Manille

SCIENCES – Le mystère de la disparition des Aztèques

Pendant des siècles, des historiens, des archéologues et des scientifiques n’ont cessé de rechercher les causes la disparition mystérieuse des Aztèques. Comment se fait-il en effet que la population native du Mexique soit passée de 25 millions à 1 million seulement entre le début et la fin du 16ème siècle ? De nombreuses hypothèses ont été énoncées au fil du temps, mais une nouvelle explication a bouleversé, le mois dernier, le monde de la science et de l’histoire.

 Une salmonellose rare et mortelle

De nos jours, la salmonellose est connue comme une maladie qui est souvent la conséquence de la consommation d’aliments insuffisamment cuits. Il s’agit d’une infection ayant pour origine une bactérie nommée salmonelle, que les moyens médicaux d’aujourd’hui permettent de combattre facilement.

Pourtant, il y a quelques siècles, cette infection était mortelle. Les chercheurs de l’Institut Max Planck viennent ainsi de présenter des preuves génétiques montrant que la cause de l’épidémie qui aurait touchée le peuple aztèque serait une forme primitive et mortelle de la salmonelle.

Ils se sont rendus dans un cimetière à Oaxaca, dans le sud-ouest du Mexique, pour extraire et séquencer l’ADN des dents de 29 corps enterrés. Ils ont ensuite séparé l’ADN humain de l’ADN bactérien. Après avoir comparé leurs résultats avec plus de 2700 génomes de bactéries modernes, ils ont constaté que la grande majorité de défunts testés semblait avoir été infectés par une souche mortelle de la salmonelle appelée Salmonella Paratyphi C.

Il s'agit d'une souche extrêmement rare de salmonelle, mais elle est toujours présente, en particulier dans des pays en développement. Cette maladie est transmise via la matière fécale et provoque une fièvre entérique ou typhoïde.

Une épidémie trop puissante pour le système immunitaire aztèque

Le système immunitaire est l'ensemble des processus et des mécanismes de défense mis en œuvre par un organisme pour lutter contre l'attaque d'éléments étrangers. Chez les vertébrés, deux mécanismes défensifs sont mis en jeu : l’une adaptative (acquis par l’organisme au cours de sa vie) et l’autre, utilisé contre la salmonellose, est appelée réponse immunitaire innée. Génétiquement héritée, elle est présente dès la naissance et implique les cellules résidant dans les tissus (macrophages, cellules dendritiques, mastocytes).

Lorsqu’un patient est atteint de salmonellose, il voit ses intestins subir une inflammation : celle-ci est due à une dilatation des vaisseaux sanguins (vasodilatation) avec un flux de sang, ce qui provoque une sortie de plasma (liquide du sang) dans les tissus voisins. Des mécanismes immunitaires sont alors déclenchés, notamment la sécrétion de nombreuses substances qui assureront le recrutement des cellules immunitaires.

Malheureusement, selon l’hypothèse des spécialistes, le système immunitaire des Aztèques n’était pas capable de résister à la pénétration de la salmonelle dans les intestins. Et, en l’absence de traitements, les conséquences en étaient fatales.

Une étude en cours de route

Beaucoup de chercheurs pensent que la salmonelle a été importée d’Europe, lors de la colonisation espagnole.

D'ailleurs, une autre étude portant sur les restes d’une femme décédée il y a environ 900 ans en Norvège a également montré des traces de salmonelle.

Néanmoins, cette hypothèse, certes crédible, restent encore a vérifier. Pour preuve, ces travaux n’ont pas encore été publié officiellement.

Une affaire à suivre…

Olivia KHO (Terminale S – LFM) (www.lepetitjournal.com/manille) mardi 18 avril 2017 SOURCES :

http://sciencepost.fr/2017/02/azteques-victimes-de-salmonelle/

http://www.actulatino.com/2017/02/23/mexique-les-azteques-ont-ils-peri-en-nombre-d-une-epidemie-de-salmonella-enterica/

http://www.passeportsante.net/fr/Maux/Problemes/Fiche.aspx?doc=salmonellose_pm 

 

PSYCHOLOGIE – Quelques enjeux de l’expatriation

L’équipe de rédaction du petitjournal.com de Manille vous propose la relecture de quelques chroniques de notre psychologue, Adélaïde LEFEVRE, pour interroger et mieux comprendre quelques questions clefs de l’expatriation.

PORTRAITS – Un paradis à protéger

Durant dix jours, l’équipe de rédaction du petitjournal.com/manille vous propose de faire la rencontre ou de redécouvrir quelques figures de la…

PORTRAITS – Des artistes en voyage

Durant dix jours, l’équipe de rédaction du petitjournal.com/manille vous propose de faire la rencontre ou de redécouvrir quelques figures de la…
Une internationale

EXPATRIATION – Gérer des vacances “obligatoires”

Passer du temps en famille pendant les vacances en France ? Obligé ! Faire des centaines de kilomètres en quelques jours pour arriver à apercevoir tout le monde ? Obligé ! Frôler la crise de foie ? Obligé ! Vous rêviez de repos, de changer d’itinéraire, de rentrer incognito ? Ce sera pour une autre fois ! Les expatriés sont attendus (au tournant ?) lors de leur passage en France.
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine