Milan

Québec - Le goût de la Belle Province présenté aux Italiens

Bière bio, en barrique ou sans gluten, tisanes Inuit, vin de tomates, whisky à l’érable...cela fait moins d’un mois que l’accord de libre-échange entre le Canada et l’Union Européenne a été signé et voilà que la Délégation du Québec en Italie est venue présenter au secteur agro-alimentaire de Milan les produits originaux du terroir de la Belle Province, sous le thème de la bio responsabilité. En compagnie de Mario Julien, le chef de Céline Dion.


Directement de la cabane à sucre
Lundi dernier à Milan, il nous a été possible de rencontrer les représentants de six réalités artisanales du Québec, des brasseries à la transformation des produits de l’érable, des myrtilles, du cidre. « L’objectif de l’initiative n’est pas seulement de faire connaître les produits  les plus renommés du territoire québécois mais aussi, au lendemain de la signature de l’Accord économique et commercial global (AECG), en anglais CETA, de les proposer au distributeurs agro-alimentaires italiens », nous explique Daniela Renosto, de la Délégation du Québec qui a organisé l’évènement avec le soutien du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation du Québec.
L’érable, dont la feuille trône au centre du drapeau canadien, domine toujours la scène et les érablières n’ont jamais fini d’élargir la gamme de produits qui découlent de sa précieuse sève : « le temps des sucres est limité. Il se situe présentement en mars. La sève coule entre le passage du gel (la nuit) au dégel (le jour) », nous explique Lisa Nadeau, PDG de l’érablière de famille Martinette. L’entreprise met en marché plus de 150 produits dérivés de l’érable, présentés dans plus de 12 pays, dont le Japon et Hong Kong.  De son côté le groupe Acéricole SN est une compagnie pionnière qui a développé le projet d’eau d’érable MAPLE 3, naturellement énergétique. Un projet complètement intégré de la production à la commercialisation. Enfin, Le domaine Labranche offre sur le marché ses liqueurs alcooliques à base d’érable.


Des produits éco responsables : des bières bio aux infusions Inuit
Le concept du BIO au Québec va de pair avec l’engagement social des dernières années pour la défense des petites entreprises artisanales et la protection de l’environnement. La green economy, basée sur la vente de produits biologiques, a vu son chiffre d’affaire doubler, démontrant l’éco responsabilité des consommateurs québécois.
Le brasseur artisanal moderne est celui à l’écoute de ces besoins, tout en recherchant de nouvelles combinaisons de saveurs. En tête de file, la bière biologique Boldwin a déjà 700 points de vente au Canada. Ses ingrédients, le malt de la Mauricie, houblon du Québec, des Etats-Unis et de la Nouvelle- Zélande, ainsi que la levure sont cultivés sans pesticides ni engrais chimiques. « Leur goût varie selon les années, comme le vin. Ce qui les rend uniques ! », nous informe Jean-François Giguère, CMO. Le groupe Gourgo quant à lui, commercialise les bières de brasseurs innovateurs dont la Glutenberg, zéro gluten, et la Tango in Jerez, vieillie en barrique, dans des fut de chêne mouillés de whisky.
Nathalie Trépanier de l’Institut culturel Inuit Avataq, situé à Montréal, nous a montré un album de photos illustrant la cueillette des herbes sauvages de la toundra dans le Nord du Québec, par les autochtones. On en tire les cinq variétés d’infusions de la confection « Délice Boréal ». La compagnie Gourmet Sauvage qui vend près de 40 articles a fait aussi de la cueillette traditionnelle et la transformation de plantes sauvages comestibles son cheval de bataille s’inspirant de l’exemple des autochtones. Bleu Sauvage de son côté, offre sur le marché des bleuets sauvages séchés du Lac-St-Jean, source majeure d’antioxydant, délicieux mélangés avec de l’eau de canneberge.


La présentation s’est clôturée par un buffet du Chef québécois Mario Julien, chef exécutif du Club de golf Le Mirage, appartenant à Céline Dion. En équipe avec les chefs du Grand Visconti Palace de Milan, il nous a proposé des mets fusionnant la cuisine italienne avec les produits québécois. Du speck croquant farci craquant !  On conclut avec lui « Si le souper est bon, la journée est bonne ! »

Monica La Rivière – (lepetitjournal.com de Milan) – Jeudi 15 mars 2015
 
Photos: Monica La Rivière pour LPJ

 
Milan
Actualité Italie
Une internationale

Les humoristes politiques brouillent les codes

 Les humoristes politiques brouillent les codes des journaux radio et émissions politiques à l'heure de la présidentielle en pratiquant, selon les experts, un "journalisme engagé" qui leur vaut aussi des critiques. 
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – Comment vendre ses services en tant que coach: 3 stratégies efficaces

Nous sommes nombreuses à nous être lancées en tant que coach et rapidement nous nous sommes posé la question : « comment vendre ses services ». Or loin de nous l’idée de vendre nos services, nous voulons que nos clients viennent facilement à nous et que nous puissions les aider avec tout notre cœur et nos compétences. Voici 3 stratégies efficaces que vous pouvez mettre en place dès aujourd’hui.

COACHING - Comment faire en sorte que chaque jour compte ?

Ce matin, comme tous les matins, ça sent bon le café et le pain grillé dans ma cuisine. Je prends le petit déjeuner avec mon mari et mon fils de 7 ans. J’adore ce moment de la journée. Je ne suis pas hyper vivace, par contre mon fils lui, il pète la forme, comme tous les jours !
Expat - Politique

CAMBODGE – Le français plus qu’une passion, une tradition royale

Le temps d’une rencontre, le Prince Tesso Sisowath du Cambodge a partagé avec Lepetitjournal.com sa passion, son attachement pour la langue française et nous a parlé de la place qu’elle occupe, au fil des générations, au sein de la famille royale. Il est lui-même très investi dans le rayonnement de la francophonie.
Magazine
Frases de la vida frases de la vida frases de enamorados poeme d'amour Joyeux Anniversaire