Manille

POLITIQUE – Emmanuel Macron face à la presse philippine

Alors que le président Duterte s’est félicité de l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence française (lire ICI), The Manila Bulletin, n’a pas hésité, dans un éditorial publié le 12 mai dernier, à comparer les deux hommes : les réformes économiques proposés par le nouveau président français se veulent en effet, selon le journal manillais, "en faveur des pauvres de son pays", ce qui n’est pas sans leur "rappeler (leur) propre président Duterte".

Carmen Pedrosa, éditorialiste au Philippine Star, reprend cette comparaison pour souligner que ces deux victoires électorales marquent "une rupture avec les anciennes traditions électorales" et un "rejet du système".

Alan Midzel, éditorialiste au Mindanao Times, développe quant à lui une analyse plus globale des résultats de ces élections : il affirme croire que cette victoire d’un président libéral et pro-européen ne freinera guère la montée des nationalismes en Europe dans un contexte de crise sociale, politique et économique.

François COUDRAY (www.lepetitjournal.com/manille) lundi 22 mai 2017

 
A la Une à Manille

IMPRESSIONS DE MANILLE – On the road again…

Nouvelle chronique poétique cédée aux élèves de 2de de l’option Littérature et Société du Lycée français de Manille. En écho au travail d’exploration et d’analyse géographiques du quartier de Betterliving à Parañaque, ils se sont emparés des outils du poète pour interroger le défilé du paysage urbain au rythme chaotique du tricycle. Traverser et vivre différemment cet environnement a priori si familier.

TOURISME – Besoin d’évasions…

C’est à un été d’évasions que l’équipe du petitjournal.com de Manille vous invite dès le début du mois prochain. Et l’année à venir devrait être elle…

SCIENCES – Histoires d’eau

L’eau courante est aujourd’hui un service courant dans les pays développés et un critère de développement des pays émergents. Mais saviez-vous que la…
Une internationale

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !
Actu internationale
En direct d'Asie Pacifique
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION ET IMPATRIATION - Le revers de la médaille

De plus en plus d’entreprises transfèrent une partie de leurs activités à l’étranger, vers des pays à moindre coût. L’expatrié et l’impatrié sont destinés à être le lien physique entre le siège et son centre d’opération délocalisé pour assurer le contrôle des opérations et procéder aux transferts de connaissances entre les deux entités. Or il s’avère que le transfert de personnel n’a pas toujours un impact positif !

EXPATRIATION – 10 pays pour booster sa carrière

Etats-Unis, Royaume-Uni, Taïwan... Sur la base des réponses apportées par 14.000 personnes expatriées (de toutes nationalités), la dernière enquête publiée par InterNations compile les pays où il faut s’expatrier si l’on veut booster sa carrière. L'Europe est mal classée.
Expat - Politique
Magazine