Melbourne

FILM - Festival international du film juif

 

Depuis jeudi le Jewish Internation Film Festival a démarré  au cinéma Classic à Elsternwick. Beaucoup de films à voir bien sûr, du monde entier. Lepetitjournal.com s'est concentré sur les films en français, ou de réalisateur français, dont voici un aperçu

La vérité si je mens 3, film Belge de Thomas Gilou

Dans la même verve que les deux précédents, La vérité si je mens 3 nous permet de retrouver Richard Anconina, Jose Garcia, Bruno Solo, Vincent Elbaz et Gilbert Melki en grande forme. Ils ont déménagé à Aubervilliers et ,signe du temps, sont aux prises avec des investisseurs chinois.

Aucune surprise mais un moment drôle, léger et agréable à passer. A ne pas rater pour les inconditionnels...

Lundi 19 novembre à 14h, samedi 24 novembre à 18h45

El Gusto, film documentaire irlandais de Safina Bousiba (en français)

Ce merveilleux documentaire revient sur la scène musicale Algéroise des années 1950 à travers les souvenirs d'anciens élèves d'El Enka, père fondateur de la musique populaire algérienne Chaabi et professeur au conservatoire d'Alger. Un véritable voyage dans le temps qui fait revivre la grande époque de cette musique jouée dans tous les cafés, barbiers et bordels des alentours de la Casbah. Evocation nostalgique d'un temps où Arabes et Juifs vivaient, et jouaient le chaabi, côte à côte  au travers des témoignages de ces musiciens que la réalisatrice a retrouvé entre Alger, Marseille et Paris.

On parcourt les rues de la Casbah aujourd'hui presque déserte, on visite les sous-sols du conservatoire où les premiers cours d'El Enka eurent lieu, et on revit avec les images d'archives les moments clés de la guerre d'Algérie qui mit pratiquement fin à la pratique populaire de cette musique. Séparés après la guerre, nombre des musiciens ne s'étaient pas revus depuis presque cinquante ans. L'orchestre El Gusto, finalement reconstitué à Marseille, connait un tel succès qu'il partira pour une tournée internationale ; un peu à l'image des vieux monsieurs du Buena Vista Social Club de Wim Wenders, les musiciens ont trouvé dans la nouvelle génération un public aussi enthousiaste que celui de leur propre jeunesse. Un moment de musique et d'humanité à ne pas manquer.

Jeudi 15 novembre à 19h, dimanche 25 novembre à 16h15

Would you have sex with an Arab? Documentaire franco-israélien de Yolande Zauberman (en anglais)

"Micro-trottoir" provocant mené par la réalisatrice dans les rues et boites de nuits de Tel Aviv lors de chaudes soirées d'été. Une façon pour le moins originale de lancer le débat sur les relations judéo-musulmanes dans le pays où la "question palestinienne" est intégrante de son identité.

Des moments savoureux, comme celui où la jeune femme interviewée explique que pour elle faire l'amour avec un Arabe fut une véritable consommation du processus de paix...  Le documentaire frappe par la franchise des réponses et constitue un photo-portrait candide de la jeunesse israélienne et arabe d'aujourd'hui, permettant au spectateur d'entendre de la bouche même des personnes qui le vivent leur sentiment sur la question. Malheureusement l'ensemble reste dans un registre amateur à la fois sur le plan technique -l'image et le son sont souvent de mauvaise qualité, et dans la construction même du film : l'idée du micro-trottoir, certes bonne, n'est peut-être pas suffisante pour tenir l'intérêt du spectateur pendant la totalité du film. Une curiosité à voir pour l'ambiance, comme un voyage d'une heure trente au cœur des nuits de Tel Aviv.

Vendredi 19 novembre à 20h45

Tout le programme du JIFF ici.

A GAGNER : 4 x 1 place pour la séance de votre choix pendant le festival en répondant à la question suivante : En quelle année a debuté le festival international du film juif? Reponses ici.

Edith Nicolas et Sophie Short (www.lepetitjournal.com/melbourne.html) mardi 13 novembre 2012

Melbourne

EBOLA - L'Australie prend des mesures radicales pour se protéger face a l'épidémie

Le ministre de l'Immigration australien Scott Morrison a déclaré lundi devant le Parlement que le gouvernement suspendait provisoirement son programme d'immigration en provenance de Guinée, de Sierra Léone et du Liberia. La suspension concerne également le programme humanitaire. Cela signifie que les nouvelles demandes de visas ne sont plus instruites et les visas temporaires déjà accordés aux personnes n'ayant pas encore quitté leur pays sont…

SANTE - La grossesse en expatriation

Les analyses ont confirmé la bonne nouvelle, vous êtes, bel et bien, enceinte. Certains signes vous avaient mis la puce à l'oreille, mais maintenant…
Actualité Australie

EBOLA - L'Australie prend des mesures radicales pour se protéger face a l'épidémie

Le ministre de l'Immigration australien Scott Morrison a déclaré lundi devant le Parlement que le gouvernement suspendait provisoirement son programme d'immigration en provenance de Guinée, de Sierra Léone et du Liberia. La suspension concerne également le programme humanitaire. Cela signifie que les nouvelles demandes de visas ne sont plus instruites et les visas temporaires déjà accordés aux personnes n'ayant pas encore quitté leur pays sont annulés. Les personnes ayant obtenu des visas permanents sur des bases humanitaires sont, elles, soumises à trois séries d'examens médicaux, avant leur départ, et une nouvelle fois à leur arrivée en Australie. Les autres détenteurs de visas longues durées doivent, avant de partir, se soumettre à trois semaines de quarantaine.Cette annonce survient alors qu'une jeune fille de 18 ans, arrivée il y a 12 jours en Australie en provenance de Guinée, a été placée à l'isolement dans un hôpital de l'Etat de Queensland après avoir présenté de la fièvre. Les tests se sont révélés négatifs pour le virus Ebola mais elle subira de nouveaux examens ce mercredi.D'autres Etats ont pris également des mesures drastiques comme les Etats-Unis avec l'instauration d'une quarantaine obligatoire pour tous les voyageurs ayant eu des contacts avec des malades en Afrique de l'Ouest, même en l'absence de symptômes (Etat de New York). La Belgique a déclaré qu'elle avait arrêté les expulsions forcées d'immigrés clandestins vers les pays africains touchés par Ebola.Plus de 10 000 personnes ont été contaminées par le virus Ebola dans huit pays - principalement en Afrique de l'Ouest - depuis le début de l'année, et près de la moitié sont mortes, selon le dernier bilan de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) Flore Gregorini (Lepetitjournal.com/sydney), jeudi 30 octobre 2014
A la une

ÉTUDIER À L'ÉTRANGER – Et pourquoi pas ?

Étudier à l'étranger est une belle opportunité à la fois au niveau personnel mais aussi professionnel. Beaucoup d'élèves des lycées français de l'étranger, enclins à l'ouverture culturelle, et souvent avantagés par un bon niveau de langue, envisagent de partir après leur Bac. Destinations, formalités, comment s'y retrouver ?
France/Monde
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".

RÉMUNÉRATION – La bonne paye des expatriés

Le salaire est un enjeu majeur dans les négociations d’un départ en expatriation. Les critères ainsi que les barèmes de rémunération pour des missions à l’international ont considérablement évolué ces dernières années. De la multiplicité des motifs de missions, au changement de profil des collaborateurs, les politiques salariales s’adaptent de plus en plus aux candidats
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.