Milan

ECONOMIE – Boom des investissements italiens en France en 2016

 

La France est la destination préférée des entreprises italiennes investissant en Europe. En 2016, 141 projets italiens ont été lancés, soit 68 % de plus que l’année précédente selon les chiffres annoncés par Business France. Des initiatives italiennes qui ont permis la création et le maintien de plus de 3.000 emplois dans l’Hexagone.


Le meilleur résultat en 10 ans. « Une vague de projets jamais vue, des résultats exceptionnels qui témoignent de la proximité des économies des deux pays », a annoncé Hervé Pottier, directeur Business France Invest en Italie, lors de la présentation des résultats. 141 projets italiens, presque trois par semaine, ont été lancés en France en 2016, soit 68 % de plus qu’en 2015. L’Italie se place ainsi sur le podium des pays investisseurs dans l’Hexagone, derrière l’Allemagne (191 projets) et les Etats-Unis (182 projets),

Aujourd’hui, plus de 2.000 entreprises italiennes sont présentes en France et concernent plus de 100.000 emplois. Parmi elles, Fiat Group emploie 6.000 personnes, Generali 7.000 ou encore Autogrill, deuxième leader du secteur sur le marché français, emploie 3.600 salariés.
Outre ces grands groupes, une myriade de PME sont implantées sur tout le territoire avec une préférence pour l’Ile-de-France (29 % des projets), du fait de la proximité de la capitale et de la région Auvergne-Rhône-Alpes Côte d’Azur (23 % des projets), car proche de l’Italie.

A noter, les investissements proviennent pour plus de la moitié de deux régions italiennes : la Lombardie et le Piémont.

 De l’agroalimentaire à l’industrie, la Péninsule est présente dans tous les secteurs. « Les entreprises italiennes aussi font leur shopping en France », souligne Hervé Pottier, en référence aux critiques des médias italiens qui reprochent à la France de faire le leur en Italie.
Si les activités de production restent prépondérantes (30 % des projets), on note une grande progression de l’agroalimentaire (9 % des projets). Cela s’explique notamment par le rachat de Carte Noire par Lavazza, de Grand Marnier par Campari et du groupe Delacre par Ferrero. Bien que belge, le groupe de biscuits dispose d’une usine de plus de 200 salariés en France.

« L’important n’est pas de savoir qui a pris le contrôle de l’autre mais le fait d’avoir créé un colosse international », estime Hervé Pottier. Le directeur Business France Invest en Italie prend ainsi l’exemple de l’heureux mariage de Luxottica avec Essilor qui a conduit à la création de l’un des plus gros groupes mondiaux dans le secteur de l’optique, signe du dynamisme des groupes français et italiens.

Quelques groupes italiens présents en France

  • Generali Assicurazion
  • Fiat group (Iveco-Iribus, Magnetti Marelli)
  • Finmeccanica (Space Alliance, Ansaldo, Eurotorp)
  • Autogrill
  • Barilla
  • Mondadori

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des Français et Francophones de Milan !

Retrouvez tous nos articles de la rubrique « Actualité »

Marie-Astrid Roy – (www.lepetitjournal.com/Milan) – Lundi 8 mai 2017

Photo : M.-A.R. pour LPJ

 
Milan

LAC MAJEUR – Escapade aux îles Borromées en une journée

A un peu plus d’une heure de Milan, la petite ville de Stresa est le point départ d’une excursion mémorable : la découverte des îles Borromées, nommées ainsi en raison de leur appartenance à une grande famille italienne du même nom. Visite guidée.

EXPAT – Comment se loger à Milan ?

S’expatrier est déjà un grand chamboulement. Mais lorsqu’il s’agit de se loger dans une ville que l’on ne connaît pas, cela peut devenir un vrai…
Actualité Italie

DEBAT – La France après les élections vue par E. Letta et M. Lazar

Deux mois après les élections présidentielles qui ont porté Emmanuel Macron au pouvoir, l’ex-président du Conseil des ministres italien, Enrico Letta et le politologue Marc Lazar ont partagé vendredi 7 juillet dernier à Milan leurs analyses et réflexions sur cette nouvelle page de l’histoire de la politique française. Un débat animé par Jérôme Gautheret, correspondant du quotidien Le Monde à Rome.
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine