Mexico

ALENA – Négociations entre Trump, Mexico et Ottawa

 

 

 

Le président américain Donald Trump va contacter sous peu le Mexique et le Canada pour renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (Aléna) : « Nous allons commencer à renégocier sur l’Aléna, sur l’immigration et sur la sécurité à la frontière ». Des négociations qui sont synonymes de menaces pour l’Accord.

 

C’est quoi l’Aléna ?

 Il s’agit de l’Accord de libre-échange nord-américain. C’est un traité mis en vigueur le 1e janvier 1994 qui institue une zone de libre-échange entre les Etats-Unis, le Canada et Le Mexique. Il n’a pas vocation de créer des institutions supranationales à pouvoir législatif, comme l’Union européenne. C’est un traité international d’ordre économico-financier qui a pour but d’éliminer les barrières douanières,  de faciliter les échanges transfrontaliers de biens et services, d’augmenter les investissements et  d’approfondir la coopération trilatérale pour étendre les bénéfices de l’accord.

 

Une renégociation entre les trois pays membres

La réécriture de l’Aléna est une des promesses de campagne de Donald Trump.

Ce dernier a dit vouloir rencontrer le Premier ministre canadien, Justin Trudeau, et son homologue mexicain, Enrique Peña Nieto,.

Donald Trump, n’a pas précisé quelles améliorations il souhaitait intégrer à l’Aléna mais il a toutefois déjà indiqué qu’il veut mettre fin au transfert d’industrie des Etats-Unis vers le Mexique. Il a également menacé d’augmenter les droits de douane sur les produits fabriqués au Mexique par des entreprises américaines qui délocaliseraient leurs activités.

 

Une menace pour l’Aléna

Pour le moment, La rencontre avec Enrique Peña Nieto à la Maison Blanche a été fixée au 31 janvier mais aucune date n’est fixée pour une rencontre avec Justin Trudeau.

La nouvelle administration républicaine des Etats-Unis a averti ses partenaires : s’ils refusent une négociation « qui apporte aux travailleurs américains un accord équitable » - Le pays va quitter l’Aléna.

Selon les accords du traité, l’une des parties peu notifier aux autres son intention de quitter le groupe : une période de 180 jours pour entamer une négociation est alors ouverte.  Si aucun accord n’est conclu, l’ancien accord est alors dissous. 

 

Ariane Khos (lepetitjournal.com/mexico) Lundi 23 janvier 2017

 
Mexico
Une internationale

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine