Mexico

DÍA DE MUERTOS – Au bon souvenir des vivants

 

 

En ce week-end du 1er et 2 novembre, le Mexique a célébré el Día de muertos. L'occasion de se réunir en famille ou entre amis et de se remémorer les bons moments passés avec un proche défunt.

 

 

Au cimetière San Lorenzo Tezonco, au sud de Mexico, les fleurs recouvrent les tombes et les bougies illuminent les visages. Les chansons traditionnelles comme Mi Viejo sont jouées par des groupes de mariachis à la demande des familles. Des airs de cumbia sortent également d'une sono. Tandis que les enfants courent un peu partout, les adultes préparent des feux de camp. La nuit, fraîche, commence à tomber et les visiteurs ne cessent d'affluer. Certains y resteront jusqu'à tard, partageant un verre et quelques tacos, en compagnie de l'esprit du défunt.

Les étudiants de l'UNAM ont réalisé de nombreuses offrandes, éparpillées sur las Islas du campus de la Ciudad Universitaria. Cette année, hommage était rendu à la peintre surréaliste Remedios Varo. Entre installations traditionnelles et autres plus originales, les catrinas ont pris la pose, tout comme les monstres, et la foule a déambulé dans la bonne humeur. Comment les Mexicains conçoivent-ils cette fête des morts ?

 

Que ce soit dans le centre historique de Mexico, sur l'esplanade du Palacio de Bellas Artes, à la Ciudad Universitaria ou dans le cimetière San Lorenzo Tezonco, retour en photos sur cette fête des morts 2013.


Tristan Delamotte et Romain Thieriot (lepetitjournal.com/mexico) mercredi 6 novembre 2013

Mexico

CINEMA – Deux jours, une nuit des frères Dardenne

Comme de nombreux films récompensés à Cannes cette année, Deux jours, une nuit a été projeté au festival de Morelia. Le public était éclairci et nul applaudissement n'a retenti à la fin. Peut-être que la distance culturelle était trop grande. Quoi qu'il en soit, voici la critique du Petit Journal de Mexico sur ce film, le plus récent des frères Dardenne.

POESIE - Carnaval de concreto II

Le Petit Journal de Mexico vous propose ce mercredi, dans sa rubrique littérature, un autre poème du poète, performeur et journaliste mexicain Hugo…
A la une

ÉTUDIER À L'ÉTRANGER – Et pourquoi pas ?

Étudier à l'étranger est une belle opportunité à la fois au niveau personnel mais aussi professionnel. Beaucoup d'élèves des lycées français de l'étranger, enclins à l'ouverture culturelle, et souvent avantagés par un bon niveau de langue, envisagent de partir après leur Bac. Destinations, formalités, comment s'y retrouver ?
France/Monde
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".

RÉMUNÉRATION – La bonne paye des expatriés

Le salaire est un enjeu majeur dans les négociations d’un départ en expatriation. Les critères ainsi que les barèmes de rémunération pour des missions à l’international ont considérablement évolué ces dernières années. De la multiplicité des motifs de missions, au changement de profil des collaborateurs, les politiques salariales s’adaptent de plus en plus aux candidats
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.