Mexico

CANTINFLAS – Le Charlie Chaplin mexicain

Mario Fortino Alfonso Moreno Reyes, plus connu sous le nom de Cantinflas est un des acteurs  mexicains les plus importants de sa génération. Charlie Chaplin reconnait lui-même que ce fut un des hommes les plus comiques au monde

Cantinflas (photos: wikipedia)

Sa vie
Né le 12 août 1911 dans un quartier populaire de la ville de Mexico, son enfance avec ces 11 frères et sœurs fut modeste. A ses 16 ans, il rejoint l’armée mexicaine en déclarant avoir 21 ans. Peu de temps après, il décide d’entrer dans le monde de la boxe afin de chercher célébrité et argent. Malheureusement pour lui, il fut battu  au premier round de son premier combat et raccrocha vite les gants. Sa personnalité comique lui permettra d’entrer dans le monde du cirque, du théâtre avant d’entrer dans celui du 7ieme art. Après s’être retiré, il dédia sa vie à aider les plus démunis notamment les enfants à travers des œuvres de charité.

Il mourra le 20 avril 1993 d’un cancer du poumon. Des milliers de personnes se réunirent pour ses funérailles qui se transformèrent en un évènement national qui dura 3 jours. Ses restes sont entreposés au cimetière espagnol de la ville de Mexico. En 2011, le centenaire de sa naissance fut célébré par une série de fête au Mexique et en Amérique latine.

L’origine de son nom
De nombreuses versions existent l’origine de son prénom. Selon certains, il inventa son prénom afin d’éviter que ses parents le reconnaissent et le voient travailler dans le monde du spectacle, considéré comme honteux. D’autres affirment comme l’essayiste mexicain Carlos Monsivàis que Mario Moreno, intimidé par son entrée en scène, oublia son texte et commença à dire les premiers mots qui lui vinrent à l’esprit. Troublé par ses incohérences et sa façon de parler, quelqu’un lui dira "Cuanto inflas" synonyme de "Cuanto tomas" (Combien tu bois), et ainsi sorti Cantinflas, qui est la contraction de ses mots.

Sa carrière cinématographique
Après avoir écumé les pistes de cirque, Cantinflas rencontra dans les années 30 le producteur russe Jacques Gelman avec qu'il créa sa propre compagnie cinématographique. Il fit ces débuts en 1936 dans le film No te engañe. La reconnaissance vint cependant avec le film Ahí está el detalle qui fut un succès dans toute l’Amérique latine et qui fut reconnu comme un des plus grands films mexicains. Durant sa carrière, il joua notamment dans près de 50 films.

Les années 40 et 50 marquèrent un tournant dans sa carrière en commençant à tourner pour la Columbia pictures. Sa popularité était si importante qu’il put aider la cause des travailleurs mexicains. En 1956, il tourna La vuelta al mundo en 80 días qui lui permit de gagner le Golden Globes du meilleur acteur. Il reconnut plus tard que la barrière de la langue l’a empêché de continuer sa carrière aux Etats-Unis.

Cantinflas jouait des personnages modestes en se moquant des travers de la société. Il gagna sa popularité en jouant un homme des quartiers populaires ayant un phrasé très original et une manière de parler pleine d’incohérence et digression. Ses personnages entamaient une conversation normale pour ensuite la compliquer au point que plus personne ne pouvait le comprendre. Son impact fut si forte que l’académie royale espagnole inclut dans son dictionnaire le verbe "Cantinflear" qui signifie parler d’une manière absurde et incongrue et qui n’a pas de sens.

Cédric Chauvin (www.lepetitjournal.com/mexico) vendredi 23 aout 2013 (reedition)

Lire aussi: TOP 10 – Les indispensables du cinéma mexicain

Mexico

MAX AKA - Journal d'Aztlán, épisode 32

Résumé des épisodes précédents: Antonewsky se joint aux insurgés qui tentent de prendre la base de Pie de la Cuesta qui contrôle l'unique porte de sortie d'Acapulco. S'apercevant que la route est bloquée par l'armée personnelle du magnat libano-mexicain Cristian Naas, il décide de se la jouer perso. Suite des aventures aujourd'hui avec l'épisode 32.
A la une

IDEES CADEAUX - Christmas is coming !

Vous n'avez rien prévu pour vos cadeaux de Noël ? Que ce soit pour vos enfants mais aussi pour votre conjoint(e) et proches ? Pas de panique ! lepetitjournal.com vous aide à garnir la hotte du Père Noël.
France/Monde
En direct des Amériques
Santiago - Actualité

Maule- Un méga-volcan sous les eaux

Un groupe de chercheurs de l’Université Wisconsin-Madison a publié une étude sur le volcan de la Laguna del Maule révélant que l’explosion…
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Appel à candidatures

Vous résidez à l'étranger? Vous avez un parcours hors du commun? Le 17 mars prochain, sept Français de l'étranger seront récompensés lors d’une soirée de prestige au Quai d'Orsay organisée par LEPETITJOURNAL.COM en présence de M. Mathias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Alors n'attendez plus, postulez !
Expat
Expat - Emploi

FRANÇAIS À L'ÉTRANGER – Quand les entreprises protègent leurs salariés

Certains travaillent au large du Libéria sur des plateformes pétrolières, d’autres sont basés en Afghanistan pour le compte d’ONG ou encore dans des zones reculées de l’Inde pour gérer l’exploitation de centres de production. Tous sont des expatriés. Ils vivent dans des situations parfois extrêmes. Leurs employeurs en sont conscients et bien souvent font appel à des prestataires extérieurs pour assurer leur sécurité. Rencontre avec International SOS & Control Risks
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2015. La Commission Européenne a ouvert une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, attendue début 2015, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Francophonie

FRANCOPHONIE – LE XVe Sommet à Dakar

Le 15e Sommet de la Francophonie se déroule à Dakar du 29 au 30 novembre. Les chefs d’État et de gouvernement de l’OIF se réunissent pour définir les prochaines orientations de la Francophonie, statuer sur l’admission de nouveaux pays membres et élire le prochain Secrétaire général de la Francophonie. Invité de France 24, RFI et TV5 Monde, François Hollande a tenu à rappeler que la France était "au service de la francophonie".