Marrakech

MARRAKECH - Toujours Arnakech ?

Il y a quelques années déjà que cette transformation du nom de Marrakech fait fureur dans la bouche des touristes. Si beaucoup d'arnaques ont été stoppées, il en reste encore quelques unes qui perdurent et qui mettent en colère, non seulement les vacanciers mais aussi les professionnels du tourisme. Les plus courantes sont perpétrées par les taxis, petits et grands, qui sous prétexte qu'ils montent des touristes, les prennent souvent pour des "Américains". Combien se sont plaints d'avoir eu à payer entre 50 et 80 Dhs la course de la place Djemaa El Fna jusqu'au Palais Bahia, alors que le prix compteur est de 5 Dhs ? Dernièrement des touristes qui avaient pris un petit taxi Place Riad Laarouss (près du Dar El Bacha) pour se faire amener à Guéliz rue de la Liberté ont du payer la somme de 100 Dhs ! C'est à dire dix fois le prix du compteur. Quant à la Place Djemaa El Fna, lieu hautement visité et donc très convoité des arnaqueurs, les femmes qui font les tatouages vous arrachent le bras afin de vous dessiner des arabesques avec un produit qui donne souvent des démangeaisons voire des allergies. Et le prix ? Des clients d'un Riad ont rapporté qu'on leur avait demandé la somme de 500 Dhs ! Cela se termine le plus souvent par des insultes et encore leur calvaire n'est pas terminé car à quelques mètres se trouvent les fameux "charmeurs de serpents". Quelle ne fut pas la surprise, pour ces mêmes clients de Bordeaux, de se retrouver avec un serpent jeté sur leurs épaules alors qu'ils avaient repoussé les avances insistantes du charmeur, et qu'en plus ils devaient le payer pour avoir porté le serpent. Outre l'angoisse, la peur et la répulsion qu'a pu ressentir cette personne, il lui est resté un sentiment d'arnaque et de mal-être de sa visite à Marrakech. Alors Arnakech ou pas ? Pour certains la question ne se pose plus, malheureusement.

Pierre Verger (www.lepetitjournal.com/marrakech.html) mardi 8 mars 2011

Marrakech

BUZZ

Le Maroc est plein de surprises... Deux nouvelles preuves en images!

HUMOUR - Gad Elmaleh triomphe encore et toujours !

L'humoriste franco-marocain Gad Elmaleh a donné la toute dernière représentation de son spectacle « Papa est en haut » en direct du Palais des Sports de Paris samedi dernier. Retransmis sur la première chaîne française, le show a explosé les scores d'audience...

BUZZ

Nouveau! Découvrez l’image insolite du jour…

REVUE DE PRESSE – Que s’est-il passé cette semaine ?

ECO – Les énergies solaires et éoliennes africaines alimenteront l’Europe / CULTURE & POLITIQUE – Mohammed VI, un roi mécène / SOCIETE – Expulsés pour prosélytisme / SAHARA – Le Barça au secours des jeunes Sahraouis / CULTURE - Quand les romans photos brisent les tabous

THEATRE - Molière en tournée au Maroc

Molière remonte sur les planches... Ses comédies, intemporelles, seront à l’honneur d’une tournée organisée à travers les plus grandes villes du…
Marrakech en bref
A la une
France/Monde
Les trophées
Expat
Expat - Emploi

RECRUTEMENT - Comment trouver un premier emploi au Canada ?

Elisa est actuellement recruteuse dans le secteur des technologies de l'information au Canada. Elle nous apporte son expertise du monde du travail au Québec pour les nouveaux arrivants mais également beaucoup d'autres informations utiles...

EXPATRIATION - La Coréegraphie

Le W Project s'est rendu à Séoul, Corée du Sud. Quelle surprise ! A vrai dire nous ne savions pas vraiment à quoi nous attendre… mais le wifi et les téléphones gratuits dans le métro nous ont vite convaincus ! Le pays le plus connecté au monde renferme en effet de belles opportunités… à condition de faire les efforts nécessaires et apprendre cette complexe chorégraphie qu’est le business coréen. Reportage vidéo
Expat - Politique

VENTE D'IMMOBILIER À L'ETRANGER – La France dilapide-t-elle son patrimoine ?

En 2011, le patrimoine immobilier de la France à l'Etranger (consulats, ambassades, instituts français, etc) s'élevait à 1.500 biens répartis dans 160 pays, pour une valeur d'environ 5 milliards d'euros. Au cours des six dernières années, 152 biens auraient été vendus par le Ministère des Affaires Etrangères pour une valeur totale de 307 millions d’euros. L'ambassadeur de France en Malaisie nous explique l'impact de cette politique
Magazine
Francophonie