évènements notables en Principauté et à proximité.

Humanitaire princier

Photo (c) MAP. Cliquez sur l'image pour lire l'interview dans le journal marocain Le Matin.
Photo (c) MAP. Cliquez sur l'image pour lire l'interview dans le journal marocain Le Matin.
A Agadir

A l’invitation du consul honoraire de Monaco à Agadir, Ahmed Benisaâd, la Princesse Charlene s'est rendue dans la célèbre cité balnéaire marocaine. Elle est allée lundi à l’Hôpital Hassan II d’Agadir et à la crèche de l’hôpital où elle a remis des pâtisseries marocaines aux pensionnaires, puis elle a visité une coopérative de production d’huile d’argan à Azrarag, dans les environs d’Agadir, mise en place grâce à l’appui du Prince Albert de Monaco. La Princesse n'a pas fait qu'apprécier les plages et les agréments qu'elles offrent. Lors de son passage à la plage de Tamraght, sur la route d'Essaouira, elle a pensé qu'elle pourrait apporter à cette zone le soutien de sa Fondation dédiée au projet Learn-to-Swim. Elle a précisé "Le site est certes sécurisé et il est même doté d’une école de surf, mais l’idée m’est venue d’apporter le soutien de ma Fondation aux efforts visant à assurer la protection des baigneurs, et des enfants en particulier contre la noyade", ajoutant qu’il serait triste "de voir mourir par noyade des enfants qui subissent déjà, de par le monde, de plein fouet, les fléaux de la guerre et des maladies". La Princesse a clairement exprimé sa disposition à contribuer à la mise en place d’un programme avec les écoles ou avec les communautés qui permettront aux enseignants d’apprendre aux enfants, non pas uniquement à nager, mais comment tenir compte de leur sécurité en mer. "On peut commencer déjà à Agadir, puis on verra par la suite pour le reste du Maroc". On sait que la Princesse est engagée aux côtés de plusieurs fondations internationales, dont le Fonds Nelson Mandela pour l’enfance, depuis 2005, la Fondation Born-Free dédiée à la relocation des espèces animales endémiques, la Fondation caritative sud-africaine The Giving Organisation. Sans omettre son adhésion aux opérations de collecte de fonds à des fins caritatives, lutte contre le sida ou autisme, ou encore son engagement pour les Jeux olympiques spéciaux depuis deux ans. La Princesse Charlene de Monaco a exprimé ses vifs remerciements à S.M. le Roi Mohammed VI et aux autorités marocaines pour l’accueil chaleureux et les égards particuliers dont elle a été l’objet durant toute la période de son séjour au Maroc.

A la radio

Le 24 septembre, la Princesse Stéphanie de Monaco faisait sa rentrée sur les ondes de Radio Monaco, avec son émission mensuelle "Jungle Fight-Fight Aids". Depuis quatre ans, chaque mois, pendant deux heures, de 17 à 19 h, la Princesse parle de l'actualité de la recherche et des actions de prévention dans la lutte contre le sida. Elle reçoit des personnalités et des invités sans notoriété particulière pour aborder les questions touchant cette maladie contre laquelle elle poursuit un combat acharné par diverses actions, en tant que présidente de l'association Fight Aids Monaco. A l'occasion de cette première émission de la saison, elle avait invité les élèves du Lycée technique et hôtelier de Monaco.

 


L'agenda des évènements officiels de la Principauté est publié, cliquez ici pour y accéder

Plus d'infos et images en cliquant ici

A la une

ISABELLE BOULAY – "J’ai toujours aimé la grande chanson réaliste"

Au printemps 2014, Isabelle Boulay sort un nouvel album en hommage à Serge Reggiani, comédien et chanteur français décédé en 2004. En reprenant quelques unes de ses chansons, la chanteuse québécoise s’inscrit dans un registre nostalgique et mélancolique. Notre édition de Londres l'a rencontrée.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Rio - Actualité Brésil

RECETTE - La tarte tatin à la tomate

Laurence et Marie sont deux Françaises installées à Belo Horizonte (Minas Gerais). Elles ont lancé leur blog de cuisine, "Pesto &…
Expat
Expat - Emploi

RETOUR D'EXPATRIATION - 10 conseils pour le réussir

Les expatriés sont de plus en plus nombreux à renoncer au retour, surtout passé le cap des dix ans de vie à l’étranger. Le choc culturel inversé associé à de nombreuses difficultés économiques rendent le retour au pays difficile, car les employeurs français ne reconnaissent pas ou peu l’expérience acquise à l’étranger, sans compter que les “expats’” sont souvent perçus comme arrogants (comprenez: gourmands au niveau du salaire et volontaires pour prendre des responsabilités). Voici les conseils d'Anne-Laure Fréant, de retour après un séjour de cinq au Canada et d'un an en Nouvelle-Zélande, pour retravailler rapidement en France.
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – Un Franco-allemand en charge des Français de l’étranger

A 36 ans, le député du Lot-et-Garonne remplace au pied levé Thomas Thévenoud comme secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Pur produit des grandes écoles françaises, de père allemand, cet ancien partisan de Strauss-Kahn avait choisi de soutenir Hollande lors des primaires du PS
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.