SANTE - Dépister l'autisme avec une simple prise de sang

Un test génétique pour prédire les risques d'autisme chez le nourrisson vient d'être mis au point par une équipe des Universités de Melbourne et Monash

 

Flickrcc

Les chercheurs ont identifié 237 marqueurs sur 146 gènes qui permettent de prédire un diagnostic de l'autisme avec 70% de fiabilité. L'équipe a non seulement mis en évidence les marqueurs qui peuvent augmenter le risque de développer le syndrome, mais également ceux qui peuvent l'inhiber. Il serait donc possible d'envisager la création de médicaments susceptibles de réveiller ou endormir les gènes responsables.

Pour Renée Testa, neuropsychologue, l'un des avantages du test à ce stade est de pouvoir envisager une intervention beaucoup plus précoce pour le soin des enfants. Aujourd'hui les diagnostics ont généralement lieu vers 3-4 ans, un âge où l'enfant et sa famille peuvent déjà avoir beaucoup pâti du handicap. Stan Skafidas, le chercheur à la tête du projet, estime qu'une simple prise de sang chez le bébé de 6 mois permettra de mettre en évidence les individus à risque et leur offrir un suivi adéquate. En attendant, d'autres études doivent être menées pour confirmer les résultats mais selon M. Skafidas, on peut d'ores et déjà affirmer que l'autisme a une forte composante génétique, même si certains facteurs environnementaux doivent également être pris en compte.

Edith Nicolas (www.lepetitjournal.com/melbourne.html) jeudi 20 septembre 2012

 
Melbourne
Actualité Australie
Une internationale

COEXISTER - Loin des clivages et des amalgames

Faire un tour du monde n'est jamais une aventure anodine, encore moins lorsque celui-ci s'inscrit dans un projet ambitieux : explorer les initiatives interreligieuses aux quatre coins du globe et prouver, loin des clivages et des amalgames, que la pluralité religieuse de nos sociétés contemporaines est une véritable force pour le vivre-ensemble.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - Pourquoi se reconvertir est important ?

Que vous soyez une femme, un homme, le conjoint suiveur ou le/la salarié(e) qui est expatrié(e), la problématique est totalement identique. Il arrive des moments (une expatriation ou une nième expatriation, un accouchement, un burn-out ou tout autre évènement) qui peuvent être un déclencheur. Ce(s) moment(s) permettent de « sortir la tête du guidon » et nous aident à prendre du recul pour nous apercevoir que nous avons été, jusque-là, en mode automatique. Nous avons suivi un chemin sans même nous poser trop de questions et/ou prendre de vraies décisions quant à la vie que nous souhaitons avoir.

STARTUPS - Où fait-il bon entreprendre ?

Le monde est chamboulé par l'arrivée massive de startups qui remettent au goût du jour l'économie collaborative et qui reconfigurent le marché du travail. Rien qu'au niveau des "licornes", ces jeunes entreprises valorisées à plus d'un milliard de dollar, on en compte actuellement 47 en Europe sur 140 dans le monde. Venez découvrir d'autres faits marquants à propos de ce nouveau business avec l'infographie ecoreuil.fr. 
Expat - Politique

MATTHIAS FEKL – "Il ne faut pas affoler tout le monde avec le Brexit"

Bientôt deux ans que Matthias Fekl occupe le poste de secrétaire d’Etat au commerce extérieur, à la promotion du tourisme et aux Français de l’étranger. Le ministre est confronté à de nombreux chantiers à commencer par les négociations en vue du futur traité transatlantique, le TTIP. Plus récemment s’est aussi posé le problème des Français au Royaume-Uni. Retour sur les principaux enjeux de la fonction de Matthias Fekl. 
Magazine