PUBLIREPORTAGE: Il était une fois la galette des rois…

Au début du mois de janvier, les vitrines des pâtisseries se remplissent de galettes de rois. Comme le dit la chanson, on aime la galette "quand elle est bien faite, avec du beurre dedans". C’est ainsi que le jour de l’épiphanie le plus jeune de la tablée s’assoit sous la table pour distribuer les parts de galette, et que tout le monde espère tomber sur la fève et être nommé roi. Mais d’où vient cette tradition ?

L’épiphanie et la galette des rois
L’épiphanie est la commémoration de l’apparition du Christ aux Rois Mages Melchior, Gaspard et Balthazar, par le biais de l’étoile du berger. Mais saviez-vous que derrière la tradition de la galette des rois et de sa fève se cache un rite païen ?
L’origine de la fève remonte en réalité à l’antiquité romaine. Tous les ans, pendant plusieurs jours, les Romains célébraient les Saturnales, ou Fête des Fous. Ces fêtes commençaient le 17 décembre et commémoraient l’âge d’or mythique qui eut lieu sous le règne de Saturne, durant lequel il n’existait pas de différences sociales. À l’occasion de cette fête tous étaient considérés comme égaux et dans chaque foyer on tirait au sort un Roi des Saturnales dont le rôle était de présider les banquets et d’assurer une répartition équitable du vin. Ce dernier devait payer une tournée ou offrir le prochain gâteau aux convives. L'ordre social était ainsi renversé, mettant maîtres et esclaves, pauvres et riches, sur un pied d'égalité.
S’il n’est pas prouvé que le tirage d’un roi vienne des Saturnales, plusieurs historiens estiment que son origine remonte à un rite païen qui célébrait le solstice d’hiver et les jours qui rallongeaient. Il était en effet courant que les chrétiens utilisent les traditions païennes et les revisitent pour faciliter la conversion au christianisme.

La fête de "Reyes"en Espagne
Les Rois Mages en Espagne sont l’équivalent du Père Noël en France. C’est le soir du 5 janvier que les enfants reçoivent leurs cadeaux. Selon la tradition, ces cadeaux sont déposés sur les chaussures qui ont été disposées préalablement sur le balcon. Contrairement à certains pays ou l’Épiphanie est célébrée le deuxième dimanche suivant Noël, en Espagne il s’agit toujours du 6 janvier qui est férié dans tous le pays. On mange alors un Roscón de Reyes, et non la Galette des Rois.

Pour faire honneur à la tradition, nous réalisons chez Moulin Chocolat d’authentiques galettes à la frangipane, comme en France. Elles existent tant en format classique (pour 6 à 8 personnes) qu’en format individuel. Pour le plaisir de toute la famille et de vos invités.



Moulin Chocolat
c/Alcalá 77
En frente del parque del Retiro





 
Madrid

FÊTE DU 14 JUILLET – Comment retirer son invitation ?

Afin de célébrer la Fête nationale, l’Ambassadeur de France en Espagne organise la traditionnelle réception à la Résidence de France à Madrid. Le quatorze juillet prochain, les Français intéressés pourront assister à cet événement
Actualité Espagne
Une internationale

EXCLUSIF - Interview de Vianney : ses émotions, sa musique et le Japon

Artiste interprète de l'année aux Victoires de la musique 2016, Vianney est au Japon pour un concert événement dans le cadre de la fête de la musique à l'Institut français de Tokyo, ce samedi 24 juin. Lepetitjournal.com Tokyo a échangé avec l'artiste dès sa descente d'avion sur ses émotions, sa musique et le Japon.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine