Madrid

CO-WORKING - Ne plus travailler seul à Madrid

Les co-workings fleurissent de plus en plus dans la capitale madrilène. Ces espaces réinventent au quotidien la manière de travailler de nombre de travailleurs indépendants qui fonctionnaient jusque-là en solitaires, souvent depuis chez eux. En bref, une alternative à l'isolement privilégiant l'échange. A Madrid, le mouvement a pris une belle ampleur ces dernières années. Le site de bonnes adresses 11870.com en a dernièrement fait un focus. Retour sur cette nouvelle mode qui a du bon
CO-WORKING,11870.com,Madrid,Corinne Pitiot, lepetitjournal.com,Espagne
(Photo HUB Madrid)

Organiser son travail différemment, c'est ce que propose le co-working. L'idée est née à San Francisco en 2005 et depuis n'a cessé de proliférer partout dans le monde. L'espace partagé, dédié au travail, permet aux co-workers de ne pas rester isolés chez eux et de se sociabiliser via le réseau. L'Espagne et Madrid en particulier n'ont pas échappé à la propagation. Selon le site 11870.com, le pays se place en troisième position dans le classement des nations ayant le plus grand nombre d'espaces de co-working, juste derrière les Etats-Unis et l'Allemagne. L'étude Global Coworking Census: 2013 réalisée par Deskwanted chiffre à cent quatre-vingt-dix neuf le nombre d'espaces de ce type en Espagne. Quarante d'entres eux seraient répartis entre Madrid et Barcelone.

L'intérêt, c'est le partage
Corinne Pitiot est co-worker depuis plus d'un an à Madrid. Elle explique que "le co-working est un endroit de travail collectif et partagé". Pour elle, l'intérêt c'est le partage : "On partage notre expérience, on rencontre des gens qui sont dans la même démarche ; on partage nos problèmes et on s'entraide. C'est assez enrichissant et c'est une manière de rompre avec la solitude". L'espace que Corinne a choisi s'appelle The Women Station, situé rue de Medellin à Madrid. Cet espace "aide les femmes à se lancer dans leur projet en leur donnant des facilités" précise-t-elle. L'ambiance ? "C'est comme au travail. Ce qu'il y a de bien c'est qu'il y a une synergie qui se crée entre les personnes, mais pour cela il faut maintenir une continuité dans la relation. C'est ce que permet le co-working". Comme le confirme Corinne, le co-working se base sur deux principes : le partage d'un bureau mais aussi l'accès à un réseau qui promeut l'échange et l'ouverture. Dans ces espaces, des personnes de tous les domaines se rencontrent et sont libres d'échanger leur expérience.

Utopic_US regroupe plus de deux cent co-workers et de ce fait peut être considéré comme le plus grand d'Espagne. Olivia Czetwertynski est chargée du marketing et de la communication de Utopic_US, un espace de co-working situé dans le centre de Madrid. "L'idée est née du fait qu'on voulait créer un espace pour changer le monde". Utopic_US est centré sur la créativité et l'innovation à travers l'art, le monde culturel mais aussi le marketing et la communication. Il y est possible de devenir co-worker pour dix ou vingt heures à la semaine, de s'abonner au mois, d'avoir des prix spéciaux pour les startups. Les co-workers d'Utopic_US "cherchent à travailler sans être seuls chez eux, en venant ici, ils cherchent à se réinventer en tant qu'auto-entrepreneurs par exemple". La collaboration est l'un des points forts de cette forme d'organisation du travail. "Les projets naissent de la collaboration gratuite entre les différents membres", lance Olivia.

Le site 11870.com propose une liste d'espaces de co-working situés dans la capitale espagnole. On y trouve notamment Studio Banana dans le quartier Tetuan, HUB Madrid (un réseau international, HUB, avec des connexions à travers le monde et une antenne dans la capitale, donc), Espiritu 23, La Industrial (tous deux dans le quartier de Malasaña) et plusieurs autres espaces à découvrir.

Milia Colombani (www.lepetitjournal.com - Espagne) lundi 29 avril 2013
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

 
Madrid

EXHUMATION - La moustache de Salvador Dali est intacte

Les experts judiciaires chargés des prélèvements d'ADN sur la dépouille du peintre surréaliste espagnol Salvador Dali, mort il y a 28 ans, ont constaté que ses restes embaumés étaient bien conservés à commencer par sa célèbre moustache relevée, a annoncé la fondation Dali vendredi
Actualité Espagne

EXHUMATION - La moustache de Salvador Dali est intacte

Les experts judiciaires chargés des prélèvements d'ADN sur la dépouille du peintre surréaliste espagnol Salvador Dali, mort il y a 28 ans, ont constaté que ses restes embaumés étaient bien conservés à commencer par sa célèbre moustache relevée, a annoncé la fondation Dali vendredi
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine