Madrid

VOUS - Pierre-Alban Waters, ambassadeur de l'EDHEC en Espagne

Venir s'implanter en Espagne et y créer sa propre entreprise, voilà un pari qui force le respect en temps de crise. Pierre-Alban Waters, 26 ans, peut déjà se targuer de l'avoir remporté. Rencontre avec un pur produit de l'EDHEC, dont il est actuellement le responsable des anciens élèves en Espagne

(Photo DR)
Pierre-Alban Waters impressionne, et pas seulement parce qu'il s'exprime à la vitesse de la lumière. Une expression orale qui traduit un dynamisme à toute épreuve et la sacro-sainte haine de la perte de temps. "J'ai beaucoup d'idées et d'envies, j'essaye de les réaliser. Par exemple, j'ai toujours voulu être trilingue le plus tôt possible. Alors, à un semestre de la fin de mon école de commerce, je me suis décidé à aller dans un pays pour apprendre une troisième langue. Avec un projet d'investissement personnel sur quatre ou cinq ans". Le castillan et l'Espagne, pays de rencontre de ses parents, emportent sa décision. C'était en 2008, il était à l'époque étudiant à l"EDHEC. Plus de trois ans après, le défi de la langue et celui de la vie sont remportés. En partie grâce à l'EDHEC. "Je parle couramment castillan et j'ai réussi à rester ici, c'était mon objectif de départ. A la fin de mes études, en mars 2009, je me suis mis à chercher du boulot. C'était la pleine crise, ils viraient à charette. Une entreprise qui m'intéressait m'a donné son aval pour m'embaucher, j'y suis rentré seulement en octobre... Entretemps, j'ai travaillé pour une boite de conseil. L'EDHEC m'a aidé".

Ambassadeur de l'EDHEC, avec pour objectif la transmission de la nécessité du réseau
Une présence continue. "A travers l'EDHEC, j'ai étudié à Toronto, Pékin, Madrid, et Nice; travaillé à Londres et Paris. On peut le résumer ainsi : grâce à l'EDHEC, j'ai voyagé". Pierre-Alban tisse aussi son réseau amical via le rugby, "avec les collègues de l'EDHEC, dont certains comptent encore parmi mes meilleurs amis. J'évolue à l'Olímpico Pozuelo. Attention, je ne suis pas Frédéric Michalak, mais je m'amuse."
Le quiziste assume l'esprit d'équipe sur le terrain, moins en dehors, où il préfère assurer seul sa destiné professionnelle. En mai 2011, après deux ans comme consultant management chez Accenture, il démissionne, pour "créer mon truc, assumer mes propres choix." La porte n'est pas claquée, qui restera toujours ouverte, au prix d'un passage remarqué.
Le temps de la réflexion passé, le "truc" en question s'impose à lui comme une évidence. "Je me suis dit : pourquoi ne pas aider les étrangers à s'installer à Madrid. Mais en essayant de prendre la brèche à mi-chemin entre l'agence immobilière et les services classiques de relocation. En proposant des services abordables pour tous." "Moving2Madrid" venait de naître.

Quatre pays différents durant les études, deux pour la vie professionnelle
Le concept en détails ? "Des visites d'appartement à distance, en particulier via skype. Je cherche le logement, j'assure un accompagnement durant six mois". Un essai rapidement transformé. "J'ai des clients pour deux mois d'avance, surtout des Français, mais aussi des anglophones et même Chinois. Donc oui, ça marche!"
Il n'oublie pas pour autant ce qu'il doit à l'EDHEC, dont il est aujourd'hui l'ambassadeur. "J'ai repris le groupe des anciens diplomés, j'en suis le responsable, "l'ambassadeur". Nous sommes 300 en Espagne, dont un tiers à Madrid. On organise fréquemment des rencontres pour créer un réseau. Tous les deux mois environ. En ce moment, ma plateforme privilégiée de communication et d'organisation du groupe est le site que je viens de lancer pour le RDV des Grandes Écoles: http://www.meetup.com/Grandes-Ecoles-Madrid. Vous pouvez me contacter par le groupe linkedin, le site RDV Grandes Écoles".

Benjamin IDRAC (www.lepetitjournal.com - Espagne) Mardi 14 février 2012

Contacter Pierre-Alban Waters : pierre-alban.waters@edhec.com, tel: 622 691 827, linkedin http://es.linkedin.com/in/pierrealbanwaters
EDHEC Alumni", association des anciens élèves de l'EDHEC, site officiel www.edhecalumni.com
Sur linkedin, le groupe s'appelle "EDHEC in Spain" http://www.linkedin.com/groups?gid=3962206&trk=hb_side_g


Madrid

EUROVEGAS BIS ? – Un nouveau méga-projet dans le sud madrilène, cette fois l'investisseur est chinois

EUROVEGAS,Madrid, EUROVEGAS chinois, investissements en Espagne, Lepetitjournal.com, Espagne
Un “mini Las Vegas“ à quelques kilomètres de Madrid, tel était le projet d’envergure mené par le millionnaire américain Sheldon Adelson, entre 2011 et 2013. Une ambition coupée court par le principal interressé, à cause de différents notamment fiscaux avec le gouvernement espagnol... Surprise ! Comme confirmé hier par le Président de la Communauté de Madrid, Mariano Rajoy aurait trouvé un autre investisseur intéressé dans un projet similaire,…
Actualité Espagne
A la une

W PROJECT - Le Mexique, une économie oubliée ?

Le Mexique vit un drôle de paradoxe. C’est un pays en pleine croissance, 12ème puissance économique mondiale (PIB), qui n’est pourtant mis sous le feu des projecteurs que pour les nombreux clichés qui lui sont attachés : insécurité, sauce pimentée, ponchos et autres moustachus. Focus du W Project sur un grand oublié.
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

W PROJECT - Le Mexique, une économie oubliée ?

Le Mexique vit un drôle de paradoxe. C’est un pays en pleine croissance, 12ème puissance économique mondiale (PIB), qui n’est pourtant mis sous le feu des projecteurs que pour les nombreux clichés qui lui sont attachés : insécurité, sauce pimentée, ponchos et autres moustachus. Focus du W Project sur un grand oublié.

EMPLOI - Comment trouver un travail à Dubaï ?

Vous avez envoyé des dizaines de CV et n'avez pas reçu une seule réponse d’un employeur ? Arrêtez tout maintenant, faites le point sur votre méthode et apportez ces quelques changements à votre stratégie de recherche d'emploi.
Expat - Politique

EXIL FISCAL – Pas de sauve-qui-peut généralisé

Près de 35.000 contribuables français ont quitté l’Hexagone en 2012. Seuls 587 d’entre eux étaient soumis à l’ISF. Un chiffre encore modeste, mais en hausse de 20% par rapport à 2011. Un rapport dresse les profil de ces expats un peu particuliers

ARNAUD LEROY - "Je suis un parlementaire, donc je veux débattre, proposer et peser sur les orientations"

"Je ne suis pas un lobbyiste mais un relai des Français établis hors de France" affirme clairement, M. Arnaud Leroy, jeune député des Français de la 5ème circonscription. La rédaction de Lisbonne a été à la rencontre de ce "frondeur" afin de l´interroger sur les résultats et les défis qui se posent à lui dans le cadre de son mandat; ceci à un moment où la situation politique est délicate pour la majorité en place.
Magazine
Les trophées

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.