PEDOPHILIE - Pression pour une commission d'enquête royale

FlickrccDanielKedinger

Les témoignages d'abus sexuels au sein d'institutions catholiques continuent de se multiplier alors que les représentants de l'Eglise et une partie de la classe politique refusent l'établissement d'une commission d'enquête royale. Selon de nombreuses victimes, ainsi que plusieurs experts dans les milieux juridiques et policiers, ce type d'enquête serait le seul moyen de faire véritablement le jour sur l'ampleur du phénomène. Elle permettrait d'identifier tous les coupables et de déterminer si les exactions de prêtres pédophiles, dont il semble que certains opéraient en véritables réseaux et ce pendant parfois plusieurs dizaines d'années, étaient d'ordre systémique.

Mais les deux enquêtes parlementaires actuellement misent en place en Nouvelle Galles du Sud et dans le Victoria devraient être suffisantes pour régler le problème, affirment les Premiers des Etats, Barry O'Farrell et Ted Baillieu.

Pour le Cardinal Pell -la plus haute autorité catholique du pays, interviewé ce week-end dans le quotidien The Australian-, les abus ayant eu lieu au main de prêtres catholiques ces 50 dernières années ne seraient pas pire que ceux pratiqués dans d'autres institutions. "Le préjudice anticatholique est l'un des derniers préjudices encore existants dans certains milieux". "L'église a honte", a-t-il ajouté "mais à l'époque on pensait que la pédophilie était un péché comme les autres, dont on pouvait se repentir".

Edith Nicolas (www.lepetitjournal.com/melbourne.html) lundi 12 novembre 2012

 
Melbourne

ECONOMIE - Le vin australien en danger

Les taxes pourraient bien avoir raison de la qualité du vin australien et réduire à néant tous les efforts de l’industrie viticole australienne pour…
Actualité Australie
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
shanghai - Communauté

EDITO ETE 2016 - Marche à l’ombre !

Alors que certains d’entre vous ont rejoint la métropole à l’heure de la finale de l’équipe de France à l’Euro 2016, que d’autres…
Expat
Expat - Emploi

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 

CARRIERE ATYPIQUE - Anne Barraud, les pieds sur le terrain, la tête dans le potentiel humain

Créer de la synergie dans les équipes, il y a des gens qui savent faire ça en vrai ? Le métier d’Anne est de résoudre des problèmes sur lesquels on s’arrache les cheveux : LES PROBLEMES HUMAINS. Anne est une pure opérationnelle, il n’y a qu’une vérité à ses yeux : le terrain. Les hommes et les femmes. Qu’ils soient péruviens, français ou camerounais. Elle n’a fait qu’une bouchée du défi interculturel. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine