Melbourne

BLOGSPHERE - Le buzz(y) Melbourne

On ne peut pas éviter la profusion de blog qui pullulent sur la toile. Histoire personnelle, humeur, humour, passion... Melbourne et l'Australie étant devenues des destinations prisées, le nombre de blogs leur étant dédiés se multiplie. Ecrivains, raconteurs, explorateurs, lepetitjournal.com de Melbourne vous ouvre ses colonnes. Cette semaine le Busy Melbourne de Caroline Vosse

 

Lorsqu’on débarque à Melbourne, il y a un mot qu’on saisit très vite… BUSY (occupé, pris par ses activités).

Réfléchissons sur le sens de cette « busy atttitude ».

Vous n’entendrez jamais autant le mot « busy » qu’à Melbourne : « I’m busy, I’m crazy busy, I was busy man… » (Occupé, je suis trop occupé, j’étais occupé).

Mais qu’est qui rend ces Aussies si busy ?

Alors ok ils travaillent beaucoup et ne sont pas aux 35h (la moyenne étant de 38h), ils travaillent plus durs (même si - ça reste entre nous - ils restent cools et sont nettement moins stressés que nous).

Mais tout de même, ça ne peut pas être ça ! Non, il y a autre chose… Après tout ils traînent trop souvent dans les bars et les restaurants.

Quand on est nouveau ici, on ne connait personne, la vie sociale est (n’ayons pas peur des mots)… morte. On erre de bar en bar, de restaurant en restaurant, de club en club (dans le but de mieux cerner la vie sociale). Ainsi on comprend vite que les Aussies ont cette capacité extraordinaire à mixer leur vie professionnelle, sociale et familiale. Et qu’ils vivent leur vie à 200%.

Alors qu’en France nous compartimentons parfois tout, avec des difficultés pour mélanger travail et amis. Prendre un verre après le boulot se fait, bien évidemment, mais reconnaissons que nous aimons bien nous caler dans notre canap’ devant la télé.

Le partage, « the mate attitude » semble primordial. La semaine consacrée au travail, on attend le week-end avec impatience : prendre un verre, « bruncher, luncher, dinner », aller à un concert, un festival, aller danser, visiter une expo, faire du shopping, profiter des enfants, de la famille et des amis, se remettre de la cuite du samedi soir… et tout ça entre le vendredi et le dimanche soir. Donc oui, après tout ça, on comprend mieux tout le sens de ce mot.

Dans ce simple mot de 4 lettres on englobe toute sa vie : sociale ou professionnelle, la famille, les amis, les amours et les emmerdes (comme dirait notre Charles Aznavour).

Derrière ce mot, vous pourrez croire qu’il y a du stress et certainement pour beaucoup d’Australiens, il y en a, mais qu’on les rassure, pour les Frenchies ils restent cools.

Melbourne est une ville énergisante et active : Il y aura toujours un ami qui vous appellera pour sortir le soir où vous aurez décidé de vous coucher tôt, toujours une party où aller et toujours de nouveaux challenges à réaliser.

On VIT, simplement, avec ce besoin permanent d’être dans l’action et de saisir les opportunités qui se présentent. Les rencontres se font aisément, la communication est simple et ainsi la vie sociale prend une importance énorme dans le quotidien : bienvenue dans la « mateship ».

Alors attendez-vous toujours à entendre quelqu’un vous dire « oh sorry I was busy » et vous aussi vous vous  retrouverez très vite dans la même situation.

Peut-être pouvons-nous juste remplacer ce simple mot par une expression pour dire que notre vie est pleine… Pleine de challenges, pleine d’amitié, pleine de partage, pleine de bières, pleine de rencontres, pleine de soirées… Juste pleine de vie, encore et toujours à l’image des Aussies !!! Et merci Melbourne car désormais on est aussi busy… euh plein de ce dynamisme australien.

Melbourne (www.lepetitjournal.com/melbourne) mardi 16 juillet 2013

AussieGlamTouch Blog: http://www.aussieglamtouch.blogspot.com

Photo Blog: http://www.sensualtrip.blogspot.com

Bloggers pour envoyer vos textes, libre de droit -  500 à 1000 mots avec photo en jpeg ou video -  melbourne@lepetitjournal.com

 
Melbourne
Actualité Australie

LES RECETTES D'ANAIS – Gâteau au chocolat sans four

Cette semaine, Anaïs vous propose une recette de gâteau au chocolat sans four que vous pourrez réaliser à la maison ou en camping ! Une petite douceur idéale pour faire face au temps morose et à l'arrivée de l'hiver ! Découvrez aussi quelques bienfaits du chocolat en fin d'article.
Une internationale

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

VOYAGES D’AFFAIRES – Les risques encourus quand on prend trop souvent l’avion

Valorisés par la société, et souvent encouragés par les entreprises, les voyages d’affaires pourraient pourtant être préjudiciables pour la santé, aussi bien morale que physique. Le manque prolongé de sommeil, les changements répétés d’horaires, cumulés au stress procuré par le travail, finissent par avoir un impact sur les « business travellers ». 

COACHING - Comment réinventer sa carrière grâce à une non-équivalence des diplômes à l’étranger

Vous êtes psychologue, sage-femme, orthophoniste, juriste, avocate, médecin, pharmacienne….et votre diplôme n’est pas reconnu dans le pays dans lequel vous vivez. Cela fait plusieurs années que vous exerciez ou bien, vous venez juste de terminer votre formation dans le cadre d’une reconversion, vos perspectives sont les mêmes : il est tout à fait possible de réinventer positivement votre carrière. 
Expat - Politique

REPUBLIQUE EN MARCHE – Qui sont les candidats pour les Français de l’étranger ?

Ils sont inconnus du grand public et pourtant, forts du score important d’Emmanuel Macron à l’étranger, ils pourraient créer la surprise et vous représenter à l’Assemblée nationale. Jeunes ou moins jeunes, issus de la société civile, de la tech ou dans la politique de longue date, on lève le voile sur leurs profils et leurs ambitions
Magazine