AEROPORT - Deux candidats pour la région de Melbourne

 

Pour répondre à la croissance exponentielle de Melbourne et sa région, deux projets d’aéroports sont en cours : une aérogare nationale à Tooradin, au Sud-est de Melbourne et un terminal international à l’Ouest, sur Avalon

Tooradin

Bien que les premières discussions concernant le troisième aéroport national dans la partie Est de la région de Melbourne remontent à plus de trente ans, le projet semble néanmoins se concrétiser. Tooradin, situé dans le Gippsland, au Sud-est de Melbourne et déjà équipé d’un aérodrome, se trouve en tête de liste pour accueillir cette nouvelle infrastructure. Sa localisation est particulièrement intéressante puisqu’elle permettrait de desservir toute la partie Est de la ville, dont la croissance démographique explose. A elle seule cette partie de l’Etat compte une population comparable à celle d’Adelaïde, soit un tiers de la population du Victoria.

Cet aéroport serait donc le bienvenu pour tous les voyageurs qui pour l’instant traversent péniblement la ville avant d’atteindre l’aéroport de Tullamarine. "Cela prend parfois plus de temps pour se rendre à Tullamarine que d’effectuer le voyage en avion jusqu’à Sydney", déclare un usager. Ainsi, ce nouvel aéroport faciliterait les voyages d'affaires sur la côte Est de l'Australie et serait source d’amélioration pour les relations commerciales. "Ce serait absolument fantastique pour le tourisme locale", se réjouit une commerçante de Tooradin. En effet, la péninsule de Mornington, Philipp Island ou encore Wilson Promontory, proches de Tooradin, deviendraient alors facilement accessibles.

Dans un premier temps, l'aéroport serait une plaque tournante pour les vols intérieurs nationaux, avec la possibilité d’accueillir des avions de 300 places, et pourrait par la suite s’ouvrir aux vols internationaux.

Avalon
Avalon, quant à lui, est déjà un aéroport domestique d’envergure qui est en passe de devenir le deuxième aéroport international de la région de Melbourne. Situé à 55 kilomètres à l’Ouest de la ville et facilement accessible en voiture par la Princess Highway en seulement 40 minutes, Avalon offre des avantages qui n’ont pas échappés au gouvernement qui a déjà donné son "feu vert".

Ainsi le ministère de la Défense, propriétaire du dit aéroport, a récemment décidé de modifier le bail afin de permettre la construction d’un nouveau terminal international. "Cette décision va faciliter les procédures et permettre ainsi d’entamer rapidement les travaux", se félicite le directeur de l’aéroport, Justin Giddings. C’est donc un bâtiment de 10.000 mètres carrés pour un coût de 15 millions de dollars qui devrait prochainement voir le jour. Mais si le gouvernement est si confiant en ce projet, c’est qu’il compte sur la contribution des pays émergents, et de la Chine en particulier, pour accroître le tourisme international. "Le développement d'Avalon permettra à l'économie victorienne de tirer partie des opportunités commerciales et touristiques émanant de nombreux pays émergents de la région asiatique", déclare Monsieur Giddings.

Mais pour que ce nouvel aéroport réponde parfaitement aux attentes de voyageurs internationaux, une liaison ferroviaire avec Melbourne est indispensable. Et à ce sujet, le gouvernement du Victoria a étudié la faisabilité pour une nouvelle voie ferrée entre l'aéroport et Melbourne. Il a déjà engagé 50 millions de dollars pour la conception, l’acquisition et l'aménagement du territoire, la construction et les travaux préliminaires à la liaison ferroviaire. Mais en plus de l’implication du gouvernement du Victoria, Ted Baillieu accepterait volontiers une aide fédérale pour l’assister dans ce projet.

Car effectivement, une liaison directe avec la ville est indispensable à tout aéroport d’envergure internationale. D’ailleurs tous les grands aéroports internationaux en sont dotés. Prenez l’exemple de Roissy Charles de Gaulle à Paris, Heathrow à Londres, ou encore John F Kennedy à New York…. n’est-ce pas là aussi une solution pour faciliter l’accès des voyageurs ? Alors à quand la liaison ferroviaire Melbourne - Tullamarine ?

Frederique Ritelle (www.lepetitjournal.com/melbourne.html) mercredi 7 novembre 2012

Melbourne

EBOLA - L'Australie prend des mesures radicales pour se protéger face a l'épidémie

Le ministre de l'Immigration australien Scott Morrison a déclaré lundi devant le Parlement que le gouvernement suspendait provisoirement son programme d'immigration en provenance de Guinée, de Sierra Léone et du Liberia. La suspension concerne également le programme humanitaire. Cela signifie que les nouvelles demandes de visas ne sont plus instruites et les visas temporaires déjà accordés aux personnes n'ayant pas encore quitté leur pays sont…

SANTE - La grossesse en expatriation

Les analyses ont confirmé la bonne nouvelle, vous êtes, bel et bien, enceinte. Certains signes vous avaient mis la puce à l'oreille, mais maintenant…
Actualité Australie

EBOLA - L'Australie prend des mesures radicales pour se protéger face a l'épidémie

Le ministre de l'Immigration australien Scott Morrison a déclaré lundi devant le Parlement que le gouvernement suspendait provisoirement son programme d'immigration en provenance de Guinée, de Sierra Léone et du Liberia. La suspension concerne également le programme humanitaire. Cela signifie que les nouvelles demandes de visas ne sont plus instruites et les visas temporaires déjà accordés aux personnes n'ayant pas encore quitté leur pays sont annulés. Les personnes ayant obtenu des visas permanents sur des bases humanitaires sont, elles, soumises à trois séries d'examens médicaux, avant leur départ, et une nouvelle fois à leur arrivée en Australie. Les autres détenteurs de visas longues durées doivent, avant de partir, se soumettre à trois semaines de quarantaine.Cette annonce survient alors qu'une jeune fille de 18 ans, arrivée il y a 12 jours en Australie en provenance de Guinée, a été placée à l'isolement dans un hôpital de l'Etat de Queensland après avoir présenté de la fièvre. Les tests se sont révélés négatifs pour le virus Ebola mais elle subira de nouveaux examens ce mercredi.D'autres Etats ont pris également des mesures drastiques comme les Etats-Unis avec l'instauration d'une quarantaine obligatoire pour tous les voyageurs ayant eu des contacts avec des malades en Afrique de l'Ouest, même en l'absence de symptômes (Etat de New York). La Belgique a déclaré qu'elle avait arrêté les expulsions forcées d'immigrés clandestins vers les pays africains touchés par Ebola.Plus de 10 000 personnes ont été contaminées par le virus Ebola dans huit pays - principalement en Afrique de l'Ouest - depuis le début de l'année, et près de la moitié sont mortes, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Flore Gregorini (Lepetitjournal.com/sydney), jeudi 30 octobre 2014
A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMITT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmitt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.