CRITIQUE - Boubacar Traoré en concert

Il n'y a que trois hommes sur scène. A gauche, le percussionniste Lassine Kone frappe sur une calebasse retournée qui forme un dome. D'un poing, il produit des coups sourds espacés, de son autre un cliquetis saccadé contre le bois. A droite Vinvent Bucher, un véritable virtuose de l'harmonica, sortant de son instrument des sons et mélodies incroyables. Et d'autant plus incroyables qu'ils se fondent, se marient et s'entrelacent avec la guitare centrale, celle de Traoré. La guitare est une 6 cordes, acoustique, branchée à un amplificateur. Des moyens minimums donc. Et pourtant ces trois hommes ont saturé la salle d'une musique endiablée, enrichie par la seule voix du guitariste. Au centre donc Traoré rayonnant en vêtements maliens traditionnels, dans un imprimé bleu et jaune. A 70 ans, c'est le roi incontesté du blues malien. Il avance et recule sur la scène et rythme la musique de ses petits pas dansants. Le joueur d'harmonica lui fascine par sa virtuosité, à se demander parfois quel est vraiment l'instrument qu'il tient caché contre sa bouche (Bob Dylan, à côté, fait figure de piètre amateur). Et l'homme à la percussion, de loin le plus sobre, rythme les envolées des deux autres et créé par sa sobriété un cadre idéal à leur lyrisme. Des musiciens époustouflants qui tirent la quintessence de leur instrument, transmettant des émotions fortes et pleins de notes d'humour aussi, car on sent que ces hommes y trouvent beaucoup de plaisir. Un grand moment du festival de musiques du monde AWME, présenté ce week-end à travers Melbourne.

Boubacar Traoré, Play house, Art Centre, samedi 17 novembre.

Edith Nicolas, (www.lepetitjournal.com/melbourne.html) lundi 19 novembre 2012

Melbourne
Actualité Australie
A la une

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

ENJEUX - "L'Europe a-t-elle manqué le virage du numérique?"

Les Entretiens de Royaumont étaient de retour au Château Royal de Varsovie ce samedi 15 novembre. Des intervenants français et polonais, dont Jacques Attali ou François Fillon, ont constaté que l'Europe a mal négocié ce virage technologique. Ils en appellent à une Europe unifiée numériquement
Expat - Politique

JACKY DEROMEDI – Des chantiers de Singapour au Sénat

Jacqueline Deromedi, que les Français de Singapour connaissent bien, vient d’être élue sénateur. Le parcours de cette femme entrepreneur, engagée et élégante, qui n’a pas vraiment cherché à faire carrière dans la politique, détonne au Palais du Luxembourg

FRANÇAIS DE L’ETRANGER – Les choix budgétaires pour 2015

Le budget 2015 de "l'Action extérieure de la France" va être examiné par le Parlement. Les crédits dévolus aux Français de l’étranger et aux Affaires consulaires sont en légère baisse. L’aide sociale en pâtira. En revanche, les crédits consacrés aux bourses scolaires augmentent de 5,6 %.
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

LANGUE FRANÇAISE – Le monde compte 274 millions de francophones

La francophonie progresse dans le monde. C’est la conclusion du second rapport quadriannuel de l’OIF sur l’usage de la langue française dans le monde, présenté au siège de l’organisation à Paris mercredi 5 novembre. En 4 ans, le nombre de francophones a augmenté de près de 25%. Le français est aujourd’hui la seconde langue la plus étudiée dans le monde. D’ici 2060, les francophones pourraient être 767 millions à travers le monde, ce qui constitue un formidable potentiel économique et culturel. Encore faut-il soutenir cette dynamique, prévient l’OIF.