ENTREPRISE – Les Franco-British Business Awards

 

Jeudi 27 novembre, au May Fair Hotel, a eu lieu la cérémonie organisée par la Chambre de Commerce Française de Grande Bretagne. Placés sous le haut patronage de l’Ambassadeur de France au Royaume Uni et l’Ambassadeur britannique en France, les Franco-British Business Awards célèbrent depuis 2000 le commerce bilatéral et les liens économiques entre les deux pays en récompensant des entreprises françaises et britanniques de toute taille. Une cérémonie à laquelle nous avons eu la chance d’assister. 

Cérémonie au May Fair Hotel

Après l’arrivée des invités accueillis dans les somptueux salons de l’hôtel May Fair, Arnaud Bamberger, Président de La Chambre de Commerce, a prononcé un discours plein d’humour pour présenter l’événement qui fête son quinzième anniversaire. Il a reconnu l’esprit d’innovation des entrepreneurs britanniques et français qui développent un commerce transmanche extrêmement dynamique. "La qualité et la diversité des demandes reçues pour l’édition de cette année témoignent de la réussite continue des Awards, ainsi que de leurs effets. Qu’ils continuent de refléter et de reconnaître nos entreprises franco-britanniques fleurissantes pour de nombreuses années à venir !" a-t-il déclaré. Après avoir remercié les sponsors et les membres du jury, toujours avec des touches d’humour, Arnaud Bamberger a laissé place au discours de Sylvie Bermann. Avant de passer à table, Madame l’Ambassadeur de France a salué la diversité des entreprises franco-britanniques et a présenté et félicité les entreprises présentes. Avant le dessert, place à la remise des prix.   

Entreprises Franco-Britanniques à l’honneur 

Pas n’importe quelle entreprise peut se voir remettre l’un des cinq prix. Pour être éligibles, elles doivent être implantées dans l’un des deux pays et exporter leurs services ou produits de l’autre côté de la Manche. Certaines d’entre elles ont établi une ou plusieurs filiales chez leur voisin.   


Le premier prix récompensait l’entrepreneur de l’année. Une PME ou une start up, qui exporte ses produits vers le pays voisin ou y a implanté une ou plusieurs filiales pour au moins 3 ans. C’est Merci Maman, créée il y a sept ans au Royaume-Uni, qui a été nommée face à La Maison Maille

L’Innovation Award, comme son nom l’indique, s’adresse aux compagnies ayant développé une campagne, un service ou un produit particulièrement innovant. C’est ARM qui a reçu le prix face à plusieurs entreprises. En effet, pour cet Award, Caviar Petrossian, EDF Energy, Integrate Environmental Solutions et Yseop, étaient sur la liste. 

Saint-Gobain a reçu le Large Corporate Award. Ce prix récompense l’entreprise française et britannique qui a travaillé avec la France ou le Royaume-Uni pendant au moins cinq années, a un chiffre d'affaire de plus de 1 milliard de livres sterling et a démontré une contribution majeure dans le commerce bilatéral entre la France et le Royaume-Uni. 

Le Jury Awards quant à lui, s’adressait à tous les membres de la Chambre de Commerce Française de Grande Bretagne qui la soutiennent grâce à leur engagement et leur participation. HSBC a donc eu l’honneur de recevoir cet Award.

Enfin, un prix spécial a été décerné. Le "coup de cœur" Awards a été attribué à Caviar Petrossian qui a reçu le prix avec surprise et émotion. 

La Chambre de Commerce Française de Grande Bretagne peut se féliciter. Elle a réussi à mettre à l’honneur le travail et la force des entreprises franco-britanniques. La quinzième édition des Franco-British Business Awards a été une véritable réussite qui laisse présager un bel avenir au commerce bilatéral entre la France et le Royaume-Uni.

Raphaël Suspène (lepetitjournal.com/londres) lundi 1 décembre 2014

 
A la Une

BREXIT – Les intentions de Theresa May sur le droit de résidence des citoyens…

Brexit, Theresa May, Eu, Citizens Rights, UE, Union Européenne, Droits, Résidence, Date butoire, Cut off date, Proposition, Immigration, Statut, expat's, expatriés, français, francophones, french, communauté, actualités, information, Londres, Royaume-Uni, UK, Angleterre, Great Britain, magazine, journal, news
Les citoyens de l'UE arrivés avant le 29 mars 2019 – date de sortie définitive de l’Union – et qui vivent au Royaume-Uni depuis au moins cinq ans pourraient bénéficier du droit de séjour sur le territoire britannique et prétendre à la résidence permanente, mais aussi à l’accès à vie aux soins, à l’éducation, à la retraite et à d’autres avantages et services une fois la sortie de l’Europe effective. 
expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, sorties, weekend, soirée, comédie musicale, exposition, bateau, hong kong

BONS PLANS - Nos 10 idées de sorties du week-end

« On fait quoi ce week-end ? » Voilà l’éternelle question du vendredi. S’en suivent souvent des heures de recherche sur internet pour trouver le truc à faire samedi ou dimanche. Un calvaire ! Mais…
Une internationale

MARDI EXPAT – L’afterwork de l’expatriation à Paris en partenariat avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger)

Mardi 11 juillet prochain aura lieu la prochaine édition de Mardi Expat, l’afterwork de l’expatriation. Organisé par Lepetitjournal.com avec la CFE (Caisse des Français de l’Étranger) comme partenaire, cet événement veut rassembler à Paris anciens et futurs expatriés afin d’échanger et de bénéficier de conseils avisés pour préparer sa prochaine expatriation.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

WONDERLEON – Attirer les talents internationaux de la Tech en Europe !

Il y a deux ans, une poignée de dirigeants de start-ups et de scale-ups françaises à succès, lançaient l’appel #ReviensLéon. Le but ? Inciter les Français expatriés à rentrer au bercail en leur proposant des jobs attractifs dans l’écosystème Tech français « en pleine effervescence » ! Aujourd’hui #ReviensLéon pousse les murs et devient WonderLeon. Son objectif ? « Faire rayonner la ‘’European Tech’’ » en attirant cette fois-ci tous les talents internationaux possibles en Europe. 
Expat - Politique
Magazine