Milan

MILLE MIGLIA - La plus belle course au monde fête ses 90 ans

La Mille Miglia, la plus belle course automobile au monde, se disputera du jeudi 18 au dimanche 21 mai 2017 - comme toujours - entre Brescia (Lombardie) et Rome. Créée en 1927, elle célèbre cette année ses 90 ans. Une occasion exceptionnelle que vous soyez passionné de vieilles voitures ou non, de vivre un moment d’élégance dans la pure tradition de la Dolce vita italienne.


Connue pour être la course automobile la plus célèbre de tous les temps car une des plus belles au monde, la Mille Miglia se déroulera du jeudi 18 au dimanche 21 mai dans le respect de son tracé historique entre Brescia et Rome. Pour le célèbre constructeur automobile et pilote italien Enzo Ferrari (1898-1988), cette course est « un musée itinérant unique et fascinant qui se déroule dans un cadre d’exception autour d’un public en fête ».

Une course de régularité en quatre étapes
Si depuis sa création, son parcours en forme de bouée entre Brescia et Rome demeure inchangé, l’itinéraire lui, connait régulièrement de légères modifications. Cette année, la course fera étape à Padoue, Rome et Parme.
Le départ sera donné jeudi 18 mai à 14h30 Viale Venezia à Brescia. Après un passage obligé le long des côtes du lac de Garde, la course laissera Vérone en direction de Vicence avant de rejoindre Padoue.
Le lendemain les concourants poursuivront jusque Rome par l’intérieur du pays (Ferrare, Ravenne, Saint-Marin, Urbino, Gubbio, Pérouse et Terni) plutôt que par la côte Adriatique. L’arrivée dans la Ville éternelle se fera de nuit, Via Veneto.
Samedi 20, les équipages commenceront leur remontée vers le nord. Ils  abandonneront la Capitale pour la Toscane (Ronciglione, Viterbo, Radicofani et Sienne) avant de rejoindre Parme, la capitale de la gastronomie italienne d’où ils repartiront dimanche 21 pour gagner Brescia par Crémone et Mantoue, après le traditionnel déjeuner à Rovato au milieu des vignes de Franciacorta.
Au total, la course traversera plus de 200 villages de 7 régions d’Italie.



1927 – 2017 : 90 ans de passion automobile
Créée en 1927 sous l’appellation de Freccia Rossa, la course célèbre cette année ses 90 ans d’existence. Une édition spéciale, en effet marquée par le chiffre 7. Relancée après la guerre en 1947, la course avait été interrompue en 1957 après qu’une voiture ait foncé dans la foule. Il faudra attendre 1977 pour qu’elle retrouve de sa splendeur, désormais comme course de régularité et non plus comme course de vitesse.
Parmi les nouveautés de cette édition historique, l’augmentation du nombre d’épreuves chronométrées qui seront au total au nombre de 112 et qui constitueront avec les 18 relevés de balise, la base de calcul pour la classification finale des 440 voitures participantes.

440 voitures en provenance de 36 pays
Pour maintenir son prestige, les organisateurs imposent des règles très strictes de participation. Seules les modèles de voitures ayant participé à l’une des courses originales de 1927 à 1957 peuvent prétendre participer à la célèbre course. Cette année, sur 705 demandes, seulement 440 voitures ont été retenues. La liste définitive a été dévoilée en mars dernier au Salon international de l’automobile de Genève.
Avec 236 participants, l’Italie se positionne de nouveau à la première marche du podium parmi les 36 pays représentés. Pour la première fois en 35 ans, la deuxième place est occupée par les Pays-Bas, suivis de la Grande Bretagne. Malheureusement, aucun équipage français ne participera à la Mille Miglia 2017. Il faudra donc compter sur les belges, les luxembourgeois et les suisses pour entendre parler la langue de Molière parmi les équipages.

Un regroupement exceptionnel de voitures de collection
Vous l’avez compris. Si la Mille Miglia est unique pour son élégance, son raffinement et son prestige, c’est parce qu’elle donne l’opportunité d’admirer des trésors qui ont écrit les plus belles pages de l’histoire internationale de l’automobile. En plus des 440 chefs d’œuvre de design et de mécanique qui participeront à la course, un regroupement de voitures de collection construites après 1958, ainsi qu’une dizaine de voitures militaires viendront compléter le spectacle.
« Parmi les nombreuses initiatives prévues pour célébrer cet anniversaire, une exposition sera organisée à Brescia afin de faire de la Mille Miglia le symbole de la vitesse qui est au cœur de notre territoire depuis le début du 20ème siècle » a déclaré Piergiorgio Vittorini, Président de l’Automobile Club de Brescia également fondé en 1927 et aujourd’hui partenaire de l’évènement. Parmi les musées qui prêteront des voitures, citons Alfa Romeo, Mercedes-Benz, BMW et Porsche. En tout pas moins de 92 modèles de collection ayant disputé au moins une fois une Mille Miglia entre 1927 et 1957 seront exposés au musée de Brescia : Alfa Roméo, Fiat, Lancia, Mercedes-Benz, Bugatti, Jaguar, Porsche, Ferrari, BMW, Maserati, etc.  Autant de marques qui résonnent dans l’imaginaire collectif…

Avec sa capacité à conjuguer tradition, innovation, créativité, élégance, beauté des paysages et art de vivre à l’italienne, la Mille Miglia continue à se porter - encore en 2017 – comme symbole de l’excellence italienne partout dans le monde.

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des Français et Francophones de Milan !

Retrouvez tous nos articles de la rubrique « Actualité »

Sophie Her – (www.lepetitjournal.com/Milan) – Vendredi 12 mai 2015

Crédits photos : 1000 Miglia

 
Milan

LAC MAJEUR – Escapade aux îles Borromées en une journée

A un peu plus d’une heure de Milan, la petite ville de Stresa est le point départ d’une excursion mémorable : la découverte des îles Borromées, nommées ainsi en raison de leur appartenance à une grande famille italienne du même nom. Visite guidée.

EXPAT – Comment se loger à Milan ?

S’expatrier est déjà un grand chamboulement. Mais lorsqu’il s’agit de se loger dans une ville que l’on ne connaît pas, cela peut devenir un vrai…
Actualité Italie

DEBAT – La France après les élections vue par E. Letta et M. Lazar

Deux mois après les élections présidentielles qui ont porté Emmanuel Macron au pouvoir, l’ex-président du Conseil des ministres italien, Enrico Letta et le politologue Marc Lazar ont partagé vendredi 7 juillet dernier à Milan leurs analyses et réflexions sur cette nouvelle page de l’histoire de la politique française. Un débat animé par Jérôme Gautheret, correspondant du quotidien Le Monde à Rome.
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine