Marrakech

PROFESSIONNELS DE L'HÔTELLERIE- Le démenti

 

Photo P.Verger

Les professionnels de l'hôtellerie de Marrakech veulent apporter certaines clarifications aux articles parus dans la presse marocaine quant à leur démarche engagée auprès des autorités

A la suite d'articles concernant l'éventuelle fermeture d'établissements hôteliers de la ville ocre, les signataires d'un courrier adressé aux autorités locales veulent simplement préciser que leur demande est une alerte. Ils veulent sensibiliser et informer de leurs difficultés face à la baisse de la demande et leur désir de continuer l'exploitation de leurs hôtels. Pour eux, l'espoir de voir passer la crise et de se relever est une preuve de leur conviction que Marrakech résiste. Pour l'Association de l'Industrie Hôtelière de Marrakech et la Fédération Nationale de l'Industrie Hôtelière, le courrier a été mal interprété par certains journaux. L'esprit du courrier était de mettre le doigt sur une situation difficile et délicate due à la crise économique qui a fait tomber la fréquentation touristique de Marrakech. Les 21 signataires de ce courrier sont convaincus que Marrakech reste une destination prisée et d'une valeur importante qui va reprendre sa marche en avant dès qu'il y aura une reprise sur les marchés demandeurs. C'est à titre de prévention que ces professionnels ont voulu proposer certaines mesures afin d'accompagner les plus en difficulté. La mobilisation reste le fer de lance contre la récession et rien ne permet d'affirmer aujourd'hui que des unités hôtelières fermeront. Se mobiliser, resserrer les rangs, cela suffira-t-il pour que Marrakech retrouve sa splendeur ? Rien n'est moins sûr si les prix des restaurants, des hôtels, des riads continuent de grimper à un rythme qui dépasse largement l'inflation et les marges tolérables de certains établissements. Comment peut-on concevoir de payer une "Flag"  45 Dhs dans un établissement 5 étoiles de la Médina quand on la paye 80 Dhs dans un établissement de Guéliz ? Ce ne sont pas les exemples qui manquent et que chacun a pu constater lors de sorties dans Marrakech. Un retour à un peu plus d'humilité pourra peut-être un jour redorer le blason de notre belle ville.
Pierre Verger (www.lepetitjournal.com/marrakech.html) mardi 14 février 2012








Marrakech

BUZZ

Le Maroc est plein de surprises... Deux nouvelles preuves en images!

HUMOUR - Gad Elmaleh triomphe encore et toujours !

L'humoriste franco-marocain Gad Elmaleh a donné la toute dernière représentation de son spectacle « Papa est en haut » en direct du Palais des Sports de Paris samedi dernier. Retransmis sur la première chaîne française, le show a explosé les scores d'audience...

BUZZ

Nouveau! Découvrez l’image insolite du jour…

REVUE DE PRESSE – Que s’est-il passé cette semaine ?

ECO – Les énergies solaires et éoliennes africaines alimenteront l’Europe / CULTURE & POLITIQUE – Mohammed VI, un roi mécène / SOCIETE – Expulsés pour prosélytisme / SAHARA – Le Barça au secours des jeunes Sahraouis / CULTURE - Quand les romans photos brisent les tabous

THEATRE - Molière en tournée au Maroc

Molière remonte sur les planches... Ses comédies, intemporelles, seront à l’honneur d’une tournée organisée à travers les plus grandes villes du…
Marrakech en bref
A la une

ERIC-EMMANUEL SCHMITT - "J’ai découvert que j’étais français à l’étranger"

Romancier, réalisateur, dramaturge, conteur… À 54 ans, Éric-Emmanuel Schmitt est une machine naturelle à créer. À succès aussi puisque ses œuvres littéraires et théâtrales sont saluées de par le monde et reçoivent des récompenses en Italie, en Espagne, en Allemagne, en Suisse et, bien sûr, en France. À l’occasion de la sortie de son nouveau roman épistolaire Le poison d’amour, paru aux éditions Albin Michel, qui plonge dans le journal intime de…
France/Monde
Expat
Expat - Emploi

SINGAPOUR - Paradis des start-up

Start up Singapour
Selon une étude menée par la Singapore Venture Capital and Private Equity Association (SVCA), Singapour serait le meilleur endroit pour créer et développer une start-up en Asie du Sud-Est .

EXPATRIATION - Je me sens nulle… Est-ce normal docteur ?

"Si je vous disais, Docteur Bobo, que pas plus tard qu’hier je suis restée paralysée au téléphone car il fallait que je prenne rendez-vous chez un médecin et que l’on m’a demandé des tas d’informations notamment sur mon assurance, et là j’ai paniqué. C’était un échange dans la langue locale que je pensais « maîtriser » et pourtant en raccrochant je me suis sentie si « nulle »".
Expat - Politique
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.