Madrid

LANGUE ET CULTURE ESPAGNOLES AVEC L'ALLIANCE FRANÇAISE - Festivals de musique et autres fêtes populaires, la meilleure option pour profiter de l’été espagnol

Si pour un Espagnol, le coup d’envoi de l’été est le Chupinazo (le lancement d’un pétard du balcon de la mairie de Pampelune, pour inaugurer les mondialement connues fêtes de San Fermín), la diversité des propositions culturelles aux quatre coins de la géographie espagnole font de ce pays un environnement unique, riche en évènements pour tous les goûts, et qui sans aucun doute a séduit les 75 millions de touristes de l’année passée.

Depuis quelques années déjà, ce sont les festivals de musique pour les jeunes et les moins jeunes qui gagnent en importance, car les municipalités proposent un éventail de possibilités riches et variées : des macro-festivals aux plus modestes, toutes les options sont possibles.

Parmi les plus importants et les plus internationaux, citons le BBK de Bilbao, et le FIB de Benicassim, qui réunissent cette année des interprètes de la taille de Dépêche Mode, The Killers, Justice, Phoenix ou Die Antwoord pour le BBK sur la côte basque, ou The Weeknd, Red Hot Chili Peppers ou Kasabian pour le FIB sur le littoral de la communauté de Valence. Les entrées qui coûtent entre 60 et 120 euros environ permettent aux assistants d’écouter leurs groupes préférés pendant un, deux ou trois jours. Cette année, 100.000 personnes sont attendues à Bilbao, qui voit dans cet évènement une importante source de revenus pour la municipalité, outre l’impact international qui redonne à la ville une place culturelle centrale. D’autres festivals s’ajoutent à cette liste et se consolident, notamment celui –plus modeste- de musique électronique qui a lieu dans une toute petite municipalité côtière d’Almeria, le Dreambeach, ou l’Arenal Sound, en août dans le village de Burriana, à Castellón.

Cocktail gagnant pour les organisateurs ―musique, plage et prix raisonnables― les festivals espagnols commencent à être très prisés auprès des jeunes de tous les coins d’Europe.

COMMENCEZ À APPRENDRE L’ESPAGNOL AVEC L’ALLIANCE FRANÇAISE DÉBUT DES COURS EN OCTOBRE
POUR PLUS D’INFORMATIONS, CONTACTEZ-NOUS : informacion@afmadrid.es
Tél : 91 435 15 32

(www.lepetitjournal.com - Espagne) Vendredi 14 juillet 2017 
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !
Suivez nous sur Facebook et sur Twitter
Téléchargez notre application pour téléphone mobile via Itunes ou via Google Play

 
Madrid

LÉGISLATION – Le droit à se déconnecter en dehors des heures de travail étudié en Espagne

Qui n’a pas déjà reçu un message ou un appel de son travail alors que vous aviez terminé votre journée ou que vous étiez en congés ? Qui n’a pas reçu de mails professionnels un dimanche et tout fait pour ne pas y répondre en disant “ça attendra demain“ ? Les nouvelles technologies et autres services digitaux, auxquels notre société est devenue addict et que nous utilisons à longueur de journée, permettent parfois des abus. Ces pratiques…
Actualité Espagne

LÉGISLATION – Le droit à se déconnecter en dehors des heures de travail étudié en Espagne

Qui n’a pas déjà reçu un message ou un appel de son travail alors que vous aviez terminé votre journée ou que vous étiez en congés ? Qui n’a pas reçu de mails professionnels un dimanche et tout fait pour ne pas y répondre en disant “ça attendra demain“ ? Les nouvelles technologies et autres services digitaux, auxquels notre société est devenue addict et que nous utilisons à longueur de journée, permettent parfois des abus. Ces pratiques pourraient bientôt être légiférées et régulées en Espagne, puisque la question du droit à se déconnecter complétement de son activité professionnelle est actuellement à l’étude. Le pays pourrait bien s’inspirer des mesures déjà prises chez leurs voisins français, depuis quelques mois
Une internationale

DON'T GO TO ALGERIA – Tolt : "J’ai envie de découvrir les pays qui souffrent des préjugés"

Un an après avoir connu un franc succès avec sa vidéo « Don’t go to Iran » qui efface tous les stéréotypes entendus sur la République islamique, Benjamin Martinie, alias Tolt, revient avec une nouvelle vidéo, cette fois sur l’Algérie, tout en gardant le même concept. Le principe est simple, « Tolt » part deux semaines dans le pays en question, et y découvre sa culture et son peuple.
Actu internationale
En direct d'Europe
Stockholm - Actualité

6 FEVRIER – La fête nationale same

Depuis 1992, le 6 février, c’est la fête nationale same (samenationaldagen). Une occasion pour nous d’aborder la culture et l'histoire de…
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine