POLITIQUE - Monti un an après

Vendredi dernier, le gouvernement Monti soufflait discrètement sa première bougie. Invité le lendemain à l’Université Bocconi pour présenter ses livres sur l’Europe et la démocratie, le Président du Conseil a dû faire face à des mouvements contestataires. Si l’heure est au bilan, elle l’est aussi à la préparation des élections législatives de 2013. Car pendant ce temps là, à Rome, Luca Codero di Montezemolo, lançait son soutien à un Mario Monti, pas encore candidat


Une semaine de violence sans fin
De nouvelles tensions ont éclaté ce week-end à Milan entre jeunes des centres sociaux et force de l’ordre. Une centaine de contestataires s’étaient réunis devant l’entrée de la Bocconi, en la présence de Mario Monti. Le Président du Conseil italien et ancien recteur de l’Université présentait ses deux ouvrages La démocratie en Europe et Les mots et les faits à l’occasion de Book City Milano. Rassemblés devant l’Université, les manifestants ont tenté d’y rentrer à plusieurs reprises, brandissant des panneaux sur lesquels on pouvait lire "Une année de Monti, austérité, précarité et matraques. Félicitations". Chaque tentative a été repoussée par les forces de l’ordre alors que les manifestants recouraient aux pétards et aux fumigènes. Bilan : deux agents de la police mobiles et un de la division des opérations spéciales auraient été blessés.

Un bilan non partagéLe Gouvernement Monti le 17 novembre 2011
Côté bilan, le gouvernement a publié le sien. A l’occasion de ce premier anniversaire, on peut lire sur le site du gouvernement un document intitulé "Un an après. Le gouvernement, l’Italie, les citoyens ; notes de voyages". Un titre plus poétique que technique. Un bilan plutôt élogieux mentionnant les profondes mutations que l’Italie a entrepris ces douze derniers mois, ainsi que les liens renoués avec l’Europe. Le document rappelle que le gouvernement a essayé de représenter "la réalité aux citoyens sans contre façon et avec un langage vrai" tout en reconnaissant les lourds sacrifices qui ont été demandés. Des sacrifices mal perçus après les scandales de la classe politique de ces dernières semaines.
Dans le contexte de préparations des législatives, le bilan de Monti n’est pas resté sans commentaire. Pour le centre gauche, la situation est catastrophique. Ce dernier dénonce que le gouvernement n’a rien fait pour la croissance, s’appuyant sur les données statistiques nationales publiées la semaine dernière.
Le document conclut : "Après un an, l'Italie est fermement sur la voie du changement, il est certainement un pays qui peut regarder son avenir avec plus de confiance".

Futura Italia tend la main à Monti
Mais l’avenir de l’Italie dépendra aussi des élections législatives qui auront lieu en avril 2013. La campagne est déjà en marche. Les primaires socialistes d’une part, la multiplication des meetings socialistes d’autre part. Hasard du calendrier ou non, le même samedi, Luca Cordero di Montezemolo organisait à Rome une grande manifestation intitulée "Vers la troisième République". L’occasion pour son think tank, Italia Futura de demander à Monti de descendre "techniquement" sur le champ… de bataille.
Interrogé pendant sa présentation, Le Président du Conseil s’est contenté de répondre qu’il voyait d’un bon œil les nombreuses initiatives de la société civile pour rapprocher les Italiens de la vie politique.

Sophie Her (www.lepetitjournal.com/milan) - lundi 19 novembre 2012


Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

Lire aussi :

STATISTIQUES - Prévisions alarmantes pour 2013

 
Milan

EXPOSITION – « Milano, storia di una rinascita » au Palazzo Morando

Aout 1943. Milan fait face à des bombardements virulents. Tout est détruit. Comment reconstruire une ville entière, meurtrie par les horreurs de la guerre ? Une période cruciale pour Milan, qui a su en seulement dix ans renaître de ses cendres. A voir jusqu’au 12 février.
Actualité Italie

VIOLENCE FAITE AUX FEMMES - Un fléau toujours d'actualité

Un triste fait divers la semaine dernière a malheureusement remis à la une en Italie la violence faite aux femmes. Lepetitjournal.com de Rome revient sur ce tragique fait divers, et fait le point sur les chiffres de l’année 2016, l’historique des mentalités et les perspectives pour lutter contre ce fléau.
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
En direct d'Europe
Heidelberg-Mannheim- Actualité Heidelberg-Mannheim-Francfort

22 JANVIER – 14ème "Journée franco-allemande"

La "Journée franco-allemande" dont la date a été fixée le 22 janvier dans le but de commémorer la signature du Traité de l'Elysée le 22…
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine