Mexico

UNAM VS POLITECNICO - La rivalité est-elle un mythe ou une réalité?

Ces deux universités situées dans la ville de Mexico sont les deux plus importantes du pays, l'Universidad Autonoma Nacional de Mexico (UNAM) situé au sud de la ville est parmi les plus anciennes du continent américain, l'Instituto Politecnico Nacional (IPN) se trouve, quant à elle, au nord de la ville et fut créé dans les années trente. Opposées géographiquement et académiquement, sont-elles néanmoins rivales ?

Blasons des deux universités (photos: universia)

Deux universités cultivant leurs spécificités
Ces deux universités proposent des enseignements distincts qui peuvent être symbolisés par leurs devises, "Par ma race parlera l'esprit" pour l’UNAM et "La technique au service de la patrie" pour Politecnico. Durant le vingtième siècle, elles ont été les deux universités ayant eu le plus d’influence tant en matière culturelle, sportive, scientifique et politique.

Une concurrence, somme toute normale existe belle et bien entre les deux principales universités du pays pour attirer les meilleurs étudiants et enseignants, toutes deux offrent des enseignements de haut niveaux académiques. Toutefois, de nombreux professeurs donnent des cours dans les deux établissements et de nombreux projets et recherches sont menés conjointement dans de nombreux domaines.

L’origine de cette rivalité
Les étudiants de ces deux universités défendent leurs établissements, certains marquent leurs territoires en peignant les murs et en chantant leurs hymnes en rencontrant leurs rivaux, las porras, d’autres plus minoritaires et plus extrêmes se rencontrent plus violemment. Ces derniers, appelés "los porros" sont des groupes composés d’étudiants mais aussi de personnes infiltrant les étudiants afin d’exacerber les rancœurs et rivalités entre les universités et notamment entre l’UNAM et l’IPN.

Casques de football américain (Photos Juristaunam)

Nous pouvons dater cette rivalité à la fin des années soixante lorsque des hommes politiques afin d’éviter que le mouvement étudiant parle d’une seule et même voix se mirent à manipuler la jeunesse et quoi de mieux pour cela que d’exacerber les rivalités sportives entre les deux universités. Ces fameux groupes (los porros) précédemment cités furent notamment utilisés dans ce but et ainsi commença à croitre cette rivalité, auparavant pacifique.

Une rivalité avant tout sportive
Pour de nombreuses personnes qui se sont penchées sur la rivalité entre l’UNAM et Politecnico, elle ne serait avant tout que purement et simplement sportive et trouverait son origine dans les matchs de football américain entre les pumas de l’UNAM et les burros blancos de l’IPN. En effet, chaque année, le classique Politecnico-UNAM est la rencontre la plus suivie du championnat non seulement dans la capitale mais aussi dans tout le pays. Dès les années trente, les rencontres furent acharnées et fondèrent l’identité des deux écoles. La dernière rencontre entre les deux universités s’est déroulée au mois de septembre dernier et s’est soldée par une victoire des pumas de l’UNAM.

Cédric Chauvin (www.lepetitjournal.com/mexico) lundi 15 octobre 2012

Lire aussi:
UNAM VS SORBONNE - Duel au sommet de la culture
CULTURE - Le Campus Universitaire de l’Unam inscrit au rang de Patrimoine Mondial de l’Humanité

Mexico

CLICHÉS - 13 Différences entre un ami normal et un ami mexicain

Le site Matador, qui regroupe une communauté de voyageurs indépendants partageant leurs expériences à travers différents pays, aime relever des clichés souvent drôles et amusants parfois agaçants ou simplement surprenants sur les gens dans leur quotidien suivant leur culture et nationalité. voici une sélection de 13 clichés sur les Mexicains et les amis mexicains.

POESIE - Carnaval de concreto II

Le Petit Journal de Mexico vous propose ce mercredi, dans sa rubrique littérature, un autre poème du poète, performeur et journaliste mexicain Hugo…
A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMIDT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmidt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.