HEAD OVER HEELS – Des bancs de l'école au tapis rouge des Oscars !

De Cannes à Los Angeles, le film d'animation Head Over Heels réalisé par des étudiants de la National Film and Television School fait son petit bonhomme de chemin. Avec une nomination aux Oscars en poche, le projet joue désormais dans la cour des grands. Une expatriée française n'y est d'ailleurs pas étrangère… 

Après de nombreuses années de mariage, Walter et Madge se sont éloignés l'un de l'autre : il vit par terre, elle vit au plafond. Il ont des existences parallèles dans la même maison, ne se parlant jamais, ne se regardant même pas. Telle est la situation initiale de Head Over Heels, un film  d'animation en "stop motion" réalisé par un groupe d'étudiants de la National Film and Television School, située à Beaconsfield à l'ouest de Londres. 

Neuf mois de travail
"L'idée de Head Over Heels m'est venue lorsque je regardais un tableau de Rembrandt, Le Philosophe en méditation. Il y a un escalier en colimaçon dans le coin qui est parfaitement symétrique, comme si il pouvait être utilisé par quelqu'un vivant au plafond. J'ai imaginé deux personnes qui partageraient cet escalier et j'ai commencé à me demander qui ils étaient et comment ils en étaient arrivés là," raconte le jeune réalisateur du film, Timothy Reckart.  

L'équipe a alors travaillé pendant neuf mois pour donner vie à ce film de fin d'études. "C'était le projet le plus ambitieux,  explique Eléonore Crémonèse, qui a participé à l'aventure en tant que décoratrice, j'ai craqué dessus tout au début, avant même de faire partie du groupe," ajoute-t-elle. L'étudiante originaire de Paris a confectionné l'ensemble des décors du film. Et la tâche n'était pas simple. Il s'agissait de créer une maison avec un univers singulier où le moindre petit objet a de l'importance. Un travail de longue haleine qui s'avère maintenant payant.

Du festival de Cannes à la cérémonie des Oscars 
La première mondiale du film s'est déroulée au Festival de Cannes en 2012. Depuis, Head Over Heels accumule les récompenses.Il a notamment reçu les prix de meilleur film au Festival Anima Mundi à Rio et le prix du public au Festival international du film d'animation d'Hiroshima. "Il n'y a pas de dialogue et l'histoire est universelle, argumente Eléonore, les gens adhèrent car ça parle à tout le monde." Les nombreux trophées qu'a reçu le film, lui ont permis d'accéder au saint des saints : une nomination aux Oscars.

La jeune décoratrice est encore sur un petit nuage. "Je n'y croyais pas. J'étais la première de l'équipe à le savoir, je me suis dit que j'étais en train de rêver, explique-t-elle pleine d'enthousiasme, les petits étudiants étaient là, en face de Disney et des Simpsons." Les membres de l'équipe n'ont pas longtemps hésité avant de prendre leurs billets pour Los Angeles. Regarder la cérémonie depuis Londres n'aurait pas été à la hauteur de l'événement. "On a craqué. Après un travail long et pénible, on a le droit à un peu de glamour et de lumière," s'amuse Éléonore. C'est tout ce qu'on lui souhaite.

Caroline Boeuf (www.lepetitjournal.com/londres) mercredi 23 janvier 2013

Abonnez-vous gratuitement à notre newsletter !

 
 
A la Une

AQUABIKE - Où pratiquer cette activité pour un beach body de rêve ?

expat, expatrié, francophone, french, français, R-U, UK, Angleterre, Great, Britain, journal, News, information, actualité, communauté, magazine, Londres, aquabike, sport, tendance, Wetbike, AquaFit, Hydrofit, Wetbikes
Pour ceux chez qui le sport est loin d’être une seconde nature comme pour les drogués de fitness, l’aquabike est la dernière solution miracle : tonus du corps, cardio, relaxation, cette technique a des résultats rapides et se pratique, comme son nom l’indique, dans l’eau. Très répandue en France, la petite reine aquatique pointe discrètement le bout de son guidon au Royaume-Uni. Voici les trois meilleurs plans à Londres et environs, pour…
Une internationale

ÎLE-DE-FRANCE – Ouverture de 3 lycées internationaux

Jusqu’à l’année dernière l’Ile-de-France ne bénéficiait que d’un seul lycée international public. Mais la région semble aujourd’hui déterminée à remédier à cette situation, souhaitant devenir attirer de plus en plus de talents venus de l’étranger. Il est prévu que 3 nouveaux établissements internationaux publics voient le jour prochainement. Le premier devrait d’ailleurs ouvrir ses portes pour la rentrée 2018.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine