EXPO - La "Movida madrilena" en photos, selon Pablo Perez-Minguez

Vingt-cinq ans après l’un des événements culturels les plus singuliers et originaux de la création contemporaine espagnole, la movida madrilène, le photographe Pablo Perez-Minguez réunit 90 portraits dans une exposition présentée au Museo de Arte Contemporaneo de Madrid

Fabio Mcnamara (Photo : Pablo Pérez- Mínguez)

Aujourd’hui reconnu comme LE photographe de la movida, Pablo Perez-Minguez
compile dans “Mi Movida madrilena”une petite partie de son œuvre qui date du
début des années 80. Une époque caractérisée par l’esprit de liberté, l’hédonisme, le retour àla nature et le “vale todo”...
L’exposition nous promène àtravers le monde de celui qu’on surnomme “PPM”, photographe de référence des années 70 et 80. Pedro Almodovar et Fabio McNamara nous souhaitent la bienvenue avec la première photo de l’exposition. Ils posent tous les deux, maquillés et travestis en femmes, pour le concert de la Nochevieja de l’année 83, dans la salle mythique Rock ola. Le photographe immortalise aussi des groupes de musique comme Radio Futura et Kaka de Luxe. Mais Perez-Minguez ne photographie pas que les cinéastes et les musiciens... Derrière son objectif, PPM traque tous ceux qui ont fait de Madrid le symbole de la modernitédes années 1980 : peintres, journalistes, galeristes et acteurs de la nuit madrilène.
Ne sois pas médiocre, sois optimiste
Mi Movida madrilena”recrée le studio mythique du photographe oùse tenaient des “fiestas fotograficas”ou encore des “diapo party’s”... Un studio atelier qu’il définit lui même comme “un mélange entre le cabaret et le cabinet du docteur Freud”. La plupart des portraits de l’exposition, tant individuels que collectifs, sont des affiches de concerts, des pochettes de disques, des unes de revues ou affiches d’expos. A travers ses clichés, PPM nous fait surtout revivre ce ton provocateur et cette ambiance festive, caractéristiques de la movida. L’exposition réunit aussi un panel de 72 photos de la série Fotoporos, “Photopeaux”, baptisée ainsi pour la proximitéde l’objectif avec la peau...
Témoin de l’intense activitéartistique de l’époque, PPM met sur pied une iconographie riche, aux airs warholiens. Pour Carlos Serrano, commissaire de l’exposition et acteur de la movida, “Cela ne se résume pas àun simple reportage historique sur la movida mais plutôt àquelque chose d’origine intérieure : la vision optimiste de ce photographe qui a étéun protagoniste actif et un témoin exceptionnel de cet espèce de folie collective”.
Marie VALLEREY (
www.lepetitjournal.com - Madrid) 30 août 2006

Mi Movida madrilena.`Fotografias de Pablo Perez-Minguez (1979- 1985)
Jusqu’au 8 octobre 2006
Museo Municipal de Arte Contemporaneo
Calle Conde Duque, 9
Métro San Bernardo ou Ventura Rodriguez
Entrée gratuite
Tel : 915 885 928
Madrid
Actualité Espagne
A la une
France/Monde
En direct d'Europe
londres - Communauté

CRICKET - Le mystère enfin résolu

S’il y a bien un mystère qu’aucun Français de Londres n’a résolu, c’est celui du cricket. Il est pourtant le deuxième sport le plus…
milan - Communauté

STAGE – Arrivederci Elise e Mathilde !

Depuis quelques mois, Elise Quinio et Mathilde Tricot travaillaient à la rédaction du Petitjournal.com de Milan dans le cadre d’un stage.…
Expat
Expat - Emploi

RETOUR EN FRANCE - "Je ne me sens plus chez moi"

 "Je suis complètement à court d’excuses, je n’ai plus le choix, il va falloir que je dise au revoir à ma ville chérie, Mexico, et que j’aille faire un tour en France voir la famille". Je réalise très vite que le stress de Jean est plus sérieux que cela en a l’air. Il n’est pas retourné en France depuis des années et la perspective de se retrouver là-bas, en famille cet été, le paralyse.
Expat - Politique
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.