Mexico

ALIMENTATION – Le Mexique, la nouvelle République transgénique ?

A quelques semaines de la légalisation de la culture commerciale de maïs transgénique, Catherine Marielle, chercheuse au Groupe d'Études Environnementales (GEA), nous alerte sur ses conséquences sur l'environnement et l'économie.

"Nous allons franchir un point de non-retour", affirme Catherine Marielle Meyer, coordinatrice du programme de Systèmes Alimentaires Durables au sein du Groupe d'Études Environnementales. Pour la chercheuse, "si les permis de culture commerciale de maïs transgénique sont accordés, les ministères de l'Agriculture et  de l'Environnement auront échoué dans leur obligation de protéger la vie au Mexique".

Les transgéniques ou OGM sont des organismes génétiquement modifiés dans lesquels sont insérés des gènes d'autres espèces végétales, animales, ou de bactéries qui les rendent résistants à l'application de produits toxiques. Ils sont signalés par un grand nombre de chercheurs pour la contamination irréversible qu'ils provoquent au sein des plantes conventionnelles, ainsi que pour les dégâts sanitaires et environnementaux qu'ils occasionnent.

Cinq permis attendus au cours du mois de novembre
Deux des cinq permis en attente dans les commissions ministérielles sont sollicités par Monsanto et concernent 1.400.000 hectares dans l'État de Sinaloa. Les trois autres sont le fait de PHI México, filiale du groupe Pioneer, et représentent plus d'un million d'hectares dans l'État de Tamaulipas.

Jusqu'à aujourd'hui, 175 permis de culture expérimentale et pilote ont été accordés pour préparer l'arrivée des OGM dans le circuit commercial mexicain. Ces permis ont suffi, selon la scientifique du Groupe d'Études environnementales, à modifier l'écosystème mexicain: "D'ores et déjà un grand nombre de milpas et de champs de maïs conventionnel sont contaminés".

Des effets inconnus
Bien que les entreprises et les scientifiques à faveur des OGM les présentent comme une grande avancée technologique et un moyen possible de s'adapter à l'augmentation de la population mondiale, ils ont été critiqués depuis leur apparition – et leur légalisation aux États-Unis en 1996 – en raison de leur impact négatif sur la santé et sur le manque de transparence de leur légalisation. La récente étude du professeur Gilles-Éric Séralini, réalisée à l'Université de Caen, a mis en relief l'insuffisance des recherches jusque-là effectuées. Le maïs NK 603 qu'il a utilisé fait partie des variétés en attente d'autorisation au Mexique. Catherine Marielle insiste sur le fait que "nous devons réaliser des études indépendantes et adaptées au cas du Mexique".

Le Mexique, centre d'origine du maïs
Le Mexique est, avec d'autres pays d'Amérique centrale, un centre d'origine du maïs, obtenu après des millénaires de croisement dans les communautés indigènes. On y recense plus de soixante races de maïs et des milliers de variétés. La scientifique française redoute la contamination des cultures originelles : "Progressivement la pollinisation libre, c'est-à-dire le fait que le pollen est transporté par le vent ou les insectes, et l'échange de graines, qui est une pratique traditionnelle au Mexique, vont contaminer les races de maïs qui sont nées de plus de sept millénaires de croisements. C'est un processus irréversible. Nous avons une très grande responsabilité dans la préservation de ce patrimoine, de ce géoplasma extrêmement varié".

Les transgéniques déjà présents dans l'alimentation
Les OGM sont déjà présents dans l'alimentation mexicaine, sans aucune obligation d'affichage. En effet, le Mexique importe chaque année quelque dix millions de tonnes de maïs des États-Unis, dont 80% de la production est transgénique. De grandes quantités de soja sont également importées d'Argentine, que Catherine Marielle qualifie de "véritable République transgénique", tant les OGM y sont répandus.

La biologiste explique qu'il s'agit d'une lutte pour le contrôle du marché des semences, car "celui qui domine ce marché contrôle une part vitale de la chaîne agroalimentaire".

Arthur Lorot (www.lepetitjournal.com/mexico) lundi 12 novembre 2012

Mexico

QUERÉTARO - Khalil et l'art des produits sains

Khalil 1
Khalil El Maarouf a ouvert sa boutique-bistrot Los Artes Sanos il y a deux ans dans le centre historique de Querétaro. Soucieux de proposer des "produits sains", ce Franco-Marocain se fournit directement chez des producteurs locaux : œufs de la ferme, fromages, huiles, rillettes, saucisses, légumes bio...

MAX AKA - Journal d'Aztlán, épisode 32

Résumé des épisodes précédents: Antonewsky se joint aux insurgés qui tentent de prendre la base de Pie de la Cuesta qui contrôle l'unique porte de…
A la une

JACK MA - Le nouvel homme le plus riche d'Asie

Signe des temps et de la nouvelle puissance du continent, Li Ka-shing n’est plus l’homme le plus riche d’Asie. Selon l’agence Bloomberg, le tycoon hongkongais, qui détenait ce titre depuis le 5 avril 1992, vient d’être détrôné par le pionnier du web chinois, Jack Ma, fondateur du site Alibaba.com, dont la fortune est estimée à 28,6 milliards de dollars. Un article de notre édition de Hong Kong
France/Monde
En direct des Amériques
Santiago - Actualité

Maule- Un méga-volcan sous les eaux

Un groupe de chercheurs de l’Université Wisconsin-Madison a publié une étude sur le volcan de la Laguna del Maule révélant que l’explosion…
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Appel à candidatures

Vous résidez à l'étranger? Vous avez un parcours hors du commun? Le 17 mars prochain, sept Français de l'étranger seront récompensés lors d’une soirée de prestige au Quai d'Orsay organisée par LEPETITJOURNAL.COM en présence de M. Mathias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce Extérieur, de la Promotion du tourisme et des Français de l’étranger. Alors n'attendez plus, postulez !
Expat
Expat - Emploi

FRANÇAIS À L'ÉTRANGER – Quand les entreprises protègent leurs salariés

Certains travaillent au large du Libéria sur des plateformes pétrolières, d’autres sont basés en Afghanistan pour le compte d’ONG ou encore dans des zones reculées de l’Inde pour gérer l’exploitation de centres de production. Tous sont des expatriés. Ils vivent dans des situations parfois extrêmes. Leurs employeurs en sont conscients et bien souvent font appel à des prestataires extérieurs pour assurer leur sécurité. Rencontre avec International SOS & Control Risks
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2015. La Commission Européenne a ouvert une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, attendue début 2015, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Francophonie

FRANCOPHONIE – LE XVe Sommet à Dakar

Le 15e Sommet de la Francophonie se déroule à Dakar du 29 au 30 novembre. Les chefs d’État et de gouvernement de l’OIF se réunissent pour définir les prochaines orientations de la Francophonie, statuer sur l’admission de nouveaux pays membres et élire le prochain Secrétaire général de la Francophonie. Invité de France 24, RFI et TV5 Monde, François Hollande a tenu à rappeler que la France était "au service de la francophonie".