ÉCO - Le fisc espagnol réclame douze millions d'euros à Microsoft Ibérica

La filiale ibérique du géant américain de l'informatique, Microsoft, est en fâcheuse posture. L'administration fiscale espagnole lui réclame en effet douze millions d'euros d'impôts impayés, contractés entre 2004 et 2006. L'information a été révélée par le quotidien économique El Economista, qui indique que cette somme inclut les intérêts de la dette accumulée depuis six ans. Les griefs du gendarme des finances publiques concernent le non versement d'impôts sur les sociétés lors des exercices commerciaux 2004 et 2005 (11,9 millions), ainsi que le paiement de l'impôt sur le revenu des entreprises étrangères résidentes en Espagne en 2006 (155.715 euros). La société, déjà alertée, avait tenté de faire appel auprès du tribunal administratif économique en janvier dernier. Les deux recours ont été rejetés. Le quotidien économique souligne que cette mise en demeure pourrait mettre en péril la bonne santé de Microsoft Ibérica, puisque les sommes dues représenteraient un an et demi de bénéfices pour l'entreprise. Cette nouvelle affaire montre en tout cas la détermination des autorités locales à faire la chasse aux mauvais payeurs, qu'ils sont Espagnols ou étrangers.
Damien LEMAÎTRE (www.lepetitjournal.com - Espagne) Vendredi 16 novembre 2012

 
Madrid

DIALOGO - Regards croisés sur les systèmes éducatifs français et espagnols

La semaine dernière, l’association d’amitié franco-espagnole Diálogo a réuni des spécialistes de l'éducation et de l'écriture pour tenter d’analyser les défaillances des systèmes éducatifs français et espagnol, et surtout de déterminer s'ils nécessitent des réformes ou une véritable transformation.
Actualité Espagne

UNESCO – Les Fallas déclarées Patrimoine Immatériel de l’Humanité

C’était une décision extrêmement attendue depuis plusieurs mois et c’est un peu avant 13h ce mercredi 30 novembre que la décision de l’UNESCO est tombée à Addis-Abeba : les Fallas sont inscrites en tant que Patrimoine Immatériel de l’Humanité au même titre que le Tribunal de las Aguas de Valencia en 2009 et les Fiestas de Nuestra Señora de la Salud de Algemesí en 2011.
Une internationale

PARTI SOCIALISTE – Le Projet 2017 pour les Français de l’étranger

La fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste présente son Projet 2017 en vue des élections législatives. Véritable « boite à outil » pour les candidats – 5 sont connus à ce jour – ce document fait le bilan de l’action gouvernementale en faveur des Français de l’étranger et formule des propositions dans de nombreux domaines, avec un impératif, celui du réalisme.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

W PROJECT - La Colombie: un pays sur lequel on parie

Les équipes du W PROJECT ont cette fois posé leurs valises en Colombie. Pays connu pour la qualité de son café, la Colombie tient son nom du célèbre explorateur qui découvrit dit-on l’Amérique. Elle accueille aujourd’hui de nouveaux types d’explorateurs à la recherche de solutions pour entreprendre et innover. Reportage vidéo

CINÉMA FRANÇAIS – Cap sur l’export !

La France est le pays européen qui exporte le plus de films, avec 216 millions d’euros en 2015. L’Amérique du Nord s’impose comme le principal acheteur de ces droits. Pour maintenir et étendre encore le rayonnement du cinéma français, le Centre National du Cinéma et de l’image animée (CNC) dévoile son plan « Plan Export ».
Expat - Politique

PARTI SOCIALISTE – Le Projet 2017 pour les Français de l’étranger

La fédération des Français de l’étranger du Parti socialiste présente son Projet 2017 en vue des élections législatives. Véritable « boite à outil » pour les candidats – 5 sont connus à ce jour – ce document fait le bilan de l’action gouvernementale en faveur des Français de l’étranger et formule des propositions dans de nombreux domaines, avec un impératif, celui du réalisme.

FILLON - En tête aussi chez les Français de l'étranger

Contrairement au premier tour, François Fillon arrive en tête chez les votants de l'étranger. Le report des voix a semble-t-il bien fonctionné pour le vainqueur de la Primaire de la Droite et du centre. On est pourtant loin du raz-de-marée qui a été constaté dans l'Hexagone, avec 52,3% des suffrages. 
Magazine