Milan

LEGISLATIVES PARTIELLES – Meyer Habib élu député

Dimanche 9 juin, les électeurs de la 8e circonscription des Français de l’étranger étaient appelés à voter pour élire leur député. Comme au premier tour, le taux d’abstention est très élevé. La candidate UMP s’incline face au candidat UDI alors que la candidate socialiste avait été éliminée dès le premier tour. La campagne s’achève donc et le nouveau député devrait siéger à l’Assemblée nationale jusqu’au scrutin de 2017.

Meyer Habib donne un 31e siège à l’UDI

Meyer Habib, candidat UDI remporte les élections législatives partielles dans la 8e circonscription des Français de l’étranger avec 53,36 % des voix selon les résultats quasi-définitifs fournis par le ministère de l’Intérieur. Il s’impose avec 4.767 voix exprimés sur l’ensemble de la circonscription, face à Valérie Hoffenberg et ses 4.166 voix, soit 46,64 %. Le nouvel élu doit sa victoire aux Français d’Israël puisque plus de 60 % d’entre eux ont voté pour lui et presque 82 % des Français de Jérusalem lui ont accordés leur vote. Dans le reste de la circonscription, Meyer Habib ne devance Valérie Hoffenberg qu’en Turquie avec 54,24 % des suffrages. La candidate UMP l’emporte en Grèce (58,93 %), à Chypre (56,47 %), à Malte (61,54 %) ainsi qu’en Italie où 65,52 % des électeurs ont placé leur bulletin dans l’urne.
A Milan, Meyer Habib ne récolte que 35,56 % des suffrages. Bien que son suppléant, Eric Veron habite la cité lombarde, les électeurs lui ont préféré Valérie Hoffenberg. Mais les Franco-israéliens formant la majorité de l’électorat, la campagne sur fond de défense d’Israël a payé pour Meyer Habib.

Comme au premier tour, l’élection brille par son taux d’abstention qui dépasse les 90 %. Sur les 111.731 Français inscrits, seuls 10.208 ont voté. Concernant la participation, l’Italie se situe légèrement au dessus de la moyenne avec 11,32 % des inscrits qui ont votés. A Milan, 1.414 votants sont recensés sur les 12.336 inscrits sur les listes électorales, soit 11,46 %.
Le vote électronique semble avoir été le moyen privilégié des expatriés puisque plus de la moitié d’entre eux a choisi cette option. En Italie, il représente même deux tiers des votes exprimés. Le vote par correspondance n’a pas eu la faveur des électeurs puisque l’on ne recense que 32 enveloppes envoyées, dont la moitié pour la seule circonscription consulaire de Milan.

Des soutiens de marque

Jean-Louis Borloo s’est dit "très heureux d’accueillir Meyer Habib à l’Asemblée nationale, 31e député du groupe UDI". Yves Jégo, délégué général du parti du centre a lui aussi salué sa victoire. Il parle du "premier succès significatif pour l’UDI, six mois après sa création". Il revient sur l’élimination de la candidate PS, Marie-Rose Koro au premier tour la qualifiant de "rejet de la politique gouvernementale". Il ajoute que les Français de la circonscription ont émis le "désir d’une opposition véritablement plurielle qui porte une vision libérale, humaniste, écologiste et européenne telle que l’UDI souhaite l’incarner".

Meyer Habib, vice-président du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) et ouvertement sioniste a su attirer les électeurs malgré des prises de postion qui auraient pu le desservir. Membre exécutif du Congrès juif européen (CJE) et président de la commission "Israël" au sein du Crif, il dirige depuis une vingtaine d’années le groupe Vendôme à Paris, spécialisé dans la joaillerie de luxe. Figure connue de la communauté juive parisienne, il a obtenu le soutien de personnalités politiques israéliennes d’envergure. C’est notamment un proche du Premier ministre, Benyamin Netanyahu qui a appelé personnellement à voter pour lui dans une vidéo diffusée avant le premier tour. Il a également reçu l’appui de "people" à l’instar du chanteur Enrico Macias et du footballeur italien Christian Vieri.

Aurélien Bureau (LePetitJournal.com de Milan) – lundi 10 juin 2013

Retrouvez nos articles de la rubrique "Actualités"

 

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des français et francophones de Milan !

 
Milan
Actualité Italie
Une internationale

HISTOIRE – Le mystique soufi Mansur al Hallaj, premier "expatrié"?

On connaît les pérégrinations de Paul de Tarse dans le monde méditerranéen ou encore l'épopée légendaire de l'apôtre Thomas jusqu'en Inde. Moins connue est la vie de Mansur al-Hallaj, mystique persan du soufisme, qui s'installa longtemps en terre non-musulmane pour répandre sa religion et son amour de Dieu. Cette grande figure mystique a donné lieu à une biographie rédigée par l'islamologue Stéphane Ruspoli qui lui attribue le titre d'"expatrié".
Bleu Blanc Box

BLEU BLANC BOX – lepetitjournal.com chouchoute les expatriés

Les produits français vous manquent ? Découvrez la dernière nouveauté concoctée spécialement pour vous par lepetitjournal.com. Chaque mois, aux quatre coins du monde, la BLEU BLANC BOX vous réserve une surprise avec des produits aussi indispensables qu’introuvables à des milliers de kilomètres !
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

TOURISME EN IRAN - Un secteur en expansion et des défis à surmonter

 Depuis le rétablissement et l’amélioration des relations entre l’Iran et l’Occident, il y a un secteur qui se porte à merveille... le tourisme. Annoncé par les analystes depuis déjà plusieurs années, Marc Botinelli parlait déjà en 2013 de « Bombe touristique à retardement » et il ne s’était pas trompé.
Expat - Politique

ESSAI – Comment concilier vie à l’étranger et citoyenneté ?

Etre citoyen lorsque l’on réside hors de France, ce n’est pas facile. Quels droits ? Quels devoirs ? Passionné de politique, résidant depuis plus de 20 ans à l’étranger, Jacques Saillant publie un essai engagé sur la citoyenneté des Français de l’étranger, en forme de réflexion mais aussi de « coup de gueule » face aux instances qui les représentent

AUDIOVISUEL – Haro sur les anglicismes !

Le Conseil supérieur de l'audiovisuel s'agace. La multiplication des titres d'émissions en anglais, jusque dans le service public, ne convient pas à l'organe chargé d'encadrer les productions télévisées françaises. Seront donc reçus les patrons des grandes chaînes françaises afin de rappeler la règle établie par la loi du 30 septembre 1986 sur le rôle du CSA : utiliser le français autant que faire se peu.
Magazine