EXPATRIATION - Ces Britanniques qui veulent s'inspirer de la représentation française

Ils sont plus de 5 millions à vivre à l'étranger et n'ont personne vers qui se tourner. Aux États-Unis, en Espagne, en Australie ou en France, ils sont désormais nombreux à rêver d'avoir leur "Axelle Lemaire" à eux. Celle qui représente à l'Assemblée Nationale les Français expatriés en Europe du Nord fait des envieux du côté…britannique.

(La répartition des expatriés britanniques dans le monde)

Début janvier, Peter Johnson, 64 ans, lançait une pétition pour tenter d'obtenir un représentant des expatriés au parlement britannique. Inspiré par les exemples français ou italiens, ce policier à la retraite, qui vit en Espagne depuis six ans après être passé par la France, l'Allemagne ou encore Malte, ne comprend pas pourquoi personne ne représente les expatriés. "Il y a des millions de Britanniques qui vivent à l'étranger et ils méritent d'avoir leur mot à dire. Beaucoup d'entre eux continuent de payer des impôts au Royaume-Uni et sont donc concernés par ce qui se passe dans ce pays", explique-t-il. 

(Brian Cave, installé à Gourdon dans le Lot depuis 15 ans)

Perte du droit de vote après 15 ans à l'étranger
Même son de cloche pour Brian Cave, 80 ans, qui vit une retraite paisible en France. Installé à Gourdon, dans le Lot, depuis 15 ans avec sa femme, il mène le même combat depuis de nombreuses années. Avec son blog "Pensioners debout", il tente de sensibiliser ses concitoyens qui résident à l'étranger mais aussi d'alerter les hommes politiques britanniques sur un problème majeur : après 15 ans de résidence à l'étranger, les citoyens britanniques ne sont plus autorisés à voter dans leur circonscription d'origine. Un système que Brian trouve injuste. "Nous continuons à payer des impôts au Royaume-Uni mais nous n'avons plus de droits et aucune représentation", explique t-il.

Fervent défenseur de l'idée européenne qu'il conçoit comme un "réseau de nations", il ne comprend pas pourquoi les Britanniques qui vivent à l'étranger sont exclus de la vie politique de leur pays : "Ce sont ses citoyens qui constituent ce qu'est la nation britannique. Qu'ils vivent sur le sol britannique ou ailleurs…" Ce naturaliste, venu chercher dans la campagne française du calme et un plus grand jardin, reçoit quelques soutiens de la part d'hommes politiques britanniques mais peu du côté du gouvernement qui, selon lui, "a peur que le vote des expatriés contrecarre ses plans".

Une pétition à contre-emploi ?
Aujourd'hui, Brian tente surtout de sensibiliser les autres expatriés qui souvent, regrette-t-il, "ne se sentent pas vraiment concernés". C'est d'ailleurs pour cette raison que, même s'il soutient la pétition lancée par Peter Johnson, il ne l'aurait pas fait lui-même. "Le problème, explique-t-il, c'est que cela risque de se retourner contre nous. Il faut que 10 000 Britanniques la signent pour que nous ayons une réponse des autorités et 100.000 pour avoir un débat à la Chambre des Communes. Si ce n'est pas le cas, le gouvernement va tout simplement dire : "vous voyez, les expatriés ne sont pas intéressés pour être représentés…"" Effectivement, la pétition, lancée en janvier et valable pendant un an, n'a recueilli pour l'instant que 1173 signatures. À ce rythme là, les inquiétudes de Brian risquent bien de se vérifier. 

Pourtant, il l'assure, lui se sent toujours très concerné par ce qui se passe au Royaume-Uni. Parce qu'il a bien sûr de la famille, des amis et des enfants là-bas mais aussi parce qu'un jour, comme la plupart de ses concitoyens, il rentrera au pays pour y finir sa vie. 

Simon Geize (www.lepetitjournal.com/londres) vendredi 22 février 2013

Abonnez vous gratuitement à notre newsletter !  

 
A la Une

SORTIR - Nos coups de cœur pour la Saint-Valentin !

A peine oubliées les fêtes de fin d’année, qu'il faut déjà se creuser la tête pour trouver LA bonne idée qui ravira son prince charmant ou sa dulcinée. Lepetitjournal.com vous propose une Saint-Valentin à la carte. Faites-vous tirer le portrait dans une galerie d’art, sillonnez Londres avec un chauffeur dans une Mini de collection ou sortez le grand jeu (plus les chandelles) avec un Chef à domicile

CONCERT - Duo piano-orgue à Earl’s Court

Ce vendredi 5 février, à 19h30, lepetitjournal.com/ de Londres vous invite à découvrir un duo classique exceptionnel. Marie-Brigitte Griès (pianiste) et Fabien Chavrot (organiste) se produisent dans…

CHOMAGE – Un recul au Royaume-Uni qui se confirme

Le taux de chômage au Royaume-Uni flirte désormais avec la barre des 5 %. En effet, en ce début d’année, seulement 5,1 % de la population active est à la recherche d’un emploi. Le pays fait donc…
Une internationale

CARNAVAL - Tout sur cette fête ébouriffante autour du monde

Nous avons tous en tête les images des cortèges exubérants du carnaval de Rio ou les costumes de la Comedia dell’Arte de Venise, mais savez vous vraiment comment le Carnaval est né et comment il est célébré aujourd’hui à travers le monde ?
Les trophées 2016

PRIX DU PUBLIC - Votez pour votre candidat préféré !

Quel est votre candidat préféré ? Etudiez attentivement les 10 candidatures pré-sélectionnés par la rédaction du site lepetitjournal.com et par la Banque Transatlantique et donnez-nous votre avis ! Pour le prix du Public, c'est vous qui choisissez le lauréat!
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

EXPATRIATION - Les flops du coaching

 J’ai reçu dernièrement un mail de Louis, Chief Marketing Officer à Londres, qui lit souvent mes rubriques dans lepetitjournal.com et qui me demande si le coaching est vraiment fait pour tout le monde. « Cher Nicolas : Je lis régulièrement vos articles avec intérêt et grand plaisir. À chaque fois, vos histoires se finissent bien. Vous est-il déjà arrivé de faire un constat d’échec avec l’un de vos clients, et si oui, pourquoi ? » Ma réponse ne s’est pas fait attendre.

MUSIQUE FRANÇAISE - Les artistes qui s'imposent à l'étranger

 David Guetta, Zaz, Indila... Que ce soit de la pop commerciale, des chansons plus alternatives ou de la variété, la musique française a encore connu une bonne année en 2015. Ces résultats illustrent l’éclectisme et la richesse de la scène musicale francophone qui réussit à s’imposer à l’étranger. 
Expat - Politique

SECURITÉ DES ENTREPRISES À L’ÉTRANGER – Un enjeu majeur

La dixième conférence sur la sécurité des entreprises françaises à l’étranger organisée jeudi célèbre une décennie de coopération étroite entre les entreprises françaises et le Centre de crise, dans un contexte marqué par la multiplication et la diversification des risques et menaces. Des avancées ont été dévoilées, notamment pour les voyageurs d’affaires
Magazine