Milan

LIBERTE DE LA PRESSE – L’Italie progresse mais Grillo est accusé


L’Italie a fait un bond en avant dans le classement 2017 de Reporters sans frontières sur la liberté de la presse. Si le pays gagne 25 places pour arriver 52ème sur 180 pays recensés, RSF accuse directement Beppe Grillo d’entraver le travail des journalistes. Le chef du Mouvement 5 étoiles riposte.


L’Italie passe de la 77e à la 52e place dans le classement mondial établit par Reporters sans frontières sur la liberté de la presse, publié le 26 avril dernier. Une amélioration notamment due à l’acquittement de plusieurs journalistes, parmi lesquels Emiliano Fittipaldi et Gianluigi Nuzzi, jugés lors du procès Vatileaks, pour s’être procurés et avoir divulgué des documents concernant les intérêts fondamentaux du Saint-Siège.

Effet Grillo
Pour autant, l’ONG dénonce les « intimidations verbales ou physiques, provocations et menaces » et les « pressions des groupes mafieux et des organisations criminelles ». Parmi les problèmes indiqués, « les responsables politiques comme Beppe Grillo qui n’hésitent pas à communiquer publiquement l’identité des journalistes qui les ennuient ». Résultat, selon le rapport : « les journalistes se sentent sous pression de la part des politiques et choisissent toujours plus de s’autocensurer ».
Mécontent, Grillo contre-attaque via sur son blog, Twitter et Facebook : « Le responsable de ce système de l’information pourri ce serait moi ? Dans un pays dans lequel l’ancien premier ministre condamné détient trois télévisions depuis plus de 20 ans […], où pire encore, certains quotidiens sont de la propriété directe des partis politiques, le problème c’est moi, qui écris sur un blog… ».

Le rapport rappelle en outre que six journalistes sont encore sous protection de la police suite à des menaces de mort subites par la mafia ou d’autres groupes criminels.

Et ailleurs ?

La presse ne serait libre que dans une cinquantaine de pays selon RSF (Amérique du Nord, Europe, Australie et le sud de l’Afrique). L’organisation s’alarme : « Jamais la presse n’a été aussi menacée » et ne manque pas de dénoncer la prolifération des fausses informations, la répression mais aussi le triomphe d’ « hommes forts » comme Donald Trump et Recep Tayyip Erdogan.

La France quant à elle gagne 6 places par rapport à l’année dernière et arrive ainsi 39e sur les 180 pays recensés. RSF dénonce toutefois « un climat délétère », notamment durant la campagne présidentielle « où il devient normal d’insulter les journalistes ». L’ONG pointe aussi du doigt les pressions exercées par le groupe Vivendi (Vincent Bolloré) sur ses médias, ayant conduit entre autres à « la déprogrammation d’une enquête sur le Crédit mutuel dirigé par l’un de ses amis ».


Recevez gratuitement tous les matins l'actu des Français et Francophones de Milan !

Retrouvez tous nos articles de la rubrique « Actualité »

Marie-Astrid Roy – (www.lepetitjournal.com/Milan) – Lundi 1er mai 2017



 
Milan

LAC MAJEUR – Escapade aux îles Borromées en une journée

A un peu plus d’une heure de Milan, la petite ville de Stresa est le point départ d’une excursion mémorable : la découverte des îles Borromées, nommées ainsi en raison de leur appartenance à une grande famille italienne du même nom. Visite guidée.

EXPAT – Comment se loger à Milan ?

S’expatrier est déjà un grand chamboulement. Mais lorsqu’il s’agit de se loger dans une ville que l’on ne connaît pas, cela peut devenir un vrai…
Actualité Italie

DEBAT – La France après les élections vue par E. Letta et M. Lazar

Deux mois après les élections présidentielles qui ont porté Emmanuel Macron au pouvoir, l’ex-président du Conseil des ministres italien, Enrico Letta et le politologue Marc Lazar ont partagé vendredi 7 juillet dernier à Milan leurs analyses et réflexions sur cette nouvelle page de l’histoire de la politique française. Un débat animé par Jérôme Gautheret, correspondant du quotidien Le Monde à Rome.
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Benjamin Martinie, alias "Tolt". Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine