Marrakech

ADIEU 2011- Vive 2012

L'année 2011 s'est terminée dans la joie et l'allégresse à Marrakech, tout en n'oubliant pas les évènements tragiques que la ville rouge a connus

Photo P.Verger

Adieu 2011 et vive 2012 ! Si le Maroc a aussi, comme beaucoup de pays, subi sa révolution, cela s'est passé plutôt dans le calme et la sérénité. Grâce aux manifestants mais aussi à la population, et surtout au gouvernement et à sa Majesté le Roi Mohammed VI. De l'intelligence, de la douceur et des réformes mises en place pour que le Maroc soit plus moderne, moins pauvre et reconnu de part le monde pour son ouverture pacifique.

Malheureusement rien ne pourra effacer le 28 avril 2010 à 11 heures, quand une bombe explosa au milieu de touristes au Café Argana faisant 17 morts dont 8 Français et de nombreux blessés à jamais traumatisés par cette violence aveugle. Des moments douloureux que les Marocains et surtout les Marrakchis ont du mal à oublier. Des images atroces qu'on essaie d'effacer de sa mémoire, des cris, des pleurs qu'on essaie de ne pas entendre. La mobilisation générale des Marocains et des Européens expatriés, tous unis au milieu de cette place Jemaa El Fna, montrera à quel point le terrorisme doit être combattu coûte que coûte et partout dans le monde. Chacun aura vécu cet évènement comme une atteinte à la liberté.

Marrakech avait souffert de janvier à avril des "printemps arabes", moins de touristes, moins de vie, mais de l'espérance. Ce 28 avril aura laissé beaucoup de traces dans les mémoires et ajouté à la crise, la ville rouge a vécu les mois les plus terribles de sa position de "spot" touristique mondialement connu. Le discours du Roi, un référendum et des élections législatives où le parti islamique a pris le pouvoir par les urnes ont véhiculé les plus folles rumeurs de février à novembre. Si la vie a repris son cours dès septembre, l'année s'est terminée en apothéose avec le Festival International du film, où les vedettes du grand écran sont venues donner la preuve que Marrakech restait et restera la ville où il fait bon vivre. Tout n'est pas rose loin s'en faut, mais tout n'est pas noir, il n'y a qu'à regarder au-delà de la ligne d'horizon pour se dire que là-bas, ailleurs, il y a pire et que la solidarité ne sera pas un vœu pieux pour 2012. Alors juste un dernier petit mot aux lecteurs du Petitjournal.com : merci pour votre aide, votre assiduité, vos commentaires, vos encouragements. Au nom du Petitjournal.com nous vous souhaitons une meilleure année, une bonne santé et que vive 2012!

Pierre Verger (www.lepetitjournal.com/marrakech.html) mercredi 4 janvier 2012

Marrakech

BUZZ

Le Maroc est plein de surprises... Deux nouvelles preuves en images!

HUMOUR - Gad Elmaleh triomphe encore et toujours !

L'humoriste franco-marocain Gad Elmaleh a donné la toute dernière représentation de son spectacle « Papa est en haut » en direct du Palais des Sports de Paris samedi dernier. Retransmis sur la première chaîne française, le show a explosé les scores d'audience...

BUZZ

Nouveau! Découvrez l’image insolite du jour…

REVUE DE PRESSE – Que s’est-il passé cette semaine ?

ECO – Les énergies solaires et éoliennes africaines alimenteront l’Europe / CULTURE & POLITIQUE – Mohammed VI, un roi mécène / SOCIETE – Expulsés pour prosélytisme / SAHARA – Le Barça au secours des jeunes Sahraouis / CULTURE - Quand les romans photos brisent les tabous

THEATRE - Molière en tournée au Maroc

Molière remonte sur les planches... Ses comédies, intemporelles, seront à l’honneur d’une tournée organisée à travers les plus grandes villes du…
Marrakech en bref
A la une

NOEMIE LVOVSKY - "Le cinéma français est plus chanceux que les autres cinémas européens"

Avec Laura Smet et Marina Foïs, Noémie Lvovsky compose le trio drôle et émouvant du film Tiens-toi droite réalisé par Katia Lewkowicz, en salles depuis le 26 novembre. Elle incarne Sam, une mère de famille nombreuse décidée à prendre son indépendance mais rongée par la culpabilité. Quelques jours avant la sortie du long métrage, lepetitjournal.com a rencontré l’actrice et réalisatrice de 49 ans. Ses métiers, le verbe être, son enfance…
France/Monde
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Partir pour mieux revenir

"Je me sens seul comme au milieu de l’océan". Je suis à l’autre bout du téléphone et je peux ressentir toute la détresse de Patrick, 40 ans. En quinze ans, il s’est construit l’une des plus belles réputations de décorateur en Espagne, les clients se battent littéralement pour avoir ses services, et pourtant il a cette terrible impression d’être arrivé en bout de course. "Je veux arriver à prendre un virage que je n’arrive pas à négocier seul. Ce virage est un nouveau challenge professionnel qui me redonnera l’envie de me lever le matin".
Expat - Politique

MARC VILLARD – "L’AFE doit se concentrer sur l’essentiel"

Marc Villard, premier président élu de l’Assemblée des Français de l’Etranger (AFE), a aujourd’hui la lourde tache d’élaborer les règles de fonctionnement de la nouvelle assemblée. En pleine réflexion sur les rôles de chacun au sein de l’institution, ses priorités n’en demeurent pas moins centrées sur les préoccupations au quotidien des Français de l’étranger
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.
Francophonie

POURIA AMIRSHAHI - Francophonie : le sursaut ou le déclin

"Le XVe sommet de la Francophonie qui s’ouvre est avant tout l’occasion de poser les jalons d’une nouvelle vision et, partant, d’une nouvelle orientation stratégique....", déclare dans un communiqué Pouria Amirshahi, Député de la Neuvième circonscription des Français de l’Étranger.

FRANCOPHONIE – Peut-on oublier la langue de Molière?

Le sommet de la francophonie se tiendra ce week-end à Dakar. A cette occasion, nous vous proposons de relire un article consacré aux difficultés rencontrés dans leur propre langue par les expatriés de longue date. Alors que les chefs d’Etat et de gouvernement concernés s'occuperont des thèmes chers aux pays appartenant à l’Organisation internationale de la francophonie, quelles sont donc les préoccupations linguistiques des Français de l’étranger