Mexico

DÍA DE MUERTOS – Au bon souvenir des vivants

 

 

En ce week-end du 1er et 2 novembre, le Mexique a célébré el Día de muertos. L'occasion de se réunir en famille ou entre amis et de se remémorer les bons moments passés avec un proche défunt.

 

 

Au cimetière San Lorenzo Tezonco, au sud de Mexico, les fleurs recouvrent les tombes et les bougies illuminent les visages. Les chansons traditionnelles comme Mi Viejo sont jouées par des groupes de mariachis à la demande des familles. Des airs de cumbia sortent également d'une sono. Tandis que les enfants courent un peu partout, les adultes préparent des feux de camp. La nuit, fraîche, commence à tomber et les visiteurs ne cessent d'affluer. Certains y resteront jusqu'à tard, partageant un verre et quelques tacos, en compagnie de l'esprit du défunt.

Les étudiants de l'UNAM ont réalisé de nombreuses offrandes, éparpillées sur las Islas du campus de la Ciudad Universitaria. Cette année, hommage était rendu à la peintre surréaliste Remedios Varo. Entre installations traditionnelles et autres plus originales, les catrinas ont pris la pose, tout comme les monstres, et la foule a déambulé dans la bonne humeur. Comment les Mexicains conçoivent-ils cette fête des morts ?

 

Que ce soit dans le centre historique de Mexico, sur l'esplanade du Palacio de Bellas Artes, à la Ciudad Universitaria ou dans le cimetière San Lorenzo Tezonco, retour en photos sur cette fête des morts 2013.


Tristan Delamotte et Romain Thieriot (lepetitjournal.com/mexico) mercredi 6 novembre 2013

Mexico

HISTOIRE - "La guerre des gâteaux"

Si son nom peut faire sourire, le premier conflit entre la France et le Mexique fera tout de même plusieurs centaines de morts et modifiera la nature des relations franco-mexicaines. Retour sur la "guerre des gâteaux" qui opposa la France de Louis-Philippe 1er et le Mexique indépendant depuis peu.
A la une
France/Monde
En direct des Amériques
Rio - Actualité Brésil

LENA ET LA MODE - "La perte"

Chaque vendredi, retrouvez "Lena et la mode", une série de dessins humoristiques sur le rapport des jeunes Brésiliennes à la mode. Ces…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Peut-on s'expatrier et changer de carrière ?

Quitte à changer de carrière, pourquoi pas aussi changer de pays ? Partir, c’est s’offrir une page blanche pour se réinventer. Le nouveau pays concrétise naturellement le virage que l’on veut prendre. L’ailleurs, c’est aussi là où votre ancienne image ne vous collera plus à la peau. Pensée magique ou pas?

PARTIR A L'ÉTRANGER - Le PVT, la formule qui cartonne chez les jeunes !

En 2013, près de 40.000 jeunes Français sont partis à l’étranger dans le cadre du Programme Vacances-Travail (PVT), également appelé Working Holiday Visa (WHV). Si ce programme les a séduits, c’est parce qu’il permet d’envisager toutes sortes de projets (voyage, travail, bénévolat, cours de langue…) dans des pays et régions où il n'est habituellement pas facile de partir travailler.
Expat - Politique

EXPATRIATION – Fuite à droite, ouverture à gauche

Le rapport de la commission d’enquête parlementaire sur "l’exil des forces vives" vient d’être adopté à l’Assemblée à une courte majorité. Toutefois, le débat demeure entre la droite et la gauche pour savoir ce que représente aujourd’hui l’expatriation des Français dans le monde. Entre "un atout dans la mondialisation" pour le PS et la nécessité de "refaire de la France une terre de réussite" pour l’UMP, chacun campe sur ses positions
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.