REVEILLON – Que faire à Londres pour la Saint-Sylvestre ?

 

Que vous soyiez Londonien d’adoption ou de passage pour la nouvelle année, Londres regorge de bons plans et d’activités pour les fêtes. Afin de profiter un maximum de votre 31, lepetitjournal.com de Londres vous propose un petit guide :

Le feu d’artifice, un incontournable

Connu et reconnu en dehors de la capitale britannique, le feu d’artifice sur la Tamise reste l’une des attractions majeures de tout réveillon londonien.  Tiré à côté de la Grande Roue (le fameux « London Eye ») il sera tiré aux environs de minuit pour lancer la nouvelle année.

Attention : depuis 2014, il faut acheter sa place pour avoir une vue optimale du feu d’artifice et pour cette année c’est déjà complet ! 

Bon à savoir : le feu d’artifice est également retransmis en direct à la télévision.

Vous pouvez également, comme de nombreux Londoniens, vous rendre à Trafalgar Square d’où vous entendrez sonner les douze de coups de minuit de Big Ben.

Bars et clubs : pour tous les goûts et tous les prix

La soirée du Réveillon à Londres est loin de s’arrêter à minuit, c’est même tout le contraire, car c’est à ce moment qu’elle commence. Que vous cherchiez pubs ou clubs, DJs ou non, vous trouverez forcément un endroit à votre goût. Les prix sont assez variables, que vous vous décidiez pour le « London Skybar » (un bar panoramique en haut d’une tour d’affaire) et ses 400 livres ou une soirée plus modeste dans les nombreux bars de Soho. Lepetitjournal de Londres vous livre sa sélection en top 3 :

1- Cargo Club avec Mark Radford :

Fêtez le nouvel an au Cargo Club, un des plus importants clubs de Londres en compagnie du DJ Mark Radford et de ses invités.

Entrée : à partir de 5 p.m

Web : http://www.cargo-london.com/event/connected-presents-nye-very-special-guests-tba-at-cargo/

Adresse : 83 Rivington Street, London, EC2A 3AY

Prix : places restants à 35 et 45 livres

 

2- Prohibition Party :

Une fête style années-20 dans un lieu secret et avec pour thème la prohibition, voilà ce qui vous attend ici. Tenues correctes et thématiques exigées !

Entrée : à partir de 9 p.m

web : http://www.prohibition1920s.com/next-event

adresse : elle est tenue secrète (voir le site)

prix : 55 livres 

3- Nineties New Year :

Autre époque, autre lieu : venez rejoindre la soirée « nineties » du Strongroombar. Pour les fans de Blur, Nirvana, Radiohead et autres…

Entrée : 6 p.m

Web : http://www.strongroombar.com/events/event:/a-nineties-new-year/

Adresse : 120-124 Curtain Road, Shoreditch, London EC2A 3SQ

Prix : la soirée est gratuite

Attention : s’il n’est pas forcément trop tard pour acheter un ticket d’entrée, il est conseillé de bien penser à réserver le plus vite possible pour ne pas être pris au dépourvu. Sans ce précieux sésame, vous pourriez facilement vous retrouvez à la rue le soir du nouvel an !

Bon à savoir : beaucoup de Londoniens ne s’arrêteront pas au 31 et poursuivent la fête le 1er janvier. Pour continuer en day-clubbing, une réservation peut aussi être une bonne idée !

Et sinon ?

Londres est une ville pleine de ressources qui ne devrait pas vous décevoir le soir du 31. Vous pouvez par exemple assister à des spectacles comiques dans les nombreux comedy clubs de Londres (une belle sélection est disponible ici : http://www.timeout.com/london/comedy/new-years-eve-comedy-in-london-3), de nombreux restaurants proposent des menus et des soirées spécifiques pour ce réveillon, il est parfois également possible de réserver une croisière-spectacle sur la Tamise…

 Bon à savoir : N’oubliez pas que les festivités à Londres ne s’arrêtent pas le 31, et le 1er il reste encore beaucoup à faire ! N’hésitez pas à vous renseigner.

 

Philippe Creusat (www.lepetitjournal.com/londres) le 29 décembre 2015

 
A la Une

EMPLOI - Le Brexit ferait fuir les au-pairs européens

Brexit, Au pair, fait fuir, BAAPA, expat's, expatriés, français, francophones, french, communauté, actualités, information, Londres, Royaume-Uni, UK, Angleterre, Great Britain, magazine, journal, news
Chaque année, des milliers de jeunes européens se rendent au Royaume-Uni en tant qu’au-pairs pour intégrer une famille britannique et s’occuper des enfants tout en améliorant leur anglais et en découvrant une autre culture. Seulement, depuis la décision prise le 23 juin 2016 de quitter l’UE, les familles à la recherche d’au-pair ainsi que les agences de placement britanniques ont de plus en plus de mal à trouver des candidats. 
Une internationale

CIAO ITALIA ! - Un siècle d’immigration et de culture italiennes en France

Tradition, culture mais aussi xénophobie et violence ont marqué l’immigration italienne en France, la plus importante de l’histoire française. Alors que jusqu’au 10 septembre, l’exposition « Ciao Italia ! » retrace ce siècle d’histoire franco-italienne au musée de l’Immigration à Paris, retour sur une période qui a permis d’imprégner la culture française.
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING – L’effet miroir de mes parents

Chaque fois que ses parents viennent lui rendre visite à New-York, Bertrand a comme l’impression de se regarder dans « un miroir déformant ». Il ne se sent pas à l’aise en leur présence, culpabilise et a la désagréable impression d’être un fils indigne… Alors qu’il croyait qu’en fuyant la France il résoudrait son problème, il réalise en fait qu’il doit avant tout se faire face à lui-même. 
Expat - Politique

GESTION DE CRISE – Les consuls face à l’exceptionnel

Peu importe l’endroit ou le pays dans lequel vous pouvez vous trouver dans le monde : en situation de crise, la France par le biais de ses consuls protège ses concitoyens. Cette année, 89 consuls et consuls généraux exercent leurs missions à travers le monde. Mais attention, ils ne doivent pas être confondus avec les ambassadeurs… Petit tour d’horizon de leurs missions et des actions qu’ils peuvent mener en cas de crise. 

TRIBUNE - La marginalisation des Français de l'étranger est En Marche

"Make French People abroad great again !Je me permets d'interpeller officiellement les 10 députés de la République En MARCHE à l'étranger. Dans le discours du President de la Republique à Versailles, comme dans le discours de politique générale du Premier Ministre on ne trouve aucune mention aux Français de l'étranger". Une tribune de Boris Faure, Conseiller consulaire des Français de Belgique
Magazine