MEXCLAR - A la rencontre des artisans mexicains

Né en août 2011, le projet Mexclar s'est réuni autour de trois amitiés, Jorge, architecte, Justine et Marie, étudiantes en design industriel et en graphisme. Nous sommes allés à leur rencontre pour comprendre leur démarche, "une expérience culturelle et humaine qui favorise l'échange entre les savoirs-faire et la richesse des matériaux Mexicains, afin de contribuer à la sauvegarde de son artisanat"

Photo: Simon Guillemet

Naissance de Mexclar : nature du projet et financement
Durant l'été 2011, ayant terminé leurs études, Justine et Marie ont le réel désir de monter un projet ensemble, entre leurs connaissances en matière de design et de graphisme et celles de Jorge, architecte mexicain, c'est presque naturellement qu'ils pensent à l'artisanat mexicain : la poterie, l'orfèvrerie ou encore le travail du bois issus de l'héritage précolombien deviennent alors l'essence du projet qui les anime jusqu'à aujourd'hui.

Commence alors un long processus de réflexion portant à la fois sur la nature de cette initiative, les valeurs qu'elle véhicule et sur sa faisabilité, le financement.
Selon Justine "il était très important de penser à comment revaloriser l'artisanat mexicain tout en réfléchissant à l'idée de partage des connaissances entre les différents corps de métiers".
Autant d'inquiétudes et de questionnements qui seraient par la suite mis à l'épreuve au contact des artisans.
Quant au financement, il est le fruit d'un apport personnel, d'une bourse du CLAP (Comité Local d'Aide aux Projets de la Mission Locale de Lille destiné aux jeunes de 16 à 25 ans) ainsi que de la plateforme Kisskissbankbank, site de financement collectif destiné à des porteurs de projets créatifs et innovants.

Arrivée au Mexique, immersion dans l'artisanat mexicain
Une fois, le projet mis en place et les fonds collectés, Mexclar est donc arrivé au Mexique en mars 2012, prêt à partir à la rencontre des artisans qui font la richesse culturelle du pays. Munis de plusieurs prototypes d'objets du quotidien, des arts de la table et du mobilier urbain, ils sont partis mettre en pratique ce qui jusqu'alors était encore très abstrait. Les États de Oaxaca, Morelos ou encore du Distrito Federal ont été leur lieu de travail pendant 6 mois afin de créer et réaliser une série d'objets toujours en conservant l'idée de partage et d'échange des matériaux, des savoirs-faire et des traditions : vases, tables, accessoires de mode, lampes, autant de pièces qui font maintenant l'objet d'une collection unique autour de laquelle se sont réunis charpentiers, potiers, bijoutiers ou encore maroquiniers. Précisons qu'il ne s'agit pas là de pièces destinées à être exposées, elles sont pensées pour durer dans le temps, comme le précise Jorge: "notre démarche est aussi militante puisqu'en réalisant des objets solides et durables, nous luttons contre le consumérisme et le tout-jetable".

Ils seront les 23, 24 et 25 Novembre au Corredor Cultural de la Roma/Condesa, rue Jalapa, leurs objets seront en vente afin de récompenser comme il se doit l'artisanat mexicain.
Dans le futur ? Peut-être Houston où ils ont été contactés pour continuer ce projet ou l'Uruguay dont ils apprécient également l'artisanat et où ils pourraient tenter l'aventure.

Simon Guillemet (www.lepetitjournal.com/mexico) mercredi 14 novembre 2012

Mexico

REVUE DE PRESSE - L'actualité de la semaine - mars #4

Le Petit Journal de Mexico revient sur les grands faits de l'actualité qui ont marqué la semaine au Mexique. Cette semaine, le crash de l'A320 en France emporte deux Mexicains. Par ailleurs, le rapport annuel de l'ONG Articulo 19 s'inquiète de l'état de la liberté de la presse, attaque des locaux de Televisa à Matamoros, mort d'un catcheur sur le ring et baisse de la production pétrolière. 
A la une

AMOUR ET EXPATRIATION - Les grandes tendances

La Saint-Valentin, c’était le mois dernier. Mais l’amour, c’est tous les jours, et peu importe les kilomètres qu’il faut parcourir. Une étude baptisée « Expat insider 2014 » publiée par le site communautaire d’expatriés Internations dévoile des statistiques sur l’amour et l’expatriation. On y apprend notamment que 11% des sondés ont choisi l’expatriation par amour pour leur conjoint.
France/Monde
En direct des Amériques
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Expat
Expat - Emploi

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.

COACHING - Peur de rentrer en France

Après 25 ans en Australie à travailler dans l'hôtellerie Joséphine hésite à rentrer. Le retour en France est-il simple après une si longue expatriation ? Afin de surmonter son appréhension elle fait appel à un coach. Nicolas Serres Cousiné nous fait part de cette expérience
Expat - Politique

FRANCOPHONIE - Fleur Pellerin lance la 20e édition de la semaine de la langue Française

"La langue française est langue d’accueil " c’est le thème de la 20e édition de la semaine de langue française, lancée par la ministre de la culture et de la communication Fleur Pellerin ce mercredi 11 mars à Paris. Avec les événements de ce début d’année, la langue française devient un outil stratégique d’unification et de tolérance pour les francophones.

MATTHIAS FEKL – Premier forum pour pousser les PME à l’export

Pour aider les PME à exporter plus, Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, du Tourisme et des Français de l’étranger, présentait un nouveau plan d’action lors du premier forum des PME à l’international dont il est l'initiateur.
Magazine
Francophonie

JEAN-FRANÇOIS BLAREL - La francophonie: un partenariat gagnant pour tous les participants

Le 20 mars est traditionnellement la date lors de laquelle un peu partout dans le monde on fête la francophonie. Alors qu´au Portugal un certain nombre de changements sont en cours au sein des structures françaises, Lepetitjournal.com a voulu interroger l´ambassadeur de France, M. Jean-François Blarel sur l´importance de cette célébration et sur le poids de la présence française dans le pays.

REPORTAGE - A São Paulo, Zaz est la nouvelle star du Brésil

"Maravilhoso", "empolgamente", "genial", "top"… Les superlatifs résonnent après le concert de Zaz dimanche dernier à l’auditorium Ibirapuera – Oscar Niemeyer du parc Ibirapuera de São Paulo. Mais que diable les Brésiliens ont-ils pour l’artiste française ? Retour sur cette soirée musicale pleine de bonne humeur et de messages d’espoir !