EXPO - La "Movida madrilena" en photos, selon Pablo Perez-Minguez

Vingt-cinq ans après l’un des événements culturels les plus singuliers et originaux de la création contemporaine espagnole, la movida madrilène, le photographe Pablo Perez-Minguez réunit 90 portraits dans une exposition présentée au Museo de Arte Contemporaneo de Madrid

Fabio Mcnamara (Photo : Pablo Pérez- Mínguez)

Aujourd’hui reconnu comme LE photographe de la movida, Pablo Perez-Minguez
compile dans “Mi Movida madrilena”une petite partie de son œuvre qui date du
début des années 80. Une époque caractérisée par l’esprit de liberté, l’hédonisme, le retour àla nature et le “vale todo”...
L’exposition nous promène àtravers le monde de celui qu’on surnomme “PPM”, photographe de référence des années 70 et 80. Pedro Almodovar et Fabio McNamara nous souhaitent la bienvenue avec la première photo de l’exposition. Ils posent tous les deux, maquillés et travestis en femmes, pour le concert de la Nochevieja de l’année 83, dans la salle mythique Rock ola. Le photographe immortalise aussi des groupes de musique comme Radio Futura et Kaka de Luxe. Mais Perez-Minguez ne photographie pas que les cinéastes et les musiciens... Derrière son objectif, PPM traque tous ceux qui ont fait de Madrid le symbole de la modernitédes années 1980 : peintres, journalistes, galeristes et acteurs de la nuit madrilène.
Ne sois pas médiocre, sois optimiste
Mi Movida madrilena”recrée le studio mythique du photographe oùse tenaient des “fiestas fotograficas”ou encore des “diapo party’s”... Un studio atelier qu’il définit lui même comme “un mélange entre le cabaret et le cabinet du docteur Freud”. La plupart des portraits de l’exposition, tant individuels que collectifs, sont des affiches de concerts, des pochettes de disques, des unes de revues ou affiches d’expos. A travers ses clichés, PPM nous fait surtout revivre ce ton provocateur et cette ambiance festive, caractéristiques de la movida. L’exposition réunit aussi un panel de 72 photos de la série Fotoporos, “Photopeaux”, baptisée ainsi pour la proximitéde l’objectif avec la peau...
Témoin de l’intense activitéartistique de l’époque, PPM met sur pied une iconographie riche, aux airs warholiens. Pour Carlos Serrano, commissaire de l’exposition et acteur de la movida, “Cela ne se résume pas àun simple reportage historique sur la movida mais plutôt àquelque chose d’origine intérieure : la vision optimiste de ce photographe qui a étéun protagoniste actif et un témoin exceptionnel de cet espèce de folie collective”.
Marie VALLEREY (
www.lepetitjournal.com - Madrid) 30 août 2006

Mi Movida madrilena.`Fotografias de Pablo Perez-Minguez (1979- 1985)
Jusqu’au 8 octobre 2006
Museo Municipal de Arte Contemporaneo
Calle Conde Duque, 9
Métro San Bernardo ou Ventura Rodriguez
Entrée gratuite
Tel : 915 885 928
 
Madrid

EXHUMATION - La moustache de Salvador Dali est intacte

Les experts judiciaires chargés des prélèvements d'ADN sur la dépouille du peintre surréaliste espagnol Salvador Dali, mort il y a 28 ans, ont constaté que ses restes embaumés étaient bien conservés à commencer par sa célèbre moustache relevée, a annoncé la fondation Dali vendredi
Actualité Espagne

EXHUMATION - La moustache de Salvador Dali est intacte

Les experts judiciaires chargés des prélèvements d'ADN sur la dépouille du peintre surréaliste espagnol Salvador Dali, mort il y a 28 ans, ont constaté que ses restes embaumés étaient bien conservés à commencer par sa célèbre moustache relevée, a annoncé la fondation Dali vendredi
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine