Mexico

PARC DES DINAMOS - Un bol de grand air à Mexico

Envie d’une randonnée en forêt, d’une promenade à cheval ou d’un déjeuner au bord de la dernière rivière d’eau vive de Mexico ? La réserve écolo-touristique des Dinamos est l’endroit parfait pour une journée "grand air", en restant tout près de la ville

(Photo: LPJ)

La Magdalena Contreras n’est sans doute pas une delegación où l'on s’imaginerait spontanément se promener le week-end, mais elle abrite pourtant une des plus réjouissantes réserves naturelles de la ville. C’est simple: par endroits on se croirait presque dans un coin des Alpes !
Le parc des Dinamos, orientétourisme et loisirs écolo, se décline en trois parties. Chacune présente un certain intérêt, mais on peut retenir ce principe: plus on s’enfonce dans les Dinamos, plus ça vaut le coup.
Dans la première partie du parc, vous trouverez une énorme étendue de pelouse et de forêt. C’est joli, mais comme l’endroit est déjàbien connu et très prisédes familles mexicaines, c’est franchement bondéet bruyant en fin de semaine. Nous vous conseillons donc de passer votre chemin.

Choisissez la truite !
Au niveau du deuxième Dinamos, il y a aussi de l’animation mais bien moins pesante. De nombreuses cabañas sont installées au bord d’une petite rivière, le Río Magdalena, qui se trouve être la dernière eau vive de Mexico ! Il est vraiment agréable de s’attabler et d’attendre son déjeuner au son de l’eau qui rebondit sur les cailloux. Au menu, on a le choix parmi divers antojitos mexicanos (attention, ces petits restaurateurs n’ont pas la main leste sur le chile) mais il est recommandé d’opter pour une truite fraîche, qu’on ira vous chercher dans un des grands bassins avoisinants. Le poisson sera ensuite préparéen papillote ou grillé, selon votre goût.
Pour la balade digestive, on peut rester dans les environs du Dinamos numéro deux ou bien reprendre la voiture et continuer sa route jusqu’au troisième. Là, on vague vraiment en pleine nature, souvent sans croiser un chat. Donc, même s’il fait un peu froid en raison de l’altitude, il serait dommage de se priver de cette bouffée de dépaysement !

Camille VAYSSETTES (www.lepetitjournal.com/mexico) vendredi 19 octobre 2012 (reedition)

Comment y aller ?
Parque Nacional de los Dinamos
Delegación Magdalena Contreras
- En voiture : prendre le periférico en direction du sud, sortir à la Magdalena Contreras puis emprunter le camino de Santa Teresa on suit enfin l'avenida México qui arrive directement à la réserve.
- En transport en commun : à la station de métro Miguel Ángel de Quevedo, prendre le bus qui se dirige vers la Magdalena Contreras (regarder les petites pancartes sur le pare-brise) et demander au chauffeur de vous laisser là où passent les bus pour les Dinamos; prendre ensuite un de ces peseros qui passent à travers le parc.

Mexico

MAX AKA - Journal d'Aztlán, épisode 29

Journal d'Aztlán, roman feuilleton écrit par Max Aka, est diffusé tous les vendredis dans Le Petit Journal de Mexico. Résumé des épisodes précédents : Antonewsky accompagne Genaro et ses troupes dans l’attaque de la prison d’Acapulco. Ayant arrêté le directeur, il le fait parler sur le trafic de chaises. Il semblerait que celles-ci servent à transporter des stupéfiants en Europe. Suite des aventures aujourd'hui avec l'épisode 29
A la une

NOEMIE LVOVSKY - "Le cinéma français est plus chanceux que les autres cinémas européens"

Avec Laura Smet et Marina Foïs, Noémie Lvovsky compose le trio drôle et émouvant du film Tiens-toi droite réalisé par Katia Lewkowicz, en salles depuis le 26 novembre. Elle incarne Sam, une mère de famille nombreuse décidée à prendre son indépendance mais rongée par la culpabilité. Quelques jours avant la sortie du long métrage, lepetitjournal.com a rencontré l’actrice et réalisatrice de 49 ans. Ses métiers, le verbe être, son enfance…
France/Monde
En direct des Amériques
Sao Paulo - Actualité Brésil

LANGUE - Parlez-vous le portunhol sauvage ?

Le portunhol, nouvel idiome, mélange d’espagnol et de portugais mâtiné de guarani ou d’anglais met son poil à gratter canaille dans les…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Villard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

FRANCOPHONIE – Peut-on oublier la langue de Molière?

Le sommet de la francophonie se tiendra ce week-end à Dakar. A cette occasion, nous vous proposons de relire un article consacré aux difficultés rencontrés dans leur propre langue par les expatriés de longue date. Alors que les chefs d’Etat et de gouvernement concernés s'occuperont des thèmes chers aux pays appartenant à l’Organisation internationale de la francophonie, quelles sont donc les préoccupations linguistiques des Français de l’étranger