Mexico

Expatriation à Mexico : dans quel quartier emménager ?

La capitale du Mexique, Mexico, anciennement appelée par ses habitants Mexico DF pour District Fédéral, a été rebaptisée en espagnol Ciudad de México (CDMX) avec la réforme de janvier 2016 initiée par le Président Enrique Peña Nieto. C'est une ville gigantesque, où habitent plus de 9 millions d'habitants. Si l'on étend les limites de la ville à la zone métropolitaine de la Vallée de Mexico, on compte alors plus de 22 millions d'habitants. Mexico possède 76 entités administratives distinctes, se divise en 16 «délégations» (que l'on peut comparer aux arrondissements de Paris) et comporte au total 400 quartiers. Rien qu'à l'énoncé de ces chiffres, on peut déjà se perdre dans l'immensité de cette ville dont la superficie avoisine les 1500 kilomètres carrés, soit 14 fois plus que celle de Paris qui n'est seulement de 105 kilomètres carrés. Si vous envisagez de vivre à Mexico, Expat.com vous facilite la tâche en regroupant quelques informations essentielles à savoir sur le l'immobilier à Mexico et sur les quartiers de la ville qui seraient les plus susceptibles de vous plaire.

Il y a en effet quelques points importants à retenir dans sa recherche de logement à Mexico notamment concernant les conditions de location ainsi que la sécurité. Lorsque vous passez par une agence immobilière pour la location d'un appartement ou d'une maison, une commission d'un mois sera demandée. Vous devrez également fournir une caution, qui représente généralement un à deux mois de loyer. La durée du bail est généralement d'un an et dès lors que vous avez signé le contrat, vous ne pourrez pas quitter votre logement ou bien il vous faudra payer tous les loyers restants. A la fin de chaque période de bail, le montant du loyer est renégocié, bien souvent à la hausse. Au niveau sécurité, il est fortement conseillé, comme l'indique le site France-Diplomatie, de choisir un quartier sûr ainsi qu'un logement avec une place de parking (si vous avez une voiture) et avec un gardien présent 24h/24. En ce qui concerne l'immobilier à Mexico, il existe de fortes disparités au niveau des prix entre et même à l'intérieur des quartiers. Et plus le logement sera sécurisé, plus son prix sera élevé. Globalement, les appartements de trois à cinq pièces se louent entre 1000 et 4000 dollars par mois à Mexico. Enfin, étant donné l'immensité de la ville, il est préférable de vous installer à proximité de votre futur lieu de travail ou des écoles pour vous éviter de longs trajets.

Voici quelques quartiers recommandés par la communauté d'expatriés à Mexico :


Polanco : le quartier des expatriés

Situé à l'Ouest de la ville, ce quartier rassemble la grande majorité des familles Françaises expatriées car on y trouve le Lycée Franco-Mexicain, l'Ambassade ou encore l'Alliance Française. C'est aussi un quartier où il y a beaucoup de sièges de grosses entreprises et où se sont installées de grandes chaînes hôtelières comme JW Marriott et Intercontinental, donc un quartier dynamique pour l'emploi. Toutefois le quartier d'affaires de Mexico est Santa Fe, il se situe toujours à l'Ouest de la ville mais il est plus excentré et ce n'est pas un quartier résidentiel. 

Les espaces verts, les centres commerciaux, les nombreux restaurants à l'instar des fameux mexicains Quintonil et Casona de la Yucateca, et la présence des plus grands musées de la ville rendent la qualité de vie très agréable à Polanco mais un peu plus chère qu'ailleurs. Toutefois vous pourrez trouver un appartement 2 pièces non meublé aux alentours de 10000 pesos par mois soit 476 euros. Selon le site France-Diplomatie, pour un 3 pièces il faudra plutôt compter entre 1500 et 2000 euros mensuels, 2500 euros à 4000 euros mensuels pour un 5 pièces et de 3000 à 5000 euros mensuels pour la location d'une villa dans ce quartier.

 
Condesa et Roma pour les sorties et la vie de quartier animée

Les quartiers de Condesa et Roma, dans le centre Sud-Ouest de Mexico, sont très proches du centre-ville et de Polanco. Ce sont des quartiers bien desservis. Les deux offrent un dynamisme sans précédant grâce aux nombreuses terrasses, aux restaurants, aux espaces de co-working, aux clubs, bars et théâtres. Ce sont donc des quartiers faits pour ceux qui aiment sortir et apprécient l'animation dans les rues. A l'inverse de Roma qui est un peu plus dense et populaire, Condesa est peut-être un peu plus calme du fait de ses espaces verts. Il est possible de trouver de plus petits appartements dans ces quartiers pour environ 7000 pesos par mois, soit environ 300 euros, pour un appartement 2 pièces non meublé (Source : Mexique-fr).


Coyoacan, le quartier historique du Sud de la ville

Considéré avant comme un petit village du Sud de Mexico, Coyoacan fait désormais partie des délégations de la ville depuis peu de temps. A 30 minutes environ du centre-ville, il jouit d'une atmosphère calme et typique du Mexique. Il est notamment connu pour ses célébrités qui y ont habité telles que Frida Khalo et son époux Diego Rivera. Coyoacan est un quartier résidentiel aux allures coloniales mais parfois barricadé. Il est bien moins européanisé et américanisé que Polanco.

Pour en savoir plus sur la vie au Mexique, n'hésitez pas à vous rendre sur le Forum Mexique d'Expat.com, afin de dialoguer avec des expatriés.

Ecrit par Estelle Darrigan et adapté par Séverin Guiton (Expat.com)

 
Mexico
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
Actu internationale
En direct des Amériques
Toronto - Actualité

IMMIGRATION – L’ADN du Canada

Le Canada attire, intrigue, stimule les Français. Le projet de s’expatrier dans ce vaste pays pour une durée plus ou moins conséquente fait…
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine