ECONOMIE - Fiscalité des entreprises suite au Brexit

 

Depuis le vote britannique en faveur du Brexit le 23 juin dernier, de nombreuses inquiétudes agitent les entrepreneurs français, qui cherchent à connaitre l’impact réel du Brexit. Si l’incertitude demeure, voici néanmoins quelques éléments de réponse.

 

Le Royaume-Uni, un des pays leaders en matière de finance, a préféré sortir de l’Union européenne. La Première ministre conservatrice, Theresa May, a annoncé qu’elle déclencherait d'ici à la fin du mois de mars 2017 la procédure de séparation avec l'UE, ouvrant la voie à une sortie du Royaume-Uni début 2019.

Cette sortie déclenche de vives inquiétudes au sein des ressortissants déjà implantés et des entrepreneurs qui voulaient venir créer leur société sur le sol britannique. Cependant, il est important de garder à l’esprit que les experts restent positifs quant à l’impact réel financier sur les sociétés déjà implantées au Royaume-Uni.

 

La chute de la livre : la principale inquiétude 

La principale inquiétude des entrepreneurs étrangers concerne la chute de la livre britannique, première conséquence économique du Brexit. Cette faiblesse risque de durer en raison des fortes incertitudes politiques, « sans doute au moins pour deux ans ou jusqu’à ce que l’Angleterre quitte finalement l’Europe », explique Kallum Pickering, expert économique britannique chez Berenberg. L'essentiel de la faiblesse de la livre ces dernières semaines tient en effet en une crainte des investisseurs de voir des négociations sans concession entre Londres et Bruxelles en vue de la sortie du Royaume-Uni de l'UE. Ainsi, pour de nombreux observateurs, c'est principalement un risque politique qui pèse sur la devise. « Le cours de la livre sera déterminé par le ton des négociations du Brexit » insiste Kallum Pickering. Dans ce contexte, il est difficile de prévoir les niveaux de la livre dans les mois à venir. Cependant, pour les analystes, le pire pourrait être déjà passé car les mauvaises nouvelles et les inquiétudes liées au Brexit semblent désormais intégrées aux cours. Ainsi, ces experts ne s'attendent pas à ce que la livre retrouve les niveaux de faiblesse brièvement atteints lors du plongeon éclair des cours le 7 octobre 2016 (lire ci-dessous). 

Un impôt sur les sociétés en baisse, une attractivité en hausse

Actuellement, l’impôt sur les sociétés (IS) au Royaume-Uni est déjà très avantageux. Et il va l’être encore plus très prochainement. En effet, le gouvernement a rapidement exprimé sa volonté de réduire l’impôt sur les sociétés à 17 % d’ici 2020.

Par ailleurs, afin d’attirer d’avantage les entreprises, le Royaume-Uni voudrait à terme répliquer aux politiques européennes restrictives par un dumping fiscal qui abaissera le taux de l'impôt sur les sociétés (IS) à 10 %. Inférieur donc à celui de l'Irlande (12,5 %). Ce taux serait alors le plus bas des pays développés, au niveau de paradis fiscaux, à comparer aux 33 % appliqués en France…

Cette stratégie du gouvernement s’inscrit clairement dans une volonté d’accroître l’attractivité fiscale britannique et de rassurer les entreprises étrangères, installées dans le doute post-Brexit.

Le Royaume-Uni restera donc une destination attractive pour les entrepreneurs étrangers, notamment par sa fiscalité avantageuse et son réel désir d’accueillir les entrepreneurs au Royaume-Uni.

Euro Accounting pour LPJ (www.lepetitjournal.com/londres), le 2 mars 2017

 

PRATIQUE : Petit historique du cours de la Livre Sterling par rapport à l’Euro

Sur l’année 2015 et jusqu’au 23 juin 2016 (date du Brexit), £1 valait 1,40€ en moyenne, le cours le plus élevé pendant cette période ayant atteint 1,4409€ le 18 juillet 2015. Après le Brexit, sans surprise, le cours descend : du 23 juin 2016 au 7 octobre 2016, £1 valait 1,2€ 

Le 7 octobre 2016, c’est un choc, la Livre plonge sous un palier historique : elle atteint son niveau le plus bas en 31 ans face au $ et en 7 ans face à l’€. On parle de Flash crash, 1£ valait 1,1103€ (et 1,1069€ le 10 octobre, taux le plus faible atteint). Le cours remonte à partir de novembre 2016, mais ne repasse jamais la barre des 1,20€ à ce jour. En mars, le cours oscille en moyenne à 1,17€

Cours actuel d’aujourd’hui, 2 mars 2017 : £1 vaut 1.16585€.

 

 
A la Une

LONDON UNDERGROUND - Comment devenir musicien du métro ?

expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, TFL, Musicien, métro, audition, Underground, licence
Ils résonnent le long des couloirs et servent de pauses musicales dans la course pour aller au travail. Les musiciens du métro de Londres sont la petite surprise quotidienne. Mais contrairement à Paris, leur prestation est souvent accompagnée d’un matériel digne d’un professionnel et très appréciée grâce à une sélection au top, orchestrée par TfL (Transport for London). Retour sur ces troubadours souterrains des temps modernes. 
expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, viande, végétarien, burger, national burger day, Big Fernand, Sopwell House, The Table, K West Hotel & Spa, The Jones Family Project, Nipa Thai, Honest Burgers, offres, compétition

BONS PLANS - Préparez-vous pour le Burger Day !

Il est partout dans la ville, version grande chaîne ou restaurant indépendant, local ou au goût exotique, à emporter ou à déguster en salle. Le burger a, comme les Beatles, débuté à Hambourg avant…
Une internationale

A la découverte d'un Paris insolite en compagnie d'un greeter

 Comme beaucoup d'Américains, Mike, Dennis, Brian et Derek rêvaient de visiter Paris, mais pas forcément à la manière de touristes ordinaires. Ils ont donc fait appel aux greeters, ces habitants qui font découvrir aux voyageurs une capitale hors des sentiers battus. 
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

Un pâtissier français détenu en Chine depuis cinq mois

Un pâtissier français, employé à Shanghaï d'une chaîne de boulangeries fermée pour raisons sanitaires, est en détention depuis cinq mois en Chine, a révélé sa famille qui a lancé une pétition pour sa libération, une situation que le Quai d'Orsay suit "avec la plus grande attention".
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 
Magazine