Mexico

CANTINFLAS – Le Charlie Chaplin mexicain

Mario Fortino Alfonso Moreno Reyes, plus connu sous le nom de Cantinflas est un des acteurs  mexicains les plus importants de sa génération. Charlie Chaplin reconnait lui-même que ce fut un des hommes les plus comiques au monde

Cantinflas (photos: wikipedia)

Sa vie
Né le 12 août 1911 dans un quartier populaire de la ville de Mexico, son enfance avec ces 11 frères et sœurs fut modeste. A ses 16 ans, il rejoint l’armée mexicaine en déclarant avoir 21 ans. Peu de temps après, il décide d’entrer dans le monde de la boxe afin de chercher célébrité et argent. Malheureusement pour lui, il fut battu  au premier round de son premier combat et raccrocha vite les gants. Sa personnalité comique lui permettra d’entrer dans le monde du cirque, du théâtre avant d’entrer dans celui du 7ieme art. Après s’être retiré, il dédia sa vie à aider les plus démunis notamment les enfants à travers des œuvres de charité.

Il mourra le 20 avril 1993 d’un cancer du poumon. Des milliers de personnes se réunirent pour ses funérailles qui se transformèrent en un évènement national qui dura 3 jours. Ses restes sont entreposés au cimetière espagnol de la ville de Mexico. En 2011, le centenaire de sa naissance fut célébré par une série de fête au Mexique et en Amérique latine.

L’origine de son nom
De nombreuses versions existent l’origine de son prénom. Selon certains, il inventa son prénom afin d’éviter que ses parents le reconnaissent et le voient travailler dans le monde du spectacle, considéré comme honteux. D’autres affirment comme l’essayiste mexicain Carlos Monsivàis que Mario Moreno, intimidé par son entrée en scène, oublia son texte et commença à dire les premiers mots qui lui vinrent à l’esprit. Troublé par ses incohérences et sa façon de parler, quelqu’un lui dira "Cuanto inflas" synonyme de "Cuanto tomas" (Combien tu bois), et ainsi sorti Cantinflas, qui est la contraction de ses mots.

Sa carrière cinématographique
Après avoir écumé les pistes de cirque, Cantinflas rencontra dans les années 30 le producteur russe Jacques Gelman avec qu'il créa sa propre compagnie cinématographique. Il fit ces débuts en 1936 dans le film No te engañe. La reconnaissance vint cependant avec le film Ahí está el detalle qui fut un succès dans toute l’Amérique latine et qui fut reconnu comme un des plus grands films mexicains. Durant sa carrière, il joua notamment dans près de 50 films.

Les années 40 et 50 marquèrent un tournant dans sa carrière en commençant à tourner pour la Columbia pictures. Sa popularité était si importante qu’il put aider la cause des travailleurs mexicains. En 1956, il tourna La vuelta al mundo en 80 días qui lui permit de gagner le Golden Globes du meilleur acteur. Il reconnut plus tard que la barrière de la langue l’a empêché de continuer sa carrière aux Etats-Unis.

Cantinflas jouait des personnages modestes en se moquant des travers de la société. Il gagna sa popularité en jouant un homme des quartiers populaires ayant un phrasé très original et une manière de parler pleine d’incohérence et digression. Ses personnages entamaient une conversation normale pour ensuite la compliquer au point que plus personne ne pouvait le comprendre. Son impact fut si forte que l’académie royale espagnole inclut dans son dictionnaire le verbe "Cantinflear" qui signifie parler d’une manière absurde et incongrue et qui n’a pas de sens.

Cédric Chauvin (www.lepetitjournal.com/mexico) vendredi 23 aout 2013 (reedition)

Lire aussi: TOP 10 – Les indispensables du cinéma mexicain

Mexico

LA CRONICA DEL MAESTRO THOMAS - La vida es como una caja de… galletas

Amoureux du Mexique et de la gastronomie authentique, l'érudit Maestro Thomas partage désormais chaque semaine, avec les lecteurs du Petit Journal de Mexico, ses petites chroniques sur la France rédigées en français et en espagnol. Puisées dans la culture, l'histoire, la gastronomie ou la vie quotidienne de ses compatriotes, ces petites nouvelles amusantes, étonnantes, rafraîchissantes vont réjouir autant les Français mexicanophiles que les…
A la une

ANNE ROUMANOFF – "Je suis engagée contre le Front National"

Pétillante, Anne Roumanoff parvient avec finesse à nous faire rire sur l’actualité politique et sociale. Alors qu'elle rôde Anne Rou(ge)manoff sur les routes de France, la femme en rouge a accepté de rencontrer notre édition londonienne. L'occasion de nous en dire plus sur son spectacle et son parcours exceptionnel. 
France/Monde
En direct des Amériques
Sao Paulo - Actualité Brésil

RECETTE - Le bobo de camarão

Apprenez à réaliser l'un des plats traditionnels de Bahia, à base de crevette, de purée de manioc et de lait de coco.
Sao Paulo - Actualité Brésil

BRESIL - Savez-vous parler l'expat ?

Lorsque l'on découvre un nouveau pays et que l’on apprend une nouvelle langue, il y a ces petits mots auxquels on s’habitue et qui, au fil…
Expat
Expat - Emploi

ENTREPRENEUR EN AUSTRALIE - Rencontre avec le fondateur de Ride Surfing

Le secteur du taxi à Sydney est en pleine mutation avec l'arrivée de nouveaux acteurs comme Uber il y a quelques mois. C'est au tour de Ride Surfing de démontrer que l'on peut désormais se déplacer autrement, de manière efficace et pour beaucoup moins cher. Rencontre avec un entrepreneur français en Australie, Manutéa Dupont, 33 ans, fondateur de Ride Surfing
Expat - Politique

TERRORISME - Les Français appelés à la prudence au Sahel

Le Ministère des Affaires étrangères invite nos compatriotes résidant ou de passage à l’étranger à renforcer leur vigilance face au risque terroriste. Les Français installés notamment au Maghreb, au Moyen-Orient et en Afrique de l'ouest ont été invités à se signaler au consulat de France le plus proche si ce n’est pas déjà fait. Les Français de passage sont, quant à eux, invités à se faire connaître en s’inscrivant en ligne dans le système Ariane
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.