Milan

CCI France - Italie – Soirée de Noël : élégance et générosité

Lundi 19 décembre, au cœur du DS Store de Milan a eu lieu l’annuel cocktail de Noël de la Chambre. Une réception réussie, fruit du travail de la Communauté de San Patrignano et de l’implication du nouveau comité exécutif de la Chambre.

Le lieu n’a pas été choisi par hasard : le DS Store se fait le porte drapeau de l’élégance à  la française, et c’est ce cadre que la nouvelle Chambre a choisi le temps d’une soirée pour accueillir tout l’entreprenariat français en Italie.

La première soirée de la nouvelle chambre

Un cocktail de fin d’année au style nouveau, l’occasion pour les membres du comité exécutif  de la CCI fraichement élus de dresser un bilan de cette année 2016, riche en soubresauts des deux côtés des Alpes et de rappeler l’importance des relations économiques bilatérales entre l’Italie et la France : «  les deux pays sont placés second en termes d’import/export et sont des partenaires économiques de longue date, c’est une relation qu’il faut entretenir » précise Paul Hunsinger, Ministre conseiller pour les affaires économiques, présent à la réception.  La réception a aussi permis à la nouvelle Chambre de se projeter et d’exposer ses projets pour l’avenir de la CCI Italie France.

L’attention pour San Patrignano

La réception de Noël s’est accompagnée d’un bel hommage à la Communauté de San Patrignano,  à laquelle le président de la Chambre, Denis Delespaul, est très attaché. Cette organisation, créée en 1978, œuvre pour aider les jeunes souffrant de problèmes d’addiction. Totalement gratuite, le principe de la communauté est de soigner avec le travail, puisque les jeunes peuvent « choisir parmi cinquante secteurs d’activité et ainsi suivre une formation » explique Marco Stefanini responsable du secteur mobilier au sein de la Communauté.

« Donner un sens à nos actions »

 Et comme le souligne Annie Rea, membre du Comité éxécutif : « c’est essentiel pour nous de donner un sens à nos actions et ce cocktail avait pour objectif de mettre en avant nos engagements en termse de responsabilité sociale ».  

De l’accueil au service en passant par le buffet, tout était préparé par des jeunes en parcours à San Patrignano et organisé par la branche évènementielle de la communauté : une opportunité pour les convives de se sensibiliser et également prendre part à la cause de San Patrignano. En  se procurant des produits artisanaux entièrement conçus à San Patrignano comme du panettone ou du vin.

Aux « Auguri » s’est jointe l’émouvante histoire de Max, 18 ans, tombé dans l’enfer de la drogue  et qui, grâce à San Patrignano a pu suivre une formation professionnelle et sortir du gouffre. « A San Patrignano, l’être humain est au centre des préoccupations, son fondateur Vincenzo Muccidi voulait prouver qu’en chacun se trouve un don, et que peut importe son histoire, ses échecs ou ses erreurs, nous pouvons rebondir » explique Christophe Bally, qui s’est reconstruit une carrière au sein de la communauté. Au travers d’histoires comme celles de Max ou de Christophe Bally, on comprend l’importance et l’utilité de San Patrignano « qui rend à l’être humain sa dignité, insiste Christophe Bally. Ce n’est pas pour rien que 72% des jeunes sortent ‘drug-free’ de leur parcours au sein de la communauté »

Networking et found-raising

La soirée, au-delà d’un Networking avait pour essence de  « s’ouvrir à un monde en détresse, qui est celui de la drogue, et mettre en perspective une réflexion humaine au-delà de l’économie, de l’argent et des sponsors ». Une soirée de Noël rimant avec générosité puisque tous les profits de la soirée ont été intégralement reversé à San Patrignano : les quelques 200 invités ont pu « témoigner de leur soutient à cette initiative sociale »,  note Annie Rea.

Une soirée réussie qui illustre parfaitement l’intérêt que porte le comité exécutif à rendre la Chambre toujours plus dynamique. 

 

Chloé Tridera (lepetitjournal.com de Milan) – Vendredi 23 décembre 2016

 
Milan
Actualité Italie
Une internationale

Les humoristes politiques brouillent les codes

 Les humoristes politiques brouillent les codes des journaux radio et émissions politiques à l'heure de la présidentielle en pratiquant, selon les experts, un "journalisme engagé" qui leur vaut aussi des critiques. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – Comment vendre ses services en tant que coach: 3 stratégies efficaces

Nous sommes nombreuses à nous être lancées en tant que coach et rapidement nous nous sommes posé la question : « comment vendre ses services ». Or loin de nous l’idée de vendre nos services, nous voulons que nos clients viennent facilement à nous et que nous puissions les aider avec tout notre cœur et nos compétences. Voici 3 stratégies efficaces que vous pouvez mettre en place dès aujourd’hui.

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire