FRANCE-MEXIQUE - Corsair lance un vol vers Cancun

Corsair International a annoncé son programme de vol pour sa ligne Paris Orly – Cancun au Mexique qui commencera le 1er novembre 2012. Une fois par semaine à partir du 1er novembre, Corsair International, s’envolera en Boeing 747-400 fortement densifié (582 places) vers Cancun, sur la côte caribéenne du Mexique. Les vols partiront tous les jeudis à 15h00 de Paris Orly pour une arrivée à 18h50 à Cancun (dix heures cinquante minutes de vol). Les vols retour partent de Cancun à 21h10 le même jour, pour arriver à 13h55 le lendemain à Paris Orly. Pas de concurrence directe sur cette route si ce n’est le vol saisonnier aujourd’hui d’XL Airways depuis Paris CDG trois fois par semaine ou celui d’Air France à partir d’octobre (quatre vols hebdos). Corsair International a déjà relié les deux villes entre le 6 novembre 2006 et le 2 mai 2010. A noter que l’ouverture de lignes vers les Caraïbes fait partie du plan de restructuration Take Off 2012 de Corsair International destiné à faire retourner l’ex-compagnie charter dans le giron des compagnies bénéficiaires d’ici 2013. (source: www.air-journal.fr)

La redaction (www.lepetitjournal.com/mexico) lundi 10 septembre 2012

 
Mexico
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine