CONSTANTIN A MILAN - De l’édit à l’Empire

Saviez-vous que l’édit romain qui légalise la religion chrétienne a été signé à Milan, à la hauteur de l’Eglise S. Giorgio sur via Torino (en face de la Fnac)? Précisément là où se trouvait une aile du palais impérial. A la découverte de Mediolanum

crédit photos  : Electa

Milan, il y a 1.700 ans
A l'époque, Milan est une des quatre capitales de l’Empire romain. Partant de l’édit de 313, l’exposition au Palazzo Reale propose une série d’indices qui réveillent notre curiosité et permet de nous (ré)approprier nos racines romaines. Les objets présentés sont en fait des agréments au texte des légendes qui tapissent les murs. Il faut donc prendre le temps de les lire pour s’imprégner de ce chapitre de l’histoire et de ses protagonistes.

Un parcours à thèmes
Une main d’un mètre de long tient un globe. Elle laisse imaginer la statue colossale dédiée à Constantin. Une statue à l’échelle de son ambition. Une salle de tapisseries du XVII° siècle relate ses batailles. En particulier celle en 312 du Pont Milvio à Rome contre Massenzio, qu'il aurait gagnée dit-on, grâce à une vision de la croix chrétienne apparue en songe. Cette légende serait à l'origine de l’édit de la Tolérance signé l’année suivante à Milan. Il est toutefois plus facile de penser que Constantin ait subi l’influence de sa mère Sainte Hélène, femme pieuse convertie au christianisme. Une salle entière lui est dédiée. A moins qu'il n'ait voulu se rendre populaire auprès de ses nombreux soldats chrétiens, même parmi les barbares convertis enrôlés. L'étendard qui ne quittera plus Constantin dans ses campagnes a été reconstitué à l'occasion de l'exposition. A partir de 313, il s'ornera du symbole religieux du "Kris môn", un symbole graphique qui unit les deux lettres grecques initiales du nom du Christ. Une partie du parcours est ainsi dédiée au symbolisme fascinant des christogrammes que l'on retrouve dans les pièces exposées et que les enfants peuvent reproduire dans les ateliers organisés par Ad Artem.

L'héritage de Rome à Milan
Milan, Mediolanum, a vécu ses années de gloire romaine entre 284 et 402. C'est à Massimiano que l'on doit la construction d’un palais impérial, siège de l’Auguste d’Occident, qui communiquait sur un côté avec un cirque pour les courses de chevaux. La résidence, le centre militaire et bureaucratique occupaient tout le quartier de Corso Magenta à via Torino. C’est ici aussi que l’on a aménagé le musée archéologique, derrière lequel on entrevoit deux tours romaines qui faisaient parties des murailles de la ville. A Via Brisa, les fondations du palais ont été remises à jour alors que le théâtre romain se trouve sous la Bourse. On peut y accéder par la Chambre de Commerce sur via Meravigli. Non loin de là, le forum, devenu piazza S. Sepolcro. On accède également aux ruines de l’arène par un palazzo de via De Amicis, au coin de via Arena. L’exposition présente un plan de la ville impériale et reconstitue à l’aide de dessins, le quartier des artisans qui occupaient la zone de piazza Meda.

En 330, Constantin s’installe en Orient où il crée Constantinople. Sous la pression des invasions barbares, la cour impériale milanaise se déplace vers l’est, à Aquileia, près d’Udine, à partir du V° siècle.

Monica La Rivière pour www.lepetitjournal.com/milan - jeudi 1er novembre 2012

Informations pratiques

Costantino 313 d.c. Palazzo Reale

www.mostracostantino.it

Piazza Duomo 12

Horaires :
Lundi : 14.30 - 19.30
Mardi, Mercredi, Vendredi, Dimanche : 9.30 - 19.30
Jeudi, Samedi : 9.30 - 22.30

 
Milan

SEISME EN ITALIE - Priorités aux écoles, les maisons suivront

Des experts doivent commencer lundi à évaluer la viabilité des écoles dans la zone frappée par le séisme ayant fait près de 300 morts dans le centre de l'Italie, tandis que le gouvernement cherche des solutions innovantes pour reloger rapidement les sinistrés.

SEISME EN ITALIE - Au moins dix morts

Un séisme de magnitude 6,2 a frappé le centre de l'Italie tôt mercredi faisant au moins dix morts, selon les médias italiens, citant des sources…
Actualité Italie

SEISME EN ITALIE - Priorités aux écoles, les maisons suivront

Des experts doivent commencer lundi à évaluer la viabilité des écoles dans la zone frappée par le séisme ayant fait près de 300 morts dans le centre de l'Italie, tandis que le gouvernement cherche des solutions innovantes pour reloger rapidement les sinistrés.
Une internationale

RENTRÉE - Itinéraire d'un professeur au Lycée Français de Madrid

portrait, expat, PRO,LYCEE FRANÇAIS DE MADRID,Christophe Dardel,enseignement, bilingue, ,communauté française,français,francophones,expat,expatriés,french,francés,Espagne,España,Lepetitjournal.com, Madrid, Barcelone, Barcelona, Francia, France
De Christophe Dardel, on retient une sympathie dès le premier abord et une passion pour raconter son métier tel qu’il le vit au quotidien, toujours intacte après seize années de carrière. Ce parcours, il le raconte sans détours ni complaisance. Un dynamisme communicatif qui fera du bien à tous ceux qui ont le blues à quelques jours de la rentrée des classes... 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

LEPETITJOURNAL.COM - Soyez la voix des Français et francophones dans votre ville

Vous cherchez un défi personnel, professionnel et dans les médias ? Vous voulez être votre propre patron tout en intégrant un réseau en pleine expansion ? Vous possédez de fortes attaches dans la communauté des expatriés et des Francophones de votre ville que vous désirez faire fructifier ? Devenez partenaire du site lepetitjournal.com !

MANAGEMENT - Christian Barqui, président de l'APM : "On n’apprend pas sans émotion"

Créée en 1987 à l’initiative de Pierre Bellon, alors PDG de Sodexo, l’APM, Association pour le Progrès du Management, suscite l’engouement d’un nombre croissant de dirigeants en France et à l’international. L’association compte désormais 353 clubs réunissant une fois par mois de 20 à 25 dirigeants autour d’un expert. Le Président et le Directeur Général de l’APM, reviennent sur les éléments clés qui concourent à ce succès.
Expat - Politique

DIPLOMATIE – Etre consule de France à Istanbul pendant le coup d'Etat militaire

Muriel Domenach a occupé de septembre 2013 à août 2016 le poste de Consule générale de France à Istanbul. Entre suppression des festivités du 14 juillet du fait de menaces terroristes et coup d'Etat militaire, elle raconte comment elle a vécu personnellement les événements, les mesures prises pour rassurer les ressortissants français et revient sur trois années très riches en Turquie

MICHAELLE JEAN - "Nous n’agissons pas seulement pour le français, mais pour le public et les 77 délégations sportives francophones"

La secrétaire générale de la Francophonie était à Rio la semaine dernière afin d’assister à la cérémonie d’ouverture des jeux Olympiques, accompagnée du musicien Manu Dibango, Grand Témoin de la Francophonie pour ces Olympiades. Notre édition de Rio a pu s’entretenir avec la Canadienne lors des premières épreuves d’aviron, à la Lagoa de Rio. 
Magazine