Revue des actualités et évènements notables en Principauté et à proximité.

Déplacement princier à Bruxelles

Photo (c) Palais Princier
Photo (c) Palais Princier

A l’occasion des dix ans de la Fondation polaire internationale présidée par Alain Hubert, et qui est partenaire de la Fondation Prince Albert II de Monaco, ce dernier a participé à un dîner de gala organisé le mercredi 3 octobre, à Bruxelles. LL.AA.RR. le Prince Philippe de Belgique et la Princesse Mathilde étaient présents à cette manifestation au cours de laquelle films et allocutions ont permis de revenir sur l’ensemble des actions menées par cette institution. Le 4 octobre, S.A.S le Prince a participé à l’édition 2012 de l'"Arctic Futures Symposium", consacrée à l’avenir de l’Arctique. Cette rencontre a réuni hommes politiques, ambassadeurs des pays de l’Union européenne et de l’Arctique, représentants des populations autochtones, scientifiques, représentants de l’industrie avec pour objectif aborder la question du devenir de l’Arctique. Maria Damanaki, Commissaire européenne aux Affaires maritimes et à la pêche, et Didier Reynders, Vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères, du commerce extérieur et des Affaires européennes du royaume de Belgique sont intervenus dans la matinée.

In memoriam

Né à Saint-Malo le 25 septembre 1920, André Saint Mleux est sorti Major de l’ENA en 1953 et a effectué toute sa carrière au sein de la haute fonction publique française, avant de rejoindre la Principauté où il dirigea le Gouvernement princier durant neuf ans. Il avait succédé à ce poste à François-Adrien Gregh et fut suivi par Jean Herly. Il devint par la suite administrateur délégué de la Société des Bains de Mer. Le Gouvernement princier exprime ses sincères condoléances à sa famille et à ses proches.

Juste reconnaissance

Le Gouvernement princier a la profonde tristesse d’apprendre la disparition, dans sa 93e année, d'André Saint Mleux, qui fut ministre d’État de la Principauté de Monaco, du 24 mai 1972 à juillet 1981. Il a laissé en Principauté le souvenir d'un haut fonctionnaire dévoué, compétent et profondément humain. A Monaco, André Saint Mleux a mis ses très grandes qualités au service d’une gestion ambitieuse et rigoureuse de l’administration. Son sens exceptionnel de l’écoute lui avait permis de tisser en Principauté des liens de confiance et d’estime avec les principaux acteurs de la société monégasque.
1992, on s'en souvient est l'année de la création de l’Union européenne. Le métier de commissionnaire de transport et de commissionnaire en douane s'en est trouvé tout bouleversé. C’est à ce moment que le Groupe Mathez a fondé sa société anonyme monégasque, MMCI, Mathez Monaco International. Il s’agissait de créer des départements spécialisés sur des marchés de "niches d’excellence", à l’image de la spécificité du tissu économique de la Principauté. MMCI a conservé l'essentiel du métier de l’entreprise d’origine niçoise qui s'occupait de commission en transport et en douane, et disposait d'un savoir faire solide. La société cependant, a su développer à Monaco, de nouveaux services tels "Arts et Spectacles", "Mathez Intracom", "Service Foires Expositions", "Agence Maritime", "Représentation fiscale". Le but était d’apporter un service de proximité à une clientèle monégasque très exigeante. MMCI c'est une trentaine de salariés, mais également la gestion de 6 sociétés du groupe qui génèrent un volume d’affaires de 36 millions d’euros. Ses dirigeants ont toujours mis un point d’honneur à servir la Principauté. Plate-forme internationale, Monaco rassemble des experts du commerce mondial qui représentent près de 40% de l’activité de la Principauté.
On ne pouvait trouver meilleure occasion que cet anniversaire pour officialiser la remise des insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite à Brigitte Mathez, directrice de la structure monégasque, son l’implication dans la vie de la Principauté est reconnue et appréciée de tous. Un décret du 30 novembre 2011 la nommait conseiller du commerce extérieur de la France pour une période de trois ans, elle fut la présidente de la section de Monaco pendant 6 ans, et en est toujours la très active vice-présidente.
Elle-même se définit comme quelqu'un de simple, souriant, de bonne humeur mais surtout comme une personne qui cherche toujours à faire de son mieux. "Carpe diem" est sa devise, elle cherche à réaliser ses rêves au jour le jour. Brigitte Mathez n'a aucun jardin secret ni aucune passion particulière, elle n'en a d'ailleurs pas le temps, son activité intense ne lui laisse guère de loisirs. Quand on se consacre à des activités internationales, on doit tenir compte des décalages horaires et on passe des heures devant les ordinateurs. Elle avoue cependant une passion partagée avec son mari pour le bateau. Espérons qu'ils peuvent s'y adonner le plus souvent possible.

L'agenda des évènements officiels de la Principauté est publié, cliquez ici pour y accéder

Plus d'infos, audio, vidéo et images en cliquant ici

A la une

VIVRE EN FAMILLE - Une association française prix Balzan pour l'humanité

L’association française "Vivre en Famille" a reçu le prix Balzan pour l’humanité, la paix et la fraternité entre les peuples, au Palazzo del Quirinale, en présence de Giorgio Napolitano, président de la République italienne. Une reconnaissance pour cette ONG qui se bat pour les adoptions d’enfants handicapés, mais aussi pour garantir des lieux d’accueil, des écoles et des centres de soins en Afrique.
France/Monde
En direct de nos éditions locales
Turin - actualité italie

BANLIEUES – Le malaise italien

Le mois de novembre a été marqué par de fortes tensions à la périphérie de quelques grandes villes italiennes. L’agitation, amplement…
Sao Paulo - Actualité Brésil

LANGUE - Parlez-vous le portunhol sauvage ?

Le portunhol, nouvel idiome, mélange d’espagnol et de portugais mâtiné de guarani ou d’anglais met son poil à gratter canaille dans les…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Vilard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XIVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.