MANIFESTATIONS – L’Italie en colère, la violence au premier plan

Mercredi, les étudiants et la Cgil ont défilé dans les grandes villes d’Italie pour manifester contre les mesures d’austérité qui rythment la politique européenne et réclamer des réformes sociales qui mettent en avant la création d’emploi. Ces manifestations, organisées dans de nombreux pays d’Europe comme la France et l’Espagne ont très vite dégénéré en affrontements violents entre étudiants et forces de l’ordre. A Rome, Milan et Turin le bilan est lourd pour la journée de mercredi et le mécontentement des citoyens à son paroxysme. Retour sur les évènements qui ont entaché cette manifestation pacifique :

A Rome, quatre cortèges sont recensés, dont deux défilés étudiants non-autorisés. Très vite la tension est palpable et la manifestation dégénère. Aux abords de Ponte Sisto, le cortège s’engage dans une véritable Guerilla contre les forces de l’ordre. Bombes lacrymogènes, cocktails Molotov, pétards trafiqués, pavés et armes de poing, la variété des armes séquestrées par les autorités, autour des lieux d’affrontements, est impressionnante. Le bilan est lourd : huit arrestations, huit plaintes et 144 identifications et interpellations à l’issue de la révolte romaine. Pour les citoyens, la manifestation vient s’ajouter au débordement du Tibre au nord de la ville, deux situations critiques qui ont paralysé une bonne partie de la capitale pendant la journée.

A Milan, trois cortèges ont défilé dans les rues de la capitale économique. Les deux manifestations autorisées qui rassemblaient environs 6.000 manifestants, selon les autorités, ont dégénéré assez rapidement. Alors que le cortège des enseignants et de la Cgil rejoint pacifiquement la place du Dôme, celui des étudiants se divise. Un groupe armé de projectiles de toutes sortes – pierres, pétards, œufs…- tente de casser le cordon de sécurité de la police et s’attaque aux vitrines des magasins alentour. Un deuxième débordement est déclaré un peu plus tard à l’intérieur de la gare de Porta Genova, qui se conclut avec une dizaine de blessés parmi les forces de l’ordre et les manifestants.

A Turin, ils étaient 15.000 à défiler dans les rues ce mercredi. Alors que tout semble se dérouler pour le mieux, un groupe se détache du cortège étudiant. Trois affrontements successifs éclatent alors à l’Agenzia delle Entrate d’abord, puis sur le chantier du gratte-ciel de la banque Intesa San Paolo peu avant 11h, pris d’assaut par un groupe de manifestants bien décidé à tout saccager. Une occupation dont le bilan fait état de trois policiers blessés. Enfin, c’est le siège de la Province qui se transforme en terrain de combat entre manifestants et force de l’ordre. A la fin de cette journée mouvementée, huit manifestants ont été dénoncés pour vandalisme.

E.B (www.lepetitjournal.com/rome) Vendredi 16 novembre 2012

Milan

DEVELOPPEMENT DURABLE - La France leader exemplaire ?

Jusqu'au 5 juin, la France célèbre la semaine du développement durable, qui pour la première fois, sera étendue à l'ensemble de l’Europe. L’occasion de faire le point des mesures et solutions pour sauver la planète : recyclage, transport, etc. Les différents pays proposent donc des activités ludiques afin de pousser les citoyens à l’adoption de comportements plus responsables. A quelques mois de la Cop21, conférence des Nations unies sur les…

DENATALITE – L’Italie inquiète

Face aux données alarmantes concernant la natalité, peut-on parler de suicide démographique ? Dans un pays qui vieillit, sans réelle politique…
Actualité Italie

MANUEL VALLS – Un déplacement en Italie pour défendre le génie français

Ce vendredi 29 mai 2015, Manuel Valls s’est rendu à l’Exposition universelle de Milan pour défendre le "génie français". Un itinéraire au pas de course puisqu’il a visité en l’espace de deux heures le Pavillon France, le Pavillon Italie et le Pavillon Espagne. Une visite hautement symbolique en présence de Pascal Lamy, ancien directeur général de l’Organisation Mondial du Commerce, tout juste nommé délégué interministériel pour la candidature de Paris à l'Exposition universelle de 2025 par le Premier ministre lui-même.
Une internationale

REPUBLIQUE DOMINICAINE – Lepetitjournal.com largue les amarres

Lepetitjournal.com a choisi la République Dominicaine comme nouvelle destination. Ce pays qui partage l’île d’Hispaniola avec Haïti est un lieu privilégié pour les Français et la francophonie. Cette nouvelle édition sera dédiée aux milliers de Français expatriés sur l’île ainsi qu’à tous nos lecteurs curieux d’en savoir un peu plus sur cette terre caribéenne. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

MANAGEMENT A LA FRANÇAISE – Encore un effort !

Il est perçu comment le manager français ? Les cadres étrangers travaillant dans les entreprises du CAC40 ont répondu et le décrivent comme étant peu explicite, autocrate… mais très performant !

FORUM EXPAT – "Une expatriation réussie se construit souvent avant de partir"

Forum Expat se tiendra les 2 et 3 juin prochains à la Cité de la Mode et du Design à Paris. C’est le plus gros salon en France consacré à l’expatriation. Cyril Gardère, directeur délégué Pub du Groupe Le Monde, organisateur de l’événement, nous explique ce que nous réserve cette troisième édition
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala