Mexico

DÍA DE MUERTOS – Au bon souvenir des vivants

 

 

En ce week-end du 1er et 2 novembre, le Mexique a célébré el Día de muertos. L'occasion de se réunir en famille ou entre amis et de se remémorer les bons moments passés avec un proche défunt.

 

 

Au cimetière San Lorenzo Tezonco, au sud de Mexico, les fleurs recouvrent les tombes et les bougies illuminent les visages. Les chansons traditionnelles comme Mi Viejo sont jouées par des groupes de mariachis à la demande des familles. Des airs de cumbia sortent également d'une sono. Tandis que les enfants courent un peu partout, les adultes préparent des feux de camp. La nuit, fraîche, commence à tomber et les visiteurs ne cessent d'affluer. Certains y resteront jusqu'à tard, partageant un verre et quelques tacos, en compagnie de l'esprit du défunt.

Les étudiants de l'UNAM ont réalisé de nombreuses offrandes, éparpillées sur las Islas du campus de la Ciudad Universitaria. Cette année, hommage était rendu à la peintre surréaliste Remedios Varo. Entre installations traditionnelles et autres plus originales, les catrinas ont pris la pose, tout comme les monstres, et la foule a déambulé dans la bonne humeur. Comment les Mexicains conçoivent-ils cette fête des morts ?

 

Que ce soit dans le centre historique de Mexico, sur l'esplanade du Palacio de Bellas Artes, à la Ciudad Universitaria ou dans le cimetière San Lorenzo Tezonco, retour en photos sur cette fête des morts 2013.


Tristan Delamotte et Romain Thieriot (lepetitjournal.com/mexico) mercredi 6 novembre 2013

Mexico

REVUE DE PRESSE- L'actualité de la semaine- Août#1

Le Petit Journal de Mexico revient sur les grands faits de l'actualité qui ont marqué ces derniers jours au Mexique. Cette semaine, le Mexique gagne la Copa de Oro, départ en France d'étudiants mexicains, un quartier de Pachuca se transforme en arc-en-ciel tandis que le Popocatepetl fait encore des siennes, l'identité des pollueurs sur panneaux géants, une chapelle détruite mystérieusement, l'arrivée en 2016 de l'Airbus A380 entre Paris et…
Une internationale

MODE – Occidentale et mannequin à Hong Kong

Hong Kong n’est sans doute pas une capitale de mode comme Paris, Londres ou Milan mais en Asie, l’ex-colonie britannique fait partie des villes qui comptent, où émergent de jeunes créateurs. Avec en outre un atout majeur, celui d’être aux portes de la Chine, l’usine du monde en matière de textile. De quoi attirer des modèles hors normes spécialisés dans le fitting ou donner un nouvel élan à une carrière de mannequin.
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

MODE – Occidentale et mannequin à Hong Kong

Hong Kong n’est sans doute pas une capitale de mode comme Paris, Londres ou Milan mais en Asie, l’ex-colonie britannique fait partie des villes qui comptent, où émergent de jeunes créateurs. Avec en outre un atout majeur, celui d’être aux portes de la Chine, l’usine du monde en matière de textile. De quoi attirer des modèles hors normes spécialisés dans le fitting ou donner un nouvel élan à une carrière de mannequin.
Expat - Politique

GERARD LARCHER – "Nos pays savent faire l’unité dans la diversité"

Venu à Milan pour visiter l’Exposition universelle, Gerard Larcher a lancé un appel à la solidarité sur les dossiers d’actualité de la migration, de la Grèce et de la sécurité. Une solidarité illustrée par la qualité des relations franco-italiennes soulignée par le Consul général de France Olivier Brochet, qui célébrait pour la première fois la fête nationale à Milan.
Magazine