Manille

NOEL – Des cadeaux, encore des cadeaux !

Il est temps pour notre nouvelle équipe de rédaction de souhaiter à tous nos lecteurs de très heureuses fêtes de Noël et de fin d’année. Deux de nos nouvelles apprenties journalistes de l’atelier presse online du Lycée français de Manille ont pour l’occasion imaginer pour vous quelques manières créatives et originales de présenter vos cadeaux. Tous sont réalisables à partir de matériaux simples et bon marché, disponibles aux Philippines. A vos ciseaux donc ! Divertissement garanti !

Pour réaliser l’ensemble des emballages proposés, reportez-vous au film en toute fin d’article.

Des étoiles plein les yeux !

Une touche de couleur qui égaiera vos cadeaux… une étoile pour Noël !

Vous avez besoin de :

- une paire de ciseaux ;

- du scotch ;

- du papier kraft marron ;

- plusieurs pailles blanches et rouges ;

- de la ficelle ;

- des feuilles de papier blanc.

Façon Jackson Pollock

A la manière de l’artiste américain Jackson Pollock, ajoutez une touche d’expressionisme abstrait à vos emballages. Attention : soyez prêts à avoir de la peinture partout sur vos mains !

Vous avez besoin de :

- une paire de ciseaux ;

- du scotch ;

- du papier blanc ou noir ;

- de la peinture blanche ou noire (en fonction du papier choisi) ;

- du ruban.

Un emballage d’actualité !

Voici un emballage qui respecte le développement durable… et sans doute l’un des préférés de tous nos lecteurs assidus ! Si vous n’avez pas de papier d’emballage cadeau, utilisez du simple papier journal !

Vous avez besoin de :

- une paire de ciseaux ;

- du scotch ;

- du papier journal ;

- du ruban.

Beauté naturelle…

Comme une invitation à la promenade au jardin…

Vous avez besoin de :

- une paire de ciseaux ;

- du scotch ;

- des feuilles ;

- du papier blanc ou marron ;

- de la ficelle.

Des étoiles, encore… en couleur !

Certes cet emballage est un peu plus compliqué mais cela vaut le coup !

Vous avez besoin de :

- une paire de ciseaux ;

- du scotch ;

- du papier de couleur au choix ;

- un pistolet à colle chaude ;

- du papier cartonné pour support.

Voilà donc 5 façons créatives et originales d’emballer vos cadeaux ! A partager avec votre famille et vos amis.

Pour tout savoir sur ces ateliers créatifs, visionnez notre VIDEO.

 

Nous vous souhaitons, au nom de l’équipe du petitjournal.com/manille un joyeux Noel et une très bonne année à tous !

Maya MASSELIN et Lilal BUNON (2nde – atelier presse online) (www.lepetitjournal.com/manille) vendredi 23 décembre 2016

 


Des emballages festifs pour les fêtes by lepetitjournal-com

 

IMPRESSIONS DE MANILLE – On the road again…

Nouvelle chronique poétique cédée aux élèves de 2de de l’option Littérature et Société du Lycée français de Manille. En écho au travail d’exploration et d’analyse géographiques du quartier de Betterliving à Parañaque, ils se sont emparés des outils du poète pour interroger le défilé du paysage urbain au rythme chaotique du tricycle. Traverser et vivre différemment cet environnement a priori si familier.

TOURISME – Besoin d’évasions…

C’est à un été d’évasions que l’équipe du petitjournal.com de Manille vous invite dès le début du mois prochain. Et l’année à venir devrait être elle…

SCIENCES – Histoires d’eau

L’eau courante est aujourd’hui un service courant dans les pays développés et un critère de développement des pays émergents. Mais saviez-vous que la…
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine