A QUESTION OF COLOUR – Cartier-Bresson à la lumière de ses descendants

Depuis le 8 novembre, la Somerset House accueille l’exposition "Cartier-Bresson : a question of colour". Dix clichés exclusifs du pionnier français du photojournalisme sont entourés par soixante-quinze autres en couleurs. Un projet mené par la Positive View Foundation qui a voulu mettre en lumière certains photographes contemporains qui se sont inspirés du grand Henri Cartier-Bresson

(Brooklyn, New York, 1947 © Henri Cartier-Bresson/Magnum Photos, Courtesy Fondation Henri Cartier-Bresson)

Un maître du XXe siècle
Henri Cartier-Bresson, cofondateur, avec Robert Capa, David Seymour, William Vandivert et George Rodger, de l’agence Magnum, a parcouru le monde en tant que photographe humaniste. Ses travaux l’ont emmené en Afrique, au Mexique, aux Etats-Unis et sa réputation s’est construite autour d’un unique mélange entre photojournalisme et photographie d’art.

Considéré comme l’un des pionniers du photojournalisme, Cartier-Bresson est l’inventeur du concept de "l’instant décisif", ou, comme il le disait lui-même, "l’image à la sauvette". Cette exposition, contrairement à ce que son nom peut laisser penser, n’inclut que dix clichés du photographe. L’aspect le plus intéressant est de comprendre la façon dont quinze photographes contemporains s’en sont inspirés.

(Tehuantepec, Mexico, 1985 © Alex Webb)

Soixante-quinze clichés en couleurs contrastent avec le travail de Cartier-Bresson
Ces photographies de Cartier-Bresson n’ont jamais été à proprement parlé exposées au Royaume-Uni auparavant. Accompagnées par les travaux de Karl Baden (USA), Carolyn Drake (USA), Melanie Einzig (USA), Andy Freeberg (USA), Harry Gruyaert (Belgique), Ernst Haas (Autriche), Fred Herzog (Canada), Saul Leiter (USA), Helen Levitt (USA), Jeff Mermelstein (USA), Joel Meyerowitz (USA), Trent Parke (Australie), Boris Savelev (Ukraine), Robert Walker (Canada) et Alex Webb (USA), un tout nouveau sens leur est donné.

Très rares furent les clichés en couleurs de "l’œil du siècle", comme l’a ainsi surnommé un des biographes de Cartier-Bresson, Pierre Assouline. Ce nom s’explique par son parcours extraordinaire – et surtout ses quatre-vingt-quinze ans – qui lui ont permis d’observer à travers son objectif les évènements majeurs du siècle dernier.

(Fort Lauderdale, Florida, 1968 © Joel Meyerowitz)

Le but de l’exposition est de voir l’évolution des mœurs grâce à cet "instant décisif" et ce, chez des photographes venant d’Europe et d’Amérique du Nord. Il ne s’agit pas seulement de capturer l’instant présent, mais surtout de comprendre à travers un seul cliché ce qu’il se passe au quotidien.

"Challenge et réponse"
Le conservateur du projet, William A. Ewing, a qualifié l’exposition de ‘challenge et réponse’. "Cela va montrer la façon dont Henri Cartier-Bresson, malgré son scepticisme face à la valeur artistique de la photographie en couleur, a tout de même exercé une forte influence sur certains photographes. A Question of Colour rend à la fois hommage au grand ponte, mais également à un groupe de photographes qui prouve que la couleur tient sa place dans cet univers" a-t-il expliqué.

(Chestnut Hill, Massachusetts, 2009 © Karl Baden)

Si certains clichés sont très loin des emblématiques images de Cartier-Bresson, certains font ressentir une certaine nostalgie que l’on peut éprouver devant le travail  du grand maître. Il y en a cependant pour tous les goûts – et les couleurs.

Les clichés de Robert Walker rendent un New York très flashy, tandis que ceux d’Alex Webb sont imprégnés d’une douceur retrouvée. Carolyn Drake s’inspire clairement de scènes de vie quotidienne et laisse transparaître une Amérique profonde. Harry Gruyaert dévoile un Maroc plein de couleurs – que l’on ne voudrait peut-être pas voir en noir et blanc…

Clea Broadhurst (www.lepetitjournal.com/londres) jeudi 15 novembre 2012

Recevez gratuitement notre newsletter !

Remerciement à la Positive View Foundation et la Somerset House pour les photographies.

"Cartier-Bresson : a question of colour" à la Somerset House jusqu’au 27 janvier 2013

ENLEVEMENT - Les parents de l'enfant britannique se défendent

Un enfant britannique cancéreux, retiré de l'hôpital sans l'accord des médecins, était hospitalisé dans un "état stable" en Espagne dimanche tandis que ses parents, arrêtés, affirmaient avoir voulu lui trouver un traitement indisponible en Grande-Bretagne.

MUSICAL - Rencontre avec les sorcières de Wicked

Nous avions commencé notre tournée du musical par un arrêt du côté de Charlie et la Chocolaterie. Pas votre genre ? Bien, allons voir un autre grand classique londonien, qui met en scène des…

HARRY POTTER - Sur les traces du sorcier à Londres

Pour tous les amoureux du sorcier à lunette et ses acolytes, Londres est un lieu incontournable : outre les musées et divers représentations mises en oeuvre dans un cadre promotionnel, la capitale…

JEUX DE GLASGOW - Vestiges du Commonwealth ?

La portée des Jeux 2014 de Glasgow dépasse le simple cadre du sport. Après la pluie de médailles et de podium, le moment est venu de se demander si les Jeux du Commonwealth ont été taxés…

CRICKET - Le mystère enfin résolu

S’il y a bien un mystère qu’aucun Français de Londres n’a résolu, c’est celui du cricket. Il est pourtant le deuxième sport le plus pratiqué au monde après le football si l’on en croit le nombre de…
A la une

HARUKI MURAKAMI - "Quand je commence un roman, je ne sais pas trop ce que je vais écrire"

Haruki Murakami est le romancier contemporain japonais le plus adulé dans son pays et le plus connu à l'étranger, mais aussi le plus secret et le plus distant des médias. Dans un rare entretien en tête-à-tête dans son petit bureau de Tokyo, il raconte les coulisses de son nouveau roman "L'incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage" à paraître le 4 septembre en France
France/Monde
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

ETUDES DE PHILOSOPHIE - Quels débouchés ?

A l’heure des choix d’orientations, la première question posée par l’étudiant est : quel débouché mes études pourront m’offrir ? A cet égard, les cursus de sciences humaines, et plus particulièrement de philosophie, ont mauvaise presse. Les clichés réduisent souvent ses diplômés à choisir la voie de l’enseignement. En réalité, ils ne sont pas si démunis face au marché du travail. Panorama des métiers à considérer
Expat - Politique

PRELEVEMENTS SOCIAUX DES NON-RESIDENTS - Comment faire pour espérer être remboursés ?

Votés en 2012, les prélèvements sociaux (CSG-CRDS) sur les plus-values et revenus immobiliers pour les contribuables français non résidents ont été reconduits dans la loi de finances 2014. La Commission Européenne a ouvert dans la foulée une procédure d’infraction contre la France sur la conformité au droit européen de ces prélèvements. En cas d'issue favorable, comment espérer un remboursement rétroactif ?
Magazine
Les trophées 2014

TROPHEES 2014 – Les sept lauréats ont été récompensés au Quai d’Orsay

La cérémonie des Trophées des Français de l’étranger, organisée par lepetitjournal.com, s’est déroulée ce jeudi 6 mars, dans le cadre prestigieux du Ministère des Affaires étrangères. Devant leurs proches, les élus, les partenaires et la Ministre déléguée chargée des Français de l’étranger, Hélène Conway-Mouret, les sept lauréats ont été récompensés pour leur parcours d’exception.