Milan

ÉCONOMIE – L’écart entre le Nord et le Sud de l’Italie s’aggrandit

La différence Nord-Sud est une situation connue depuis de nombreuses années dans la Péninsule. En 2017, le fossé continue de s’agrandir selon une étude comparant le PIB par habitant, le taux de chômage, le taux d’activité et de l’exclusion sociale de toutes les régions de la Péninsule, de 2007 à aujourd’hui.

Aujourd’hui, le PIB par habitant est de 32.889 euros ans le Nord, 18.426 euros dans le Sud, soit une différence de près de 15.000 euros, environ 800 euros de plus qu’il y a 10 ans, selon l’étude menée par la Cgia Mestre et rendue publique le 24 juin dernier.

Pire, le risque de pauvreté atteint 46,4 % en 2015 dans le Sud. Il était de 42,7 % en 2007. En clair, près d’un habitant sur deux dans le Mezzogiorno se trouve en graves difficultés économiques. Au Nord, le seuil de pauvreté est passé de 16 % à 17,4 %.

Quant au marché du travail, la différence se révèle encore plus préoccupante. Surtout si l’on considère le premier de la classe, la région autonome de Bolzano, qui compte un taux d’occupation de 72,7 % et le dernier de la classe, la Calabre, qui a un taux de 39,6 %. De manière plus générale, il existe une différence de 22,5 points entre le Nord et le Sud aujourd’hui, soit 2,4 de plus qu’il y a 10 ans.
Enfin, si le taux de chômage a augmenté dans toute l’Italie ces dernières années, la différence entre le Nord et le Sud était de 7,5 points il y a 10 ans. Elle a atteint 12 points en 2016.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des Français et Francophones de Milan !

La rédaction (www.lepetitjournal.com/Milan) – Mardi 27 juin 2017

Source photo:  Wikipedia

 
Milan

EXPAT – Comment se loger à Milan ?

S’expatrier est déjà un grand chamboulement. Mais lorsqu’il s’agit de se loger dans une ville que l’on ne connaît pas, cela peut devenir un vrai…
Actualité Italie
Une internationale

HIKARI – Plongez au cœur de La Havane, Tokyo ou encore Rio !

Désignant la lumière en japonais, le terme Hikari aura sans doute séduit les éditions françaises du même nom, qui à leur façon souhaitent elles aussi mettre le monde en lumière. Avec leur collection « Portraits Ville » elles ont pour ambition de renouveler le genre du livre de voyage, et de faire découvrir à leurs lecteurs de façon intime et personnelle les moindres recoins d’une métropole à travers le regard de ses habitants. Cet été, 3…
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

6 FEVRIER – La fête nationale same

Depuis 1992, le 6 février, c’est la fête nationale same (samenationaldagen). Une occasion pour nous d’aborder la culture et l'histoire de…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine