MANIFESTATIONS – L’Italie en colère, la violence au premier plan

Mercredi, les étudiants et la Cgil ont défilé dans les grandes villes d’Italie pour manifester contre les mesures d’austérité qui rythment la politique européenne et réclamer des réformes sociales qui mettent en avant la création d’emploi. Ces manifestations, organisées dans de nombreux pays d’Europe comme la France et l’Espagne ont très vite dégénéré en affrontements violents entre étudiants et forces de l’ordre. A Rome, Milan et Turin le bilan est lourd pour la journée de mercredi et le mécontentement des citoyens à son paroxysme. Retour sur les évènements qui ont entaché cette manifestation pacifique :

A Rome, quatre cortèges sont recensés, dont deux défilés étudiants non-autorisés. Très vite la tension est palpable et la manifestation dégénère. Aux abords de Ponte Sisto, le cortège s’engage dans une véritable Guerilla contre les forces de l’ordre. Bombes lacrymogènes, cocktails Molotov, pétards trafiqués, pavés et armes de poing, la variété des armes séquestrées par les autorités, autour des lieux d’affrontements, est impressionnante. Le bilan est lourd : huit arrestations, huit plaintes et 144 identifications et interpellations à l’issue de la révolte romaine. Pour les citoyens, la manifestation vient s’ajouter au débordement du Tibre au nord de la ville, deux situations critiques qui ont paralysé une bonne partie de la capitale pendant la journée.

A Milan, trois cortèges ont défilé dans les rues de la capitale économique. Les deux manifestations autorisées qui rassemblaient environs 6.000 manifestants, selon les autorités, ont dégénéré assez rapidement. Alors que le cortège des enseignants et de la Cgil rejoint pacifiquement la place du Dôme, celui des étudiants se divise. Un groupe armé de projectiles de toutes sortes – pierres, pétards, œufs…- tente de casser le cordon de sécurité de la police et s’attaque aux vitrines des magasins alentour. Un deuxième débordement est déclaré un peu plus tard à l’intérieur de la gare de Porta Genova, qui se conclut avec une dizaine de blessés parmi les forces de l’ordre et les manifestants.

A Turin, ils étaient 15.000 à défiler dans les rues ce mercredi. Alors que tout semble se dérouler pour le mieux, un groupe se détache du cortège étudiant. Trois affrontements successifs éclatent alors à l’Agenzia delle Entrate d’abord, puis sur le chantier du gratte-ciel de la banque Intesa San Paolo peu avant 11h, pris d’assaut par un groupe de manifestants bien décidé à tout saccager. Une occupation dont le bilan fait état de trois policiers blessés. Enfin, c’est le siège de la Province qui se transforme en terrain de combat entre manifestants et force de l’ordre. A la fin de cette journée mouvementée, huit manifestants ont été dénoncés pour vandalisme.

E.B (www.lepetitjournal.com/rome) Vendredi 16 novembre 2012

Milan

APERITIVO – La sélection des bars milanais de nos lecteurs

Et si on se faisait un aperitivo ce soir? Tradition milanaise par excellence, le concept de l'aperitivo a été imaginé pour les jeunes cadres après une dure journée de travail. Avec un buffet à volonté pour une consommation achetée, il a très vite conquis les étudiants et tous les Milanais d’origine et d’adoption ! L'aperitivo, c'est l’happy hour à l'italienne!

LITTERATURE – Vos livres de l’été

Ca y est, c’est les vacances ! Vous pouvez enfin prendre du temps pour vous adonner à une de vos passions favorite : la lecture ! Sur la plage, à la…

SORTIR – A Milan cette semaine

Comme chaque semaine, voici quelques idées de la rédaction pour vos sorties. Nous vous proposerons d'apprécier les notes jazzies de la trompette de…
Actualité Italie

FRANCISCA BOUCHER – "La monarchie garde son importance en Belgique"

Tout juste une semaine après la Fête nationale française, la Belgique célèbre aujourd’hui le début de sa monarchie. Souhaitant être toujours plus proche de l’ensemble des communautés francophones présentes en Italie, la rédaction a interviewé Francisa Boucher, Conseiller Économique auprès de l’ambassade de Belgique en Italie pour Brussels Invest & Export.
A la une

AURELIE FILIPPETTI – "Construire une Europe plus forte culturellement"

La ministre de la Culture française, Aurélie Filippetti était à Rome pour rencontrer son homologue italien, Dario Franceschini. Les deux ministres ont travaillé sur les priorités de la présidence italienne au sein de l’Union européenne. Ils partagent un objectif commun : remettre la culture au cœur des politiques de croissance de l’UE. Décryptage de notre édition de Rome
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

CHINE - Du "speed networking" pour les anciens étudiants chinois en France

L’Ambassadeur de France en Chine, Sylvie Bermann, a lanc la seconde édition du Forum Emploi organisé par Club France à Shanghai. De nombreuses entreprises françaises ont répondu présentes pour une séance de recrutement de jeunes diplômés chinois issus de l’enseignement supérieur français. Des forums similaires se tenaient simultanément à Pékin, Canton, Wuhan et Chengdu.

MEXINTERNSHIP– Un site pour trouver un stage au Mexique

Marine Guery
Marine Guerry a monté son entreprise à Guadalajara, MexInternship, qui se charge de trouver des stages pour les étudiants français au Mexique. Rencontre avec cette jeune femme dynamique qui nous raconte son expérience mexicaine.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.