Marrakech

TRIPORTEURS- Pas d'homologation pour plus de 90%

Les propriétaires de triporteurs conduisent sans permis, car ils ont une cylindrée trafiquée de 150 cm3 à 50 cm3 et s'en servent tant pour le commerce que pour le transport de personnes


Photos P.Verger

Certes, on en voit de plus en plus dans les grandes villes mais aussi en campagne, et pourtant la plupart sont illégaux. Ces triporteurs munis d'une benne à l'arrière ou à l'avant, prolifèrent grâce à l'Initiative Nationale de Développement Humain (INDH) qui a lancé un programme pour privilégier des investisseurs à acheter ce type d'engins. Si certains sont utilisés pour le transport de marchandises, d'autres les ont aménagés en transport "isotherme" ou en ateliers d'électricité ou de menuiserie ambulants. Mais d'autres vont plus loin et les utilisent pour véhiculer des personnes pour en faire un travail lucratif ou parfois pour le transport d'animaux. Il existerait environ 80.000 de ces engins dont 50% sont assemblés par des industriels marocains. En l'espace de 2 ans, c'est entre 20 et 25.000 triporteurs qui ont été importés de Chine en majorité.


Un prix d'achat entre 15.000 et 18.000 Dhs
L'utilité de ces engins n'est pas à prouver mais le problème vient du fait de leur illégalité par rapport au code la route. Plus de 90% circulent en étant enregistrés dans la catégorie des moins de 50 cm3 or ils disposent d'une cylindrée de 150 cm3 au minimum. C'est tout simplement une falsification qui vise à échapper à 3 points essentiels : obligation de passer un permis de conduire, d'être assujetti à une carte grise et de payer une assurance plus onéreuse. Une campagne, après la mise en route du nouveau code en octobre 2010, a été menée au cours de laquelle plusieurs triporteurs ont été saisis. Depuis, les autorités laissent circuler ces triporteurs car la plupart sont des outils de travail. Car les considérations sociales, conjuguées aux printemps arabes ont poussé les acheteurs vers ce type d'engin peu onéreux, puisqu'ils se situent entre 15.000 et 18.000 Dhs.


Changement avant janvier 2013  
Si l'obligation de respecter la législation pouvait bloquer un processus de promotion socio-économique pour des catégories sociales défavorisées, il devient plus en plus obligatoire de faire respecter le code de la route. Le coût pour chaque triporteur serait de l'ordre de 4.500 Dhs qui n'est pas du tout à la portée des utilisateurs. Un problème que les autorités ont du mal à canaliser car dans certains quartiers défavorisés, ces triporteurs pallient la défaillance des services publics de transport. Dans l'impossibilité de faire respecter à la lettre la loi, les autorités ont prévu de laisser circuler ces triporteurs jusqu'en janvier 2013, après quoi les contrôles se feront plus stricts. D'un autre côté, certains tiennent à respecter la loi et regrettent que sous le prétexte de jouer un rôle social le nombre de ces engins se développe au détriment de la sécurité. Un nouveau changement qui aura du mal à passer comme le port obligatoire du casque, le respect des feux tricolores, les stops et bien d'autres anomalies qui ne nous surprennent plus.

Pierre Verger (www.lepetitjournal.com/marrakech.html) mercredi 11 janvier 2012

Marrakech
Marrakech en bref
A la une

AMOUR ET EXPATRIATION - Les grandes tendances

La Saint-Valentin, c’était le mois dernier. Mais l’amour, c’est tous les jours, et peu importe les kilomètres qu’il faut parcourir. Une étude baptisée « Expat insider 2014 » publiée par le site communautaire d’expatriés Internations dévoile des statistiques sur l’amour et l’expatriation. On y apprend notamment que 11% des sondés ont choisi l’expatriation par amour pour leur conjoint.
France/Monde
Les trophées

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L'ÉTRANGER - Une soirée de gala au Quai d’Orsay pour les lauréats

Pour la troisième édition des Trophées des Français de l’étranger, plus de 300 personnes étaient réunies mardi 17 mars au Quai d’Orsay pour récompenser les lauréats. Ces sept expatriés aux parcours exceptionnels, faisant rayonner la France au-delà de ses frontières grâce à leurs projets variés, étaient à l’honneur. Aux côtés du Secrétaire d’Etat chargé des Français de l’étranger, Matthias Fekl, sénateurs, députés et partenaires étaient présents pour la cérémonie.

TROPHÉES DES FRANÇAIS DE L’ÉTRANGER – Découvrez les lauréats 2015

lepetitjournal.com met à l’honneur nos compatriotes avec les Trophées des Français de l'étranger. Découvrez les lauréats de cette troidième édition. Ils sont luthier au Portugal, entrepreneur au Vietnam, artiste scupteur en Thaïlande, apprenti forgeron au Japon, ils ont fondé une école au Danemark, une ONG au Cambodge ou voué leur vie à l'agro-écologie en Afrique...Tous ont en commun un engagement et un parcours exceptionnels. Ils ont été récompensé hier soir au Quai d'Orsay, lors d'une soirée de gala
Expat
Expat - Emploi

FRANCOPHONIE – Le français, la langue morte des entreprises ?

Yves Montenay yvesmontenay.fr
À l’heure de la mondialisation, l’anglais a un statut hégémonique dans le monde de l’entreprise. Qu’en est-il du français ? Peut-il encore être considéré comme une langue de travail ? Yves Montenay, directeur de l’Institut de culture, économie et géopolitique, et ancien chef d’entreprise, estime que c’est une valeur essentielle à la santé des entreprises francophones.

COACHING - Peur de rentrer en France

Après 25 ans en Australie à travailler dans l'hôtellerie Joséphine hésite à rentrer. Le retour en France est-il simple après une si longue expatriation ? Afin de surmonter son appréhension elle fait appel à un coach. Nicolas Serres Cousiné nous fait part de cette expérience
Expat - Politique

FRANCOPHONIE - Fleur Pellerin lance la 20e édition de la semaine de la langue Française

"La langue française est langue d’accueil " c’est le thème de la 20e édition de la semaine de langue française, lancée par la ministre de la culture et de la communication Fleur Pellerin ce mercredi 11 mars à Paris. Avec les événements de ce début d’année, la langue française devient un outil stratégique d’unification et de tolérance pour les francophones.

MATTHIAS FEKL – Premier forum pour pousser les PME à l’export

Pour aider les PME à exporter plus, Matthias Fekl, secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur, du Tourisme et des Français de l’étranger, présentait un nouveau plan d’action lors du premier forum des PME à l’international dont il est l'initiateur.
Magazine
Francophonie

REPORTAGE - A São Paulo, Zaz est la nouvelle star du Brésil

"Maravilhoso", "empolgamente", "genial", "top"… Les superlatifs résonnent après le concert de Zaz dimanche dernier à l’auditorium Ibirapuera – Oscar Niemeyer du parc Ibirapuera de São Paulo. Mais que diable les Brésiliens ont-ils pour l’artiste française ? Retour sur cette soirée musicale pleine de bonne humeur et de messages d’espoir !

REPORTAGE - Zaz met le feu au Circo Voador de Rio

Comme l’an dernier, la chanteuse française, en tournée brésilienne, a conclu la semaine dernière la Journée internationale de la francophonie au Circo Voador de Rio avec un concert mémorable. Public en délire, bagarre, autorités consulaires très décontractées… tout était réuni pour marquer l’événement.