Mexico

DÍA DE MUERTOS – Au bon souvenir des vivants

 

 

En ce week-end du 1er et 2 novembre, le Mexique a célébré el Día de muertos. L'occasion de se réunir en famille ou entre amis et de se remémorer les bons moments passés avec un proche défunt.

 

 

Au cimetière San Lorenzo Tezonco, au sud de Mexico, les fleurs recouvrent les tombes et les bougies illuminent les visages. Les chansons traditionnelles comme Mi Viejo sont jouées par des groupes de mariachis à la demande des familles. Des airs de cumbia sortent également d'une sono. Tandis que les enfants courent un peu partout, les adultes préparent des feux de camp. La nuit, fraîche, commence à tomber et les visiteurs ne cessent d'affluer. Certains y resteront jusqu'à tard, partageant un verre et quelques tacos, en compagnie de l'esprit du défunt.

Les étudiants de l'UNAM ont réalisé de nombreuses offrandes, éparpillées sur las Islas du campus de la Ciudad Universitaria. Cette année, hommage était rendu à la peintre surréaliste Remedios Varo. Entre installations traditionnelles et autres plus originales, les catrinas ont pris la pose, tout comme les monstres, et la foule a déambulé dans la bonne humeur. Comment les Mexicains conçoivent-ils cette fête des morts ?

 

Que ce soit dans le centre historique de Mexico, sur l'esplanade du Palacio de Bellas Artes, à la Ciudad Universitaria ou dans le cimetière San Lorenzo Tezonco, retour en photos sur cette fête des morts 2013.


Tristan Delamotte et Romain Thieriot (lepetitjournal.com/mexico) mercredi 6 novembre 2013

 
Mexico
Une internationale

La "charge mentale" des femmes, épuisées de tout gérer

Penser au rendez-vous chez le pédiatre, à la liste des courses, à lancer le lave-linge... En dessinant son quotidien, une illustratrice a souhaité mettre en lumière la "charge mentale" qui pèse sur les femmes, souvent gestionnaires du foyer, une notion floue mais qui parle à beaucoup. 
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 

COACHING - Avancer sans bouger...

Vous tournez en rond, sans but précis. Vous vous sentez triste, insatisfait, perdu, frustré, bloqué voire inutile ? Dans sa nouvelle rubrique, Nicolas Serres Cousiné vous dévoile la première étape pour avancer sereinement vers une vie qui vous ressemble : commencez par ne plus bouger !
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine