AEROPORT - Deux candidats pour la région de Melbourne

 

Pour répondre à la croissance exponentielle de Melbourne et sa région, deux projets d’aéroports sont en cours : une aérogare nationale à Tooradin, au Sud-est de Melbourne et un terminal international à l’Ouest, sur Avalon

Tooradin

Bien que les premières discussions concernant le troisième aéroport national dans la partie Est de la région de Melbourne remontent à plus de trente ans, le projet semble néanmoins se concrétiser. Tooradin, situé dans le Gippsland, au Sud-est de Melbourne et déjà équipé d’un aérodrome, se trouve en tête de liste pour accueillir cette nouvelle infrastructure. Sa localisation est particulièrement intéressante puisqu’elle permettrait de desservir toute la partie Est de la ville, dont la croissance démographique explose. A elle seule cette partie de l’Etat compte une population comparable à celle d’Adelaïde, soit un tiers de la population du Victoria.

Cet aéroport serait donc le bienvenu pour tous les voyageurs qui pour l’instant traversent péniblement la ville avant d’atteindre l’aéroport de Tullamarine. "Cela prend parfois plus de temps pour se rendre à Tullamarine que d’effectuer le voyage en avion jusqu’à Sydney", déclare un usager. Ainsi, ce nouvel aéroport faciliterait les voyages d'affaires sur la côte Est de l'Australie et serait source d’amélioration pour les relations commerciales. "Ce serait absolument fantastique pour le tourisme locale", se réjouit une commerçante de Tooradin. En effet, la péninsule de Mornington, Philipp Island ou encore Wilson Promontory, proches de Tooradin, deviendraient alors facilement accessibles.

Dans un premier temps, l'aéroport serait une plaque tournante pour les vols intérieurs nationaux, avec la possibilité d’accueillir des avions de 300 places, et pourrait par la suite s’ouvrir aux vols internationaux.

Avalon
Avalon, quant à lui, est déjà un aéroport domestique d’envergure qui est en passe de devenir le deuxième aéroport international de la région de Melbourne. Situé à 55 kilomètres à l’Ouest de la ville et facilement accessible en voiture par la Princess Highway en seulement 40 minutes, Avalon offre des avantages qui n’ont pas échappés au gouvernement qui a déjà donné son "feu vert".

Ainsi le ministère de la Défense, propriétaire du dit aéroport, a récemment décidé de modifier le bail afin de permettre la construction d’un nouveau terminal international. "Cette décision va faciliter les procédures et permettre ainsi d’entamer rapidement les travaux", se félicite le directeur de l’aéroport, Justin Giddings. C’est donc un bâtiment de 10.000 mètres carrés pour un coût de 15 millions de dollars qui devrait prochainement voir le jour. Mais si le gouvernement est si confiant en ce projet, c’est qu’il compte sur la contribution des pays émergents, et de la Chine en particulier, pour accroître le tourisme international. "Le développement d'Avalon permettra à l'économie victorienne de tirer partie des opportunités commerciales et touristiques émanant de nombreux pays émergents de la région asiatique", déclare Monsieur Giddings.

Mais pour que ce nouvel aéroport réponde parfaitement aux attentes de voyageurs internationaux, une liaison ferroviaire avec Melbourne est indispensable. Et à ce sujet, le gouvernement du Victoria a étudié la faisabilité pour une nouvelle voie ferrée entre l'aéroport et Melbourne. Il a déjà engagé 50 millions de dollars pour la conception, l’acquisition et l'aménagement du territoire, la construction et les travaux préliminaires à la liaison ferroviaire. Mais en plus de l’implication du gouvernement du Victoria, Ted Baillieu accepterait volontiers une aide fédérale pour l’assister dans ce projet.

Car effectivement, une liaison directe avec la ville est indispensable à tout aéroport d’envergure internationale. D’ailleurs tous les grands aéroports internationaux en sont dotés. Prenez l’exemple de Roissy Charles de Gaulle à Paris, Heathrow à Londres, ou encore John F Kennedy à New York…. n’est-ce pas là aussi une solution pour faciliter l’accès des voyageurs ? Alors à quand la liaison ferroviaire Melbourne - Tullamarine ?

Frederique Ritelle (www.lepetitjournal.com/melbourne.html) mercredi 7 novembre 2012

Melbourne
Actualité Australie
A la une

NOEMIE LVOVSKY - "Le cinéma français est plus chanceux que les autres cinémas européens"

Avec Laura Smet et Marina Foïs, Noémie Lvovsky compose le trio drôle et émouvant du film Tiens-toi droite réalisé par Katia Lewkowicz, en salles depuis le 26 novembre. Elle incarne Sam, une mère de famille nombreuse décidée à prendre son indépendance mais rongée par la culpabilité. Quelques jours avant la sortie du long métrage, lepetitjournal.com a rencontré l’actrice et réalisatrice de 49 ans. Ses métiers, le verbe être, son enfance…
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Cambodge - Actualité

PSAR CHAS – Et maintenant ?

La municipalité semble vouloir agir rapidement alors qu’un élan de soutien se met en place pour collecter des fonds.
Bangkok Actu Birmanie/Myanmar

BIRMANIE - Quand la lumière se fait attendre

Quand le village de Saw La Yar Koo, dans l'est de la Birmanie, a demandé à être raccordé au réseau électrique, les autorités ont réclamé…
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Villard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

FRANCOPHONIE – Peut-on oublier la langue de Molière?

Le sommet de la francophonie se tiendra ce week-end à Dakar. A cette occasion, nous vous proposons de relire un article consacré aux difficultés rencontrés dans leur propre langue par les expatriés de longue date. Alors que les chefs d’Etat et de gouvernement concernés s'occuperont des thèmes chers aux pays appartenant à l’Organisation internationale de la francophonie, quelles sont donc les préoccupations linguistiques des Français de l’étranger