(Publi) MAISON D’HOTE – CASA MARLY, perle du Morelos à 1h30 de Mexico

Maison magnifique, "refuge parfait", la Casa Marly respire de toute part l’inspiration créatrice, artistique et généreuse de ses hôtes enchanteurs: Françoise et Éric Ledoux. Au kilomètre 4,5 de l’autoroute Mexico/Acapulco, venir se ressourcer quelques jours à Casa Marly pourrait être l’expérience mexicaine à ne surtout pas rater. Explication en trois points. 

Casa Marly. Photo: Marion Du Bron

La Casa Marly au paradis
La Casa Marly jouit du climat privilégié du Morelos avec encore plus de soleil et de lumière qu’à Cuernavaca. Le Morelos est, avec ses fleurs, la Provence mexicaine, véritable paradis pour les amoureux de la nature, les adeptes du deltaplane ne sont pas rares en cette contrée.
Le Morelos est aussi une région avec une histoire et une culture exceptionnelles. Parmi les nombreuses merveilles locales, il se trouve la pyramide de Xochicalco (ce qui veut dire en nahuatl  "la maison des fleurs") à 10 minutes de La Casa Marly. On pourra éventuellement survoler ce petit Monte Alban en ULM. Loin des flots touristiques de Teotihuacan, l’ensemble des sites archéologiques de la région possède un charme unique aux panoramas grandioses (voir le Tepozteco).
Les patrimoines colonial et moderne ne sont pas moins exceptionnels: de la Casa Marly, la route mythique des haciendas conduit tout droit à Taxco et à ses trésors baroques.

Casa Marly. Photo: Marion Du Bron

Luxe, calme et volupté
La Casa Marly est une maison qui cultive un art de vivre à la française propice à la méditation, au repos, à la réflexion, à la nonchalance, à la discussion, aux échanges, aux rires et à la création. Serait-ce parce que ses hôtes y ont mis tout leur cœur en souvenir du père et de l’oncle, le fameux Henri de Chatillon, et en signe de l’amour qu’il porte pour les cultures mexicaine et française?
Les lieux rappellent le raffinement d’une villa méditerranéenne. Les influences de la décoration sont éclectiques et le résultat sensationnel: boules Barragán, céramiques préhispaniques, personnages d’opéra sur feuilles de palmier, sculptures chrétiennes, peintures, jardin à la française: l’art et le bon goût jaillissent de toute part.
La maison de Françoise et d’Éric Ledoux, véritable création, est tout simplement magnifique.

La cuisine de Françoise
On vient surtout à Casa Marly pour la cuisine de Françoise qui a su, ces dix dernières années, se rendre célèbre. Peut-être parce que Françoise, petite-fille de Lyonnaise, met dans sa cuisine la passion et l’inspiration qu’elle vouait naguère au dessin d’imprimés textile (son métier d’origine).
Les repas toujours équilibrés et gastronomiques (mélange détonnant !) varient selon les saisons et sont agrémentés de nombreux légumes. On dégustera d’exquises terrines de poissons, des salades fraîcheurs, du gigot au gratin dauphinois, de la daube provençale ou de la blanquette de veau. Il y a peu, Françoise s’est initiée à la pâtisserie: les tartes meringuées au citron vous attendent !!

Marion Du Bron (www.lepetitjournal.com/mexico)  mardi 5 février 2013

Informations pratiques:
Tél.: 01 (777) 391 52 05
Mail: info@casamarly.com.mx
Mail: casamarly@hotmail.com 
Site internet: http://www.casamarly.com.mx
Prix des chambres: de 1450 à 2200 pesos, petit-déjeuner continental inclus
Repas adultes : 380 pesos
Repas enfants : 100 pesos

 
Mexico
Une internationale

UNE ETUDIANTE LILLOISE A JAVA - 24h dans la peau d'une Indonésienne

Quand Chloé accepte de suivre Pipin et Punta, deux étudiants indonésiens de son université d’accueil, dans leur ville natale près de Yogyakarta, elle est loin d’imaginer la richesse de la culture qu’elle s’apprête à découvrir. Une escapade touristique qui se transforme vite en excursion au sein de la réalité des habitants du pays. Récit d’une journée à l’indonésienne, vécue par une étudiante française nouvellement arrivée à Jakarta.
Actu internationale
En direct des Amériques
Expat
Expat - Emploi

CINEMA FRANÇAIS - 2016, une année sombre dans les salles obscures étrangères

Les films français n’ont pas su attirer les spectateurs étrangers en 2016. Cette année, ils étaient seulement 34 millions à profiter de la création cinématographique française sur grand écran, contre 111 millions en 2015. Une baisse temporaire, espère-t-on chez UniFrance, l’agence de promotion du cinéma français à l’étranger.

TÉLÉTRAVAIL – Les entreprises françaises championnes!

Je télétravaille, tu télétravailles, ils télétravaillent… Plus de 70% des entreprises françaises autorisent à des degrés divers leurs salariés à travailler depuis leur domicile. Elles répondent à une demande des salariés qui invoquent en premier lieu un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Pour les expatriés, le télétravail peut aussi être un moyen de mieux appréhender la mobilité souvent inhérente aux carrières internationales.
Expat - Politique

ELECTIONS – Trop coûteuses pour des Français de l’étranger peu mobilisés ?

Entre 2011 et 2014, le coût des élections organisées pour les Français établis hors de France a été supérieur à 34 millions d’euros, un montant pointé par la Cour des Comptes qui s’inquiète de nombreuses faiblesses relatives à la fiabilité de la Liste électorale consulaire ou au vote par internet, et surtout d’une faible participation.

IMPÔT UNIVERSEL – Mélenchon veut en imposer aux expatriés

Le candidat de La France Insoumise à la présidentielle, a annoncé vouloir créer un impôt universel basé sur la nationalité du cotisant, inspiré du modèle américain. Cette proposition censée éviter l'évasion fiscale vise les expatriés payant un faible impôt dans leur pays d'accueil.
Magazine