Marrakech

TOURISME- Alerte rouge !

 


Si tous les professionnels (hôteliers) s'attendent à une catastrophe dans le tourisme à Marrakech, certains comme le ministère du tourisme ou l'office des changes continuent à gonfler les rangs des éternels optimistes

Photo P.Verger

La crise a bien frappé le Maroc en 2011 tant avec la récession mondiale qu'avec les printemps arabes et l'attentat de Marrakech. Les professionnels qui sont sur le terrain ont vu la réalité leur tomber dessus alors que les pouvoirs publics jouaient avec des chiffres venant de sources toutes contradictoires qui faussent chacune de leurs statistiques. Ces administrations qui restent dans un optimisme démesuré, ne collant pas à l'actualité, et ignorent les plaintes des professionnels ne voient pas, ou ne veulent pas voir, dans quel désarroi se trouve la profession hôtelière. Quand on ne veut pas voir cette réalité, alors le choc arrive sans s'être auparavant préparé et on ne sait pas comment y répondre ni comment résoudre le problème. Le dernier clash en date est arrivé avec la bombe envoyée par 21 hôteliers de Marrakech qui au cours d'une réunion le 26 janvier ont déclenché l'alarme avant de devoir fermer leurs hôtels. Ce sont quelques 21 hôtels de 4 et 5 étoiles qui se trouvent au bord du gouffre et sinistrés par la crise. Ce sont aussi quelques 5.500 employés qui risquent de se retrouver au chômage. Ces professionnels, non seulement ont subi la crise, mais aussi la baisse des prix, l'augmentation des charges, de l'eau, de l'électricité et des télécommunications. En 4 ans leur taux de remplissage est passé de 70% à seulement 25 %, alors que leur point mort se situe à 40%. Ajouté à leur dette ils ne peuvent plus affronter une année 2012 qui, selon les prévisions, s'annonce très dure.


Les autorités vont-elles entendre ?
Ces hôtels sinistrés demandent aux pouvoirs publics de les entendre pour qu'ils interviennent rapidement avant le dépôt de bilan, ou la fermeture définitive. Ils veulent, pour être plus précis, que l'état se pose en médiateur auprès des banques, la sécurité sociale, la commune et les impôts afin de solutionner cette situation de crise. Leur demande est basée sur l'aide accordée au secteur du textile et une réduction de la TVA de 5%. De plus ils aimeraient une intensification de la promotion touristique et une réorganisation de l'ONMT dont ils jugent les méthodes archaïques. Toutes ces demandes seront consignées dans un rapport qu'ils vont soumettre au Wali avant, peut-être, d'en venir à d'autres manières pour se faire entendre. Rappelons que ce n'est pas seulement ces hôteliers qui souffrent du manque de touristes mais aussi les autres catégories comme les maisons d'hôtes déclarées, qui payent des taxes, des impôts alors que d'autres sont toujours dans l'illégalité. C'est aussi les artisans, les commerçants et toute une économie qui risque à terme d'exploser. Il faut également souligner que le Maroc ne détient que 6 mois de vie en devises et que le meilleur moyen d'en apporter c'est le tourisme. L'alerte est donnée, les feux sont plus qu'à l'orange, et espérons que le nouveau gouvernement entendra cette profession qui représente 35% du PIB.

Pierre Verger (www.lepetitjournal.com/marrakech.html) lundi 6 février 2012

Marrakech

BUZZ

Le Maroc est plein de surprises... Deux nouvelles preuves en images!

HUMOUR - Gad Elmaleh triomphe encore et toujours !

L'humoriste franco-marocain Gad Elmaleh a donné la toute dernière représentation de son spectacle « Papa est en haut » en direct du Palais des Sports de Paris samedi dernier. Retransmis sur la première chaîne française, le show a explosé les scores d'audience...

BUZZ

Nouveau! Découvrez l’image insolite du jour…

REVUE DE PRESSE – Que s’est-il passé cette semaine ?

ECO – Les énergies solaires et éoliennes africaines alimenteront l’Europe / CULTURE & POLITIQUE – Mohammed VI, un roi mécène / SOCIETE – Expulsés pour prosélytisme / SAHARA – Le Barça au secours des jeunes Sahraouis / CULTURE - Quand les romans photos brisent les tabous

THEATRE - Molière en tournée au Maroc

Molière remonte sur les planches... Ses comédies, intemporelles, seront à l’honneur d’une tournée organisée à travers les plus grandes villes du…
Marrakech en bref
A la une

NOEMIE LVOVSKY - "Le cinéma français est plus chanceux que les autres cinémas européens"

Avec Laura Smet et Marina Foïs, Noémie Lvovsky compose le trio drôle et émouvant du film Tiens-toi droite réalisé par Katia Lewkowicz, en salles depuis le 26 novembre. Elle incarne Sam, une mère de famille nombreuse décidée à prendre son indépendance mais rongée par la culpabilité. Quelques jours avant la sortie du long métrage, lepetitjournal.com a rencontré l’actrice et réalisatrice de 49 ans. Ses métiers, le verbe être, son enfance…
France/Monde
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Villard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

FRANCOPHONIE – Peut-on oublier la langue de Molière?

Le sommet de la francophonie se tiendra ce week-end à Dakar. A cette occasion, nous vous proposons de relire un article consacré aux difficultés rencontrés dans leur propre langue par les expatriés de longue date. Alors que les chefs d’Etat et de gouvernement concernés s'occuperont des thèmes chers aux pays appartenant à l’Organisation internationale de la francophonie, quelles sont donc les préoccupations linguistiques des Français de l’étranger