Manille

SCIENCES – Nos villes verticales...

L’invention de l’ascenseur a sans aucun doute permis plus que la facilitation d’un déplacement de bas en haut, ou de haut en bas : il a eu une influence directe et forte sur la fondation des villes modernes, constituées d’immeubles comportant d’innombrables étages, étages auquel l’on accède par le biais desdits ascenseurs. Sans ascenseur, notre monde d’aujourd’hui serait donc bien différent. Imaginez Manille sans ascenseur…

Un peu d’histoire

Au 3ème  siècle avant notre ère, le Grec Ctésibios invente un monte-charge qui fonctionne grâce à la pression de l’eau. C’est la première trace connue de ce genre de machine dans l’histoire, même si l’on pense que des monte-charges ont été utilisés lors de la construction de pyramides en Egypte Antique.

Par la suite, de nombreux noms ont contribué à la création l’ascenseur au fil des siècles, à travers l’invention de plusieurs machines au fonctionnement similaire à celui de l’ascenseur.

Le nom le plus célèbre de cette histoire reste aujourd’hui celui d’Elisha Otis même s’il n’est, à proprement, l’inventeur de notre ascenseur : il est celui qui l’a démocratisé au 19ème siècle en créant le limiteur de vitesse et le frein parachute, destinés à sécuriser le transport, et surtout en en faisant des démonstrations convaincantes au grand public.

Quelques explications

Le fonctionnement des ascenseurs électriques à contrepoids est assez complexe.

Un ascenseur est composé d’une cabine, souvent le seul élément connu de la généralité des gens, qui est l’habitacle dans lequel les utilisateurs se placent. Elle est généralement opaque, mais il arrive que certains ascenseurs soient équipés de vitres. Elle est aujourd’hui équipée de portes automatiques disposant d’un détecteur de choc, permettant d’éviter un triste sort aux passagers imprudents.

Cette cabine est guidée par des rails, appelés rails de guidage : ils permettent à l’ascenseur de ne pas dévier de sa trajectoire.

On nomme "gaine" le conduit contenant tout le système de l’ascenseur : cabine, câbles de suspension permettant de maintenir l’ascenseur, et dans le cas de certains ascenseurs modernes, la machine de traction.

Cette machine de traction est le cœur du système : elle est constituée d’une poulie de traction, d’un moteur, et d’un frein. Son but est évidemment de soulever la cabine : c’est le cœur du système. Elle est liée au contrepoids qui permet, comme son nom l’indique, de "contrer" le poids de l’ascenseur : il pèse en général le même poids que celui-ci plus la moitié de sa charge maximale, et permet une traction ne nécessitant pas trop d’énergie, contrairement à d’autres systèmes plus limités dans leur charge maximale.

La machine de traction est limitée par un régulateur de vitesse qui permet de régler la vitesse au cours du trajet. La vitesse augmente jusqu’à mi-chemin où elle est à son maximum, puis diminue progressivement jusqu’à l’arrivée. Ce système permet également de ne pas atteindre une vitesse pouvant mettre en danger les passagers.

Le système de sécurité le plus important de l’ascenseur est le système de "parachute" qui, en cas de vitesse trop importante de la cabine, bloque un câble auxiliaire reliée à celle-ci, diminuant sa vitesse, d’où son nom.

Quelques conséquences de l’ascenseur sur nos sociétés contemporaines

L’ascenseur a eu un impact évident sur la société d’aujourd’hui. Il a permis la création de villes non plus uniquement en étendue de territoire comme plus tôt dans l’histoire, mais dans la verticalité, permettant d’optimiser l’espace et donc concrètement, la construction de villes bien plus compactes.

On peut donc dire qu’il a changé la face du monde dans son urbanisation, car toutes les villes considérées comme "modernes" sont dépendantes de l’ascenseur : en France, par exemple, tous les immeubles de trois étages ou plus sont dans l’obligation d’en avoir un.

Brieuc FRESNEL (1ère S – LFM) (lepetitjournal.com/manille) mardi 21 mars 2017

SOURCES

http://michel.marquis7.free.fr/ressources/MC/sequence/seq1/dossier.pdf

http://www.montremoicomment.com/expliquer/comment-fonctionne-un-ascenseur.html

https://fr.wikipedia.org/wiki/Ascenseur

 

PSYCHOLOGIE – Quelques enjeux de l’expatriation

L’équipe de rédaction du petitjournal.com de Manille vous propose la relecture de quelques chroniques de notre psychologue, Adélaïde LEFEVRE, pour interroger et mieux comprendre quelques questions clefs de l’expatriation.

PORTRAITS – Un paradis à protéger

Durant dix jours, l’équipe de rédaction du petitjournal.com/manille vous propose de faire la rencontre ou de redécouvrir quelques figures de la…

PORTRAITS – Des artistes en voyage

Durant dix jours, l’équipe de rédaction du petitjournal.com/manille vous propose de faire la rencontre ou de redécouvrir quelques figures de la…
Une internationale
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Nouvelle-Calédonie - Communauté

FRANCOPHONIE - 10ème forum du Pacifique

Le 10ème Forum Francophone du Pacifique aura lieu cette année les 7, 8 et 9 septembre prochain à Nouméa. Objectif : promouvoir la…
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine